Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE CENTRE MISSIONNAIRE DE CARHAIX : UNE OEUVRE PROTESTANTE TOUJOURS FIDÈLE A LA PAROLE DE DIEU...

Blog d'information et de témoignage de nombreux amis du Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB) à Carhaix.

Présentation du blog

" Première publication le 04/05/2017 "

 

Le blog des amis du CMEB

À propos de sa création et son but

(NOUVEAU (13/07/2017) : encart au bas de l'article !)

(NOUVEAU 2 (24/08/2017) : nouvel encart au bas de l'article !)

Le blog des amis du CMEB : un blog qui a pour but de regrouper les plusieurs centaines d’amis du Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB) de différentes régions de France et d’ailleurs.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes « Le blog des amis du CMEB ». Comme son nom l’indique, c’est un blog qui regroupe un grand nombre d’amis du Centre-Missionnaire Évangélique de Bretagne.

Originaires de différentes régions de France mais aussi de Suède, de Suisse, de Belgique, d’Afrique etc., qui sont de très grands amis du CMEB, depuis plus de 10, 20, 30 ans pour certains, comme depuis sa création pour les anciens, il y a plus de 50 ans !

Pourquoi ce blog ?

Il n'a sûrement pas échappé à plusieurs l'existence d'un blog diffamatoire et mensonger (qui opère sur internet depuis déjà quelques temps) à l’encontre du Centre Missionnaire de Carhaix et de son fondateur : le pasteur Yvon Charles.

L'administrateur de ce blog, se présente comme un étudiant faisant une recherche sur les dérives sectaires en France ; mais comment se fait-il qu’il donne comme titre à son blog le nom d’une œuvre évangélique dont le témoignage est apprécié dans tout le Centre Bretagne et au-delà ?

Et pourquoi se base-t-il presqu’exclusivement sur les « lettres de dénonciation » calomnieuses et injurieuses d’un dénommé Alain Chauvel, ancien membre du Centre Missionnaire, qui en est parti voilà des années et se met tout à coup à écrire que ce centre est une secte… juste au moment où son procès de divorce arrive dans une phase critique ?

« Quel universitaire, en effet, mettrait en avant une conclusion, et ensuite rechercherait des éléments et des témoignages pour étayer la thèse qu’il a choisi de défendre ? Ce serait le monde à l’envers !

Une thèse doit être l’aboutissement de la recherche, et non le préalable » comme l’a si bien dit un commentaire.

Alors ? Un blog dont l'objectif est de recueillir des témoignages sur les dérives sectaires en France ? Certainement pas : Il s'agit bien évidement d'un blog dont le but est de dénigrer une oeuvre protestante implantée en centre Bretagne depuis plusieurs décennies, pour servir les intérêts d'une seule et unique personne: Alain Chauvel. Cet homme a quitté le centre missionnaire il y a plusieurs années et récemment, alors que son procès de divorce arrive dans une phase critique, il se lance dans une campagne de dénigrement à l'encontre du CMEB qui a aidé et aide toujours son épouse.

Paradoxalement, l'administrateur de ce blog injurieux, qui se félicite d’être un farouche défenseur de la liberté d’expression et du débat, a instauré sur celui-ci une « modération » draconienne. Il prétend empêcher l’apparition de violences et d’insultes dans les commentaires ! A ce titre, il supprime les nombreux commentaires courtois qui défendent le centre missionnaire et le pasteur Yvon Charles. A l'inverse, il fait paraître de nombreux commentaires insultants et violents à l'égard du CMEB. Drôle de procédé pour un administrateur « neutre »...

Tout récemment, cet administrateur aux pratiques indignes, a décidé de fermer l'accès à toute personne intervenant pour défendre le centre missionnaire.

Cet "étudiant" nous stupéfie !

Pour justifier de tels agissements, il avance le fait que certains d’entre nous l’auraient insulté, menacé… Ce qui est complètement faux ! Nous avons enregistré certains de ces commentaires  et nous nous réservons le droit de les publier par la suite.

En conclusion !

Devant une telle malveillance, nous, les amis du Centre-Missionnaire, sommes indignés. Nous avons donc décidé de réagir ensemble afin d’apporter notre soutien à nos amis et frères dans la foi. 

Aussi, devant cette manipulation ignoble des commentaires et devant le refus total de nous donner une pleine liberté d’expression au blog antagoniste, nous avons alors eu la bonne idée, après mûre réflexion surtout dans la prière : « de créer un blog » afin de retrouver toute notre liberté d’expression pour pouvoir accomplir notre désir profond et volontaire de :

  • Défendre vigoureusement nos amis du Centre-Missionnaire de Carhaix, une œuvre protestante au travail reconnu et apprécié par beaucoup en France et à l'étranger.

  • Rétablir la vérité et prendre la défense du Centre-Missionnaire ainsi que de son fondateur le pasteur Yvon Charles.

  • Dévoiler et dénoncer les mensonges et les manipulations en tout genre du blog d'Alain Chauvel, rempli d’obscénités et de propos outrageants.

  • Et enfin faire cesser, une bonne fois pour toutes les agissements et les motivations des personnes immorales qui n’hésitent pas à salir publiquement une œuvre qui vient réellement de Dieu et son serviteur le pasteur Yvon Charles.

Ce blog fera donc paraître des articles, des témoignages, et des informations sur l’œuvre protestante du Centre-Missionnaire de Carhaix, afin d’accomplir comme il se doit, les différents points évoqués ci-dessus ;

Tout cela, par la Grâce de notre Dieu, qui seul fera paraître la justice et le droit de son œuvre : le Centre-Missionnaire de Carhaix, à la lumière du jour comme le soleil à son midi. (La Bible)

IMPORTANT (!) :

Nous voulons informer tous visiteurs de ce blog et souligner très fortement que :

  • Etant un blog sérieux, nous demandons à ceux qui désirent laisser des commentaires, de signaler un prénom, un nom ou des initiales. Au cas où vous ne voudriez pas que l'on vous reconnaisse pour des raisons professionnelles, merci de choisir un maximum de deux pseudonymes sérieux. Dans tous les cas, merci de bien vouloir indiquer vos coordonnées mail à l'administrateur du blog.

  • Le Centre-Missionnaire, le pasteur Yvon Charles, les membres du Centre-Missionnaire et les pasteurs et membres de l'église de Vannes ne sont pas à l'origine de la création de ce blog. Ils ne sont ni les initiateurs, ni les commanditaires.

  • Les articles publiés sur ce blog, ne sont - et ne seront - en aucun cas dictés par le CMEB, ni par le pasteur Yvon Charles et sa famille, ni par aucun des membres du Centre-Missionnaire.

  • Nous nous réservons cependant le droit de leur demander des témoignages, éléments, corrections et informations, l’indépendance n’empêchant pas la collaboration.

Nous nous réservons le droit de ne pas faire paraître les commentaires qui ne respecteraient pas ces quelques bases ! Et qui insinueraient le contraire ! Merci pour votre compréhension.

Ce blog a été créé par notre propre volonté (nous amis du CMEB), nous avons eu l'entière initiative de ce blog qui a été créé avant même que les membres du Centre Missionnaire en soit informés, ce blog a été créé dans les droits et la liberté qui sont nôtres.

www.centremissionnairedecarhaix-uneoeuvreprotestante.com

Les Amis du CMEB

  NOUVEAU :

     1)- Nous voulons vous informer que le blog qui contenait les lettres diffamatoires d’Alain Chauvel a été supprimé par Overblog, sa fermeture était due à la présence de nombreux délits commis par ces personnes (délit de diffamation publique, violation des droits d'auteurs, publication de photos de personnes sans leur autorisation préalable, publication d'articles de personnes sans autorisation : plagiat, mensonges, usurpations d’identité, etc.)

Devant cette fermeture, nous avons alors voulu « archiver » les articles et témoignages qui traitaient des commentaires ayant été posté sur le blog supprimé !

Mais tout récemment (hier : 12/07/2017), ils ont recréé un nouveau blog tout aussi diffamatoire et illégal, car bien qu’ils aient supprimé les photos de personnes facilement identifiable, ils recommencent leurs actes illégaux (cités ci-dessus), ils ont notamment republiés les trois notes du chercheur du CNRS Sébastien Fath sans son autorisation, cela est très grave !

De plus, ils s'enfoncent toujours plus loin dans la boue de leurs accusations calomniatrices et s'enferrent eux-mêmes dans leurs attaques ignobles car ils ont également créé une page Facebook où ils ont remis tous les articles postés sur leur blog fermé.

Nous continuons alors notre tâche, avec tous les amis (frères et sœurs) du Centre Missionnaire, nous arrêterons notre tâche que lorsque ces personnes seront mises hors d’état de nuire par la justice et que lorsque leurs attaques cesseront ! Et elles cesseront !

N’en déplaise aux calomniateurs et menteurs, nous continuerons donc à les dévoiler, eux et leurs mensonges odieux.

Les Amis du CMEB (13/07/2017)

 

NOUVEAU 2 :

     2)- Comme nous l'avons déjà signalé ci-dessus (dans l'encadré NOUVEAU 1 (13/07/2017) !) le blog diffamatoire et délictueux d'Alain Chauvel a été neutralisé et supprimé définitivement par la plateforme OverBlog ! À la suite de la neutralisation et la fermeture (à juste titre) de son blog, il a créé un autre blog pour substituer le premier afin de continuer ses agissements et ses mensonges avec ses amis la famille Carluer…

Nous vous informons que son deuxième blog a lui aussi été supprimé par les administrateurs d'OverBlog, et ce définitivement (!) et non pas momentanément comme veut le faire croire Alain Chauvel !

Aujourd’hui, ce personnage a dû se rabattre sur une page Facebook ! Il a en effet créé deux (!) pages Facebook, nous vous informons également que l'une de ses pages vient juste d'être supprimée définitivement ! (De plus amples informations seront données dans un prochain article…)

Le temps a passé depuis novembre 2016 (début de cette campagne diffamatoire odieuse) et aujourd’hui, après environ 10 mois, quel est le bilan ? La conclusion est-elle comme les méchants le disaient ? Non et nous pouvons affirmer que la Bible s’accomplit toujours en son temps : « Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus ; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu. » (La Bible) et cette parole s’accomplira pleinement !

Le mensonge ne peut rien face à la Vérité, car la vérité triomphe toujours… Car Dieu veille sur ses fidèles et son œuvre ! (Actes 5v39).

Les Amis du CMEB (24/08/2017)

#Centre Missionnaire Carhaix, #Centre Missionnaire, #Centre Missionnaire de Carhaix, #Yvon Charles, #Samuel Charles,

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.)

Blog d'information et de témoignage de nombreux amis du Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB) à Carhaix.
Voir le profil de Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) sur le portail Overblog

Commenter cet article

David Le Borgne 19/10/2017 19:33

Merci au journal «Le Télégramme » d’avoir accordé un bel article aux chrétiens protestants du Centre Missionnaire de Carhaix. En effet, cela n’a pas échappé à ce média que cette œuvre est l’une des plus importante en Bretagne et n’est pas près de connaître une réduction d’effectifs dans les années à venir si sa bonté, loyauté, se manifesteront avec autant de courage depuis ce ½ siècle passé ou ce christianisme « carhaisien » est digne des premiers chrétiens de l’histoire de notre ère commune. Quel bonheur d’observer, que dis-je ! De lire une expansion de vérité et de reconnaissance par un regard extérieur empreint sans nul doute d’une saine curiosité ou la commémoration des 500 ans de la Réforme ne pouvait contourner un héritage si vivant au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix dont les plus grands réformateurs ne pourraient que s’émerveiller d’une telle continuité par le soucis premier d’annoncer l’évangile de Jésus à tous. Mr Charles, âgé aujourd’hui, et les compagnons d‘œuvre du Centre Missionnaire, méritent amplement la gratitude toute naturelle de ceux qui profitent de ce Centre, qu’ils soient chrétien ou non. Oui, je crois en ce qui me concerne que Le pasteur Yvon Charles est nanti d’un courage, d’une audace et bien évidemment d’une foi remarquables à bien des égards quant il a fallu se lancer en 1966 ; des valeurs qui n’ont pas disparues, bien au contraire elles se sont renforcer pour le plus grand bien de l‘humanité, alors bravo Monsieur ! Cette grande maison de l’évangile éclaire considérablement nos sociétés moderne sur l’amour du prochain selon Dieu pour vivre heureux. 50 ans de piété chrétienne ! Des difficultés surmontés avec espoir, des deuils partagés ou la souffrance de la séparation ne peut que s’incliner devant l’espérance de la rédemption promise par le Créateur aux justes qui vivent par la foi. C’est tout simplement une belle récompense que l’Eternel offre à cette église fidèle. Ce bon pasteur qu’est toujours Mr Charles a su percevoir la vision céleste de cette aventure humaine et spirituelle, mais aussi trouver un lieu intelligemment choisit et une équipe d’ ouvriers / ouvrières ou le seul « patron » n’est autre que le Puissant de Jacob parce que chacun apprend de l’autre et tout est là…………….depuis 50 ans ! Voilà donc des travailleurs infatigables de la paix qui construiront encore et encore des bonnes œuvres tant que le cycle des saisons de ce monde merveilleux annoncera la vie telle que Dieu l’a voulu ; et peut être aussi que l’on peut oser imaginer, croire, je ne sais…. Que le Centre Missionnaire Protestant de Carhaix fêtera un jour comme la Réforme, ses 500 ans !!! Si Mr Charles n’a pas affiché « 95 thèses » comme Martin Luther, il a relevé des ruines d’un temps révolu si riche de bénédictions chrétiennes ou des hommes et des femmes tout aussi remarquables ont tout donné pour l’avancement du Royaume de Dieu sur terre. L’histoire en a oublié beaucoup, ce qui paraît inévitable mais Dieu saura les élever en son temps ! C’est une certitude. Rétrospectivement dans l’histoire de l’humanité l’on trouve des périodes ou des œuvres considérables ont été édifié soit pour la paix ou l’asservissement. Ainsi Dieu ne permit pas à Babylone de renaître et de retrouver sa grandeur d’antan. Dans la Bible il est écrit ceci sur Babylone : « La grande ville fut divisé en trois parties. Les villes des nations tombèrent et Dieu se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère. Toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvés. Une grosse grêle, dont les grêlons pesaient environ un talent tomba du ciel sur les hommes ; et les hommes blasphémèrent Dieu à cause de la plaie de la grêle, parce que cette plaie était violente à l’extrême. » . Il est délicat de juger l’état de certaines ruines et l’on ne peut que s’interroger sur les raisons, les causes, qui ont conduit à un tel désastre parfois… Mais d’autres ruines se rétablissent et retrouvent toutes leurs splendeurs d’autrefois grâce à une Justice hors du temps qui se place au dessus de tout et décide de tout ! Le rétablissement de Jérusalem voulut par l’Eternel demeure encore aujourd’hui un message de paix pour les nations ; et voici ce que rapporte la Bible sur cette ville : « Ainsi parle l’Eternel : je retourne à Sion et je demeurerai au milieu de Jérusalem. Jérusalem sera appelée ville de la vérité et la montagne de l’Eternel des armées, montagne de la sainteté. ». Au siècle passé (XXème), l’Europe était en ruine aussi, tout comme Babylone et Jérusalem à certains moments de son histoire. La folie, l’asservissement des nazis et leurs « rêves de grandeur par le règne (1000ans) ont suscité chez certains une urgence pour bâtir un mur de paix solide afin de se protéger de l’asservissement et des ruines qui en résultent. Les pères fondateurs de l’Union Européenne R. Schuman et J. Monnet par la déclaration du 9 mai 1950 ont été les artisans de cette réalité pacifique dans laquelle nous vivons aujourd’hui sur ce vieux continent ; puisse Dieu faire perdurer cela chaque jour un peu plus… Alors oui, sur plusieurs échelles locales, régionales, nationales ou internationales ; qu’elles soient sociales, économiques, politiques, religieuses ou autres ; l’on conviendra qu’il est des ruines a rebâtir et d’autres non afin que les barrières sociales soient renversées entre les individus. Seul le christianisme est doté du talent nécessaire pour réussir a faire perdurer ce travail titanesque. La vie de Robert Chapman dans la petite ville de Barnstaple en Angleterre témoigne de ce talent chrétien durant 99 ans. Ce bâtisseur d’espérance infatigable disait tout en travaillant à colporter l’évangile de Paix de Jésus le Messie jusqu‘en Espagne : «  Ma tâche est d’aimer, sans chercher à ce que les autres m’aiment en retour ». C’est aussi ce qui se vit au cœur de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix.
David Le Borgne

David Le Borgne 09/09/2017 22:50

« Nous nous sommes tous fait avoir ». Voici ce que l’on peut lire ou plutôt « voir » sur les réseaux sociaux des détracteurs du Centre Missionnaire de Carhaix. Vous (si peu) dites que vous vous êtes fait « avoir » ! Mais de quoi donc ? Au cœur de cette œuvre chrétienne protestante remarquable vous avez entendu le message de l’évangile et la véritable piété chrétienne telle qu’elle doit se vivre, non pas selon Mr Charles mais ce qui est rapporté maintenant depuis des siècles dans les évangiles synoptique, les lettres de Saint Paul et d’autres Colonnes du christianisme qui ont permis à ce livre qu’est la Bible d’exister et de continuer a traverser la frontière des pays les plus fermés aux messagesd’amour de l’Eternel pour l’humanité. Mais vous êtes tellement avare de je ne sais quoi, à cause de vos comportements anti Centre Missionnaire, anti famille Charles, anti Mr Charles, anti tout ce qui représente la vérité, la droiture, le courage, la force de ne jamais capituler malgré les dangers que vous représentez aujourd’hui, pauvres gens malheureux, enfermés dans votre haine incompréhensible. Dans ces mots miséreux « Nous nous sommes tous fait avoir », vous n’avez rien compris alors au christianisme qu’il soit au Centre Missionnaire avec le pasteur Yvon Charles ou dans d’autres lieux avec d’autres pasteurs tout aussi authentiques et en tout point semblables à lui quant à la vérité de l’évangile. Mr Charles et tous ceux qui sont à ses côtés s’est :
- Des centaines de jeunes qui dans le scoutisme ont été épanoui, heureux d’avoir vécus ces moments d’aventures juvéniles.
- Des hommes venus d’Afrique pour recevoir une formation chrétienne solide et exporter ces bénédictions dans des contextes pas toujours facile et ainsi contribuer a diffuser l’évangile de Paix.
- Des collectes régulières pour apporter de l’aide humanitaire aux plus nécessiteux.
- Le rétablissement de l’église évangélique protestante de Vannes qui dans ses débuts (les années 1970) s’est retrouvé sans pasteur. De se rétablissement, le groupe scout « Les Vénètes » a vu le jour au sein de cette église et ainsi pouvoir apporter beaucoup de joie à bien des jeunes.
- C’est aussi une permanence 24h/24h pour aider celui qui le demande.
- Une présence vivante (pas des moindre) dans la vie des carhaisiens pour le plus grand bien de la région.
- Des revues considérablement renseignées et intelligemment écrites à la disposition de tous.
- Une vie d’église et communautaire stable, régulière dans les offices et les bonnes œuvres.
Et l’on pourrait écrire bien davantage sur l’ouverture universelle de ces hommes et femmes qui malgré leurs différences de personnalités ont fait le choix sérieux, solide de servir l’humanité et non un homme par leur croyance en Dieu et son appel d’amour en Jésus le Messie. Et vous, misérables, vous professez que tous le monde s’est fait « avoir » par un seul homme ; pauvre de vous, ouvrez donc les yeux de vos cœurs endurcis pour vous apercevoir enfin que vous ne vous êtes jamais fait « avoir » comme vous le dites ! Ainsi que tout ceux qui ont bénéficié (et bénéficient) du courage de ce fondateur protestant depuis ½ siècle, mais l’on voudrait au contraire qu’il y’ait plus de pasteurs comme Mr Charles dans notre monde (il y’en à d’autres, mais pas assez, je le crois…) moderne ou tant de gens ne se situent plus face au déferlement du matérialisme. Malheureusement au moment ou j’écris de nouveau pour rétablir ce qui doit l’être, c’est-à-dire la vérité telle qu’elle a toujours existé dans l’histoire depuis que l’homme a foulé le sol de cette planète bleu ; je ne puis retirer de ma pensée, ce raisonnement en ce qui vous concerne, vous les persécuteurs : « Vous ne vous êtes fait « avoir » par personne et certainement pas par le pasteur Mr Charles, mais uniquement par vous-même. Et cet aveuglement dans lequel votre méchanceté vous a fait basculer, est sans nul doute la chose la plus terrible qui pouvait vous arrivez ; il ne sera pas aisé de réussir à en sortir, s’extraire de ce rideau de fer qui assombrit vos vies pour retrouver l’équilibre rationnel des différences entre les humains et enfin pouvoir accepter, prendre, d’autres chemins sans haine. Vous n’avez réussi a « avoir » ces chrétiens et aujourd’hui cela vous rend esclave d’une force qui vous dépasse pour en retour leur faire porter vos plans machiavéliques inaboutis d’un temps passé. Oui, je prie pour vous comme beaucoup de ces chrétiens qui vous dérange, notamment Mr Charles et les siens, afin que vous cessiez vos agissements et retrouviez un bonheur perdu. Oui ! Vous ne pouvez vivre heureux en agissant comme vous le faites depuis déjà trop longtemps. Dans l’œuvre protestante du Centre Missionnaire, à l’église protestante évangélique de Vannes, l’on ne souhaite de malheur à personne (bien au contraire), l’on se doit d’aimer (et c’est une véritable joie que Dieu donne) mais aussi subir (malheureusement) des gens tels que vous qui fuient leurs responsabilités par lâcheté au détriment des autres.
- Allez dire au frère André de la Mission Portes ouvertes que son travail avec ceux qui l’entourent est vain (malgré les risques) puisque ceux qui recevront les Bibles colportées se feront « avoir » comme vous dites !
- Allez dire aux aumôniers qui annoncent l’évangile aux prisonniers qu’ils agissent malhonnêtement auprès des détenus (et des pouvoirs publics) dont le seul but est de les « avoir » !
- Allez dire au grand évangéliste Billy Graham, que les foules, les stades remplis, les pays les plus fermés de l’époque à la foi chrétienne se sont fait tous « avoir » par cet homme et le message d’amour selon Dieu qu’il annonça.
- Allez dire à Vladimir Poutine que l’église orthodoxe est une menace pour la Russie, et qu’il se fait « avoir » !
- Allez dire au peuple des gens du voyage que le grand homme chrétien que fut le pasteur Clément Le Cossec, n’était qu’un imposteur et qu’ils se sont tous fait « avoir !
- Allez dire aux américain qu’il est ridicule de placer la Sainte Bible sous la main de chaque nouveau Président pour leur faire entendre qu’ils se font « avoir » par le message de ce livre sacré.
Vos ébats verbaux seront vains, ridicules, sans écoute, tout comme vos mensonges sur Mr Charles, sa famille, l’église protestante évangélique de Vannes, l’ensemble de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Blaise Pascal dans ses pensées rapportait ceci sur l’aveuglement : « Nous courons sans soucis dans le précipice, après que nous avons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir »
Ainsi vous les détracteurs du centre Missionnaire vous devriez sans tarder retirer cette « chose » qu’est votre haine, méchanceté construis avec la boue du mensonge pour connaître plus de joie dans la vie et arrêter de souffrir en faisant considérablement souffrir des innocents sans raisons.
David Le Borgne

Le Borgne David 08/09/2017 17:50

Témoignage d’un sauvetage
« Yvon Charles responsable de 24 familles brisées (107 victimes) » affirment les menteurs sur le blog des calomniateurs du Centre Missionnaire…
Je veux témoigner que c’est faux, et l’inverse de la réalité.
Il y a maintenant plusieurs années, j’ai sombré dans ce que la Bible appelle le péché. Mes valeurs chrétiennes ont perdu pied, lorsque j’ai eu recours à des comportements violents, notamment dans le cadre familial ; et des utilisations néfastes d’internet. Autant dire qu’il ne restait plus grand-chose de ma vie chrétienne.
Marié, père de 4 enfants, mes dérapages mettaient ma famille si chère en péril.
L’on peut toujours chercher à se justifier par toutes sortes de raisons qui conduisent à de tels actes, mais je ne suis pas ainsi. J’aurai pu ne jamais partager cela avec certains chrétiens et étouffer ces agissements au sein même de ma famille proche, certain que Anne et les enfants, malgré les souffrances endurées auraient gardé ces « secrets » pour préserver la famille et sauver tant bien que mal les sentiments que l’on ne veut voir disparaître.
Ces péchés auraient pu ne jamais être sus et peut-être continuer a ravager mon esprit. Ayant autrefois rencontré véritablement l’évangile tout à nouveau et aimant l’Eternel plus que tout, j’ai partagé avec quelques frères chrétiens ma situation et la chute dont je suis seul responsable. Durant les cours moments de partage, seul l’amour selon Dieu et l’écoute des frères et amis en la foi se sont imposés sans dédain ou regards inquisiteurs sur le moment et les jours qui ont suivi. Il en a été de même avec Mr Charles.
Mr Charles dans ces moments difficiles a eu ces mots simples et bienveillants pour m'aider ; puis il m’a exhorté à être humble, doux et ferme quant à la foi chrétienne.
Jamais ce pasteur a marqué dans cet entretien de dureté envers moi et ce que j’étais devenu. De même quand il a abordé l’humilité, ce n’était pas pour m’abaisser de façon humiliante mais m’expliquer que vivre humblement est un véritable bonheur en soi et auprès des autres, loin de la défiance et du chaos à tout ce qui s’opposent à cette vertu. Cette discussion avec Mr Charles a profité considérablement à ma reconstruction. Ce pasteur n’est pas mon « Mentor » mais un homme en qui j’ai confiance parce qu’il sait ne pas tergiverser sur la route à suivre pour continuer a annoncer l’évangile de Paix et d’Amour du Christ.
Etant beaucoup plus jeune, je connus de graves problèmes d’entorses (ligmentoplastie, etc.) ; ayant apprit cela, Mr Charles me dit qu’il avait prié pour moi. De simples mots gentils, fraternels, qui ne peuvent qu’encourager…
Mr Charles c’est tout ça, un homme avec un grand cœur vrai, entier, loin des tromperies et « paraître de façade ».

Libéré du poids écrasant de mes fautes par le Dieu vivant et vrai ou pour la première fois en ce qui me concerne je réalisais qu’il existe bel et bien des personnes qui savent porter les fardeaux des autres…. Toujours par amour afin que la vie triomphe et non le chaos. Anne et les enfants ont accepté mon pardon et je n’aurai de cesse de les remercier éternellement pour cela.
La dégradation et le père indigne que j’étais devenu se devait de confesser ainsi que le dit l’Évangile, ce qui fut fait avec humilité auprès de ma famille. Avec l’aide de Dieu, il m’a fallu 2 bonnes années pour effacer les conséquences de ces dérapages.
Aujourd’hui j’utilise internet pour le travail, la lecture de quelques médias, la correspondance avec des amis et pour rétablir à ma façon depuis plusieurs mois la vérité sur Mr Charles, sa famille et l’ensemble de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix face à la démesure et perfidie d’Alain qui n’aurait pas dû persécuter sa famille et tous ces authentiques chrétiens sans méchanceté qui ne lui ont fait que du bien pour recevoir de lui que du mal en retour.
Ces quelques lignes que j’écris ne sont en rien une confession à qui que ce soit. Cette écriture est empreinte de liberté et soucis d’aider ceux qui autrefois m’ont aussi aidé et particulièrement Mr Charles.

Mes chutes sont aujourd’hui loin derrière moi et l’Éternel a délivré mon âme de ces fléaux. Mr Charles et quelques chrétiens ont su m’écouter, prier dans le secret de leurs cœurs sans me heurter dans ma détresse ou diviser ma famille à cause de ce que j’étais devenu mais tout le contraire, ou la délicatesse, la politesse, l’affection, etc. m’ont permis de me fortifier dans mes combats et le rétablissement de ce qui devait l’être. Ils ont été tout simplement de vrais amis et d’authentiques chrétiens.
Mr Charles n’a jamais « brisé des familles » et fait « 104 victimes » contrairement à une personne de mon église à Vannes dont je ne mentionnerais pas le nom et le prénom, qui après avoir quitté notre assemblée a interpellé mon père lors d’une rencontre imprévue pour dénigrer l’église protestante évangélique de Vannes par des propos déplacés et incohérents. C’est mon père qui me rapporta les faits. Il fut surpris de cette interpellation, et ne crut un seul instant à ces fausses accusations parce qu’il a vu mon changement depuis bien des années et cela lui apportait beaucoup de bonheur et il connaissait relativement bien l’ensemble de l’église.
Mon père était un homme simple mais il savait facilement reconnaître la bonté chez les gens. Agir de la sorte vis-à-vis de lui aurait pu nous diviser et faire de nous deux des victimes (et cette fois ci des vrais!!!) d’une personne animée de paroles calomnieuses ou la bonté malheureusement avait perdu sa place. En cela mon père ne s’était pas laissé prendre…….
David Le Borgne

René Patrac 01/09/2017 13:20

CALOMNIE ET DIFFAMATION :

Spurgeon a enduré un ministère critiqué et la calomnie publique, quelques fois très méchant...
Sa femme tenait un album (de coupures journaux, photos etc) des grandes critiques durant les années 1855-1856.

En 1857 il a écrit :
« Je suis souvent tombé à genoux, avec la sueur chaude sur mon front à cause de quelque calomnie nouvelle ; en agonie de chagrin en mon cœur presque brisé »
« Les hommes ne peuvent pas dire quelque chose plus mal de moi qu’ils ont déjà dit. J’ai été calomnié de la tête au pied, et on m’a donné une image fausse. Je ne suis plus beau, et il n’y a personne qui peut m'endommager maintenant »

Mais dans l'une de ses prédications, cet homme de Dieu apporte avec force son expérience profonde qu'il a vécu avec son Dieu, loin de l'anéantir cela a été une épreuve où sa Foi a été triomphante :
« Votre affaire unique doit être le témoignage que vous rendez à Jésus, et vous ne pouvez être arrêté tant qu'il n'est pas achevé. Vous pouvez être calomniés, et vos actions dénaturées, être abandonnés de vos amis et trahis par ceux qui avaient votre confiance ; le plan de Dieu à votre égard n'en sera point entravé. Le Seigneur vous apparaîtra dans votre nuit de tristesse, vous disant : « Il faut encore que tu me rendes témoignage ». Ayez bon courage et réjouissez-vous dans le Seigneur.

Cette promesse, si elle n'est pas pour vous maintenant, pourra l'être bientôt. Serrez-la précieusement. Souvenez vous aussi de prier pour les missionnaires et ceux qui sont persécutés afin que le Seigneur les garde jusqu'à l'achèvement de leur travail terrestre ».
Charles Spurgeon


Il semble que ce soit le lot de tous les hommes de Dieu d'être un jour calomnié, diffamé, critiqué, etc. Mais Dieu tient tout dans Sa main... Cette histoire ressemble vraiment à la campagne de diffamation orchestrée contre le Pasteur Yvon CHARLES, sa famille et tous les frères et sœurs de l’œuvre que cet homme de Dieu a fondé : Le Centre Missionnaire Carhaix - Une œuvre protestante en Centre-Bretagne.
Tous les hommes de Dieu connaissent les mêmes épreuves !

"Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous." a dit le Christ (Mathieu 5:11-12)"

Le Seigneur garde ses serviteurs fidèles comme Il a gardé Charles Spurgeon, et tout les prophètes avant eux. la Bible ne dit-elle pas dans les Psaumes: "Ne touchez pas à mes oints, Et ne faites pas de mal à mes prophètes!" (Ps 105) Les années passe, mais Dieu vit éternellement et celui qui touche son serviteur touche la prunelle de Dieu !

Une belle promesse dans les Psaumes : " Il fera paraître ta justice comme la lumière, Et ton droit comme le soleil à son midi. Garde le silence devant l’Éternel, et espère en Lui"
Dieu a agis et agira ainsi avec son serviteur le pasteur Yvon CHARLES, et son œuvre : le Centre Missionnaire Carhaix!!

David Le Borgne 24/08/2017 00:36

« Des tortures psychologiques »; cette expression est utilisée par Alain pour dénoncer et essayer de mettre en avant une souffrance silencieuse. Avec le déferlement de paroles trompeuses et malhonnêtes vis-à-vis du Centre Missionnaire ces dernières semaines, les « souffrances silencieuses » d’Alain Chauvel n’ont pas traîné à devenir les portes paroles d’une personne blessée n’ont pas dans son cœur mais son orgueil… Alain chauvel n’a jamais subi de tortures psychologique ; il n’a tout simplement pas voulu accepter une vie chrétienne possible et ouverte au monde actuel mais a malheureusement affaibli momentanément (heureusement) des gens qui ne lui ont fait que du bien au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix dont Mr Charles est le pasteur-président. A défaut d’avoir été victime de « tortures psychologique », l’on peut supposer qu’Alain Chauvel ait connu une forme de traumatisme psychologique que peuvent connaître des individus qui comme lui abusent de la vie des gens honnêtes et vrais. Au bout d’un certain temps (toujours trop long), ces individus s’aperçoivent que leur plan échafaudé par l’abysse de leurs raisonnements ne se réalisent en rien, ce qui inévitablement fait basculer de tels personnages dans une forme d’endurcissement dont les premières victimes sont souvent leur propre famille avant d’atteindre d’autres personnes tout aussi innocentes comme Mr Charles et son épouse et les familles / personnes du Centre Missionnaire. De même quand Alain dit ne plus avoir de relation avec sa famille, c’est peut être avant tout, lui-même qui doit reconsidérer sa vie passée et présente en regardant les actes odieux qu’il a commis envers sa femme et l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. L’on peut comprendre aisément que devant un tel comportement bien des gens de sa famille ne souhaitent plus être des boucs émissaires, être aussi manipulés et humiliés par un membre de la famille qui n’a jamais voulu accepter ses limites parce qu’il passait son temps (je le crois) a tracer les limites des capacités humaines chez autrui et le plus attristant (pour lui), c’est qu’il agissait souvent ainsi vis-à-vis de ceux qui lui sont supérieurs dans bien des domaines dont la résultante de cet agissement est une famille brisée (mais une femme très courageuse !) et une œuvre chrétienne ou le pasteur est persécuté violemment par le biais des fausses rumeurs colportées par internet ou d’autres moyens tout aussi misérables. Le chanteur français Yves Duteil a de façon remarquable mit dans sa chanson « La rumeur » des paroles en musique sur les méfaits de cette dernière. Une chanson chantée avec un tempo relativement vite qui ne pouvait que se chanter ainsi puisqu’une rumeur ne fonctionne jamais au ralentit mais nourrit en peu de temps la pensée des faibles gens avides de rumeurs plus folles les unes que les autres. Dans son courrier déposé dans ma boite aux lettres, Alain Chauvel évoque l’interdiction formelle d’avoir une télévision et / ou internet chez soi ; de boire de l’alcool, d’aller au cinéma et s’acharne sur le pasteur Yvon Charles qui selon lui est le « dictateur spirituel » qui décide pour tout le monde. Oui ! D’un commun accord (donc avec plusieurs personnes et non pas au travers d’une seule) nous les chrétiens de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix et de l’église protestante évangélique de Vannes avons fait le choix de ne pas avoir de télévision dans nos foyers. La télévision est certes une belle invention technologique mais aussi un vecteur par ses nombreux programmes de danger pour la foi chrétienne. Ceci dit, il serait absurde de croire que l’on ne regarde jamais la télévision et des sujets à la portés des enfants , des adultes, des jeunes, de la foi chrétienne. Dans mon église à Vannes il y a une télévision (tout comme au Centre Missionnaire) et l’on peut regarder si on le souhaite des vidéos choisies, sélectionnées avec soin ou des documentaires, le journal de 20h lors des élections par exemple, des matchs de football, etc. Chacun fait comme il veut et est libre de ce qu’il souhaite ou non regarder. Et puis en ce qui me concerne, il m’arrivait parfois avec mes gars d’aller chez mon père regarder des matchs de football lors de la ligue des champions ; ce fût des moments très familiaux, conviviaux. Mon père et ma belle mère n’ont jamais critiqué notre choix de n’avoir de télévision (comme le fait Alain) en nous refusant la leur. Puis je connais des familles non chrétienne qui aussi ont fait le choix de n’avoir de télévision sans pour autant être rebutées contre ce média mais l’utilisant d’une autre façon. Par exemple certaines familles accèdent à des émissions via internet par des choix ciblés et une volonté de ne pas entendre la télévision s’exprimer en continu dans la maison. Chez nous, nous avons internet et jamais je n’ai été sévèrement assujetti par un interdit quelconque de la part d’ un responsable d’église ; et de temps à autre ils nous arrivent de passer un dessin animé, documentaire ou film choisis et le plus appropriés par rapport à nos croyances chrétiennes et les écrits de la Bible qui font autorités dans notre foyer. De même les prédicateurs, pasteurs dans les sermons lors des offices ont pleinement raison de rappeler avec douceur et fermeté les risques et dangers de certains médias et donc la nécessité de tracer des limites à ne pas franchir (pour qui veut l’entendre car chacun reste libre..), etc. En cela je n’aurai de cesse de les remercier. Alain Chauvel attaque Mr Charles et l’ensemble des protestants du Centre Missionnaire par une « nouvelle interdiction despotique » en ce qui concerne la consommation d’alcool. Encore une fois il est utile de rappeler que dans ce domaine chacun agit en son âme et conscience. De tout temps l’alcool a fait des ravages et des ligues courageuses ont été créées pour sortir de la déchéance certaines personnes victimes de ce fléau social. Je connais des chrétiens qui ne boivent pas du tout d’alcool et d’autres qui en consomment modérément et qui ne toucheraient pas un verre d’alcool en compagnie d’un individu qui dans le passé aurait vécu de graves problèmes avec l’alcool et serait parvenu a se faire soigner pour enfin être guérit. Chez moi, je n’ai pas d’alcool fort (Whisky, Cognac, Porto, Ricard, etc.) mais quelques bouteilles de cidres, voilà ce que je peux proposer aux invités, c’est un choix, une décision. Là ou la vie m’envoie il m’arrive parfois de ne pas refuser un verre de vin, de rosé ou de refuser ces derniers pour boire un panaché ou un soda. C’est vrai, parfois il est des gens qui insistent un peu fortement, alors il faut être ferme. Dans le passé certains clients agriculteurs agissaient ainsi, alors sans aucune gêne (bien au contraire), je refusais en évoquant ma foi chrétienne et l’obéissance qui l’accompagne ; je n’ai jamais été moqué et tourné en dérision. Ceci dit, ceux qui ne boivent une goutte d’alcool, font mieux que moi. Mais qu’Alain cesse de diaboliser Mr Charles et toutes les structures du véritable christianisme qui se vivent dans l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, dans l’église protestante évangélique de Vannes, dans le monde entier ou des hommes et des femmes ont fait le choix d’être comme l’a écrit Saint Paul aux corinthiens : « Vous êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes. Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierres, mais sur des tables de chair, sur vos cœur. Telle est l’assurance que nous avons par le Christ auprès de Dieu. » Mr Charles ne décide pas pour les autres, mais cet homme responsable ne déviera, ne changera l’azimut que l’Eternel, le Christ, le Saint Esprit lui ont fixé depuis maintenant bien des années ; ce qui pose de graves problèmes à Alain Chauvel par un mélange d’admiration, d’ambition et de haine pour finir envers ce pasteur digne de l’évangile d’amour que Dieu a offert au monde par la venue de Jésus le Messie. Ah j’oubliais ! Une autre interdiction annoncé par Alain, c’est d’aller au cinéma.. Encore une fois il n’y a pas d’interdiction au sens stricte (rejet de l’église, etc.) mais comme dans bien d’autres structures ecclésiastiques des conseils sont apportés et chacun est libre de ses choix, mais pas toi Alain car ce que tu es devenu aujourd’hui prouve que tu fais du christianisme un interdit de vie sociale par frustration personnelle sous couvert d’échecs et d’actes malveillants. Lors d’un Noel chez mon père et ma belle mère ; ces derniers avaient offert des billets pour aller au cinéma. Anne a du aller avec Ruth voir un dessin animé style Walt Disney et quand mes gars étaient plus jeunes de même 1 ou 2 fois nous sommes allés au cinéma. Bref ! Autant de liberté qui font que nous n’avons pas été rejeté de nos assemblées (que ce soit notre église à Vannes ou les retraites chrétiennes au Centre Missionnaire de Carhaix) et la communion fraternelle ne s’en ait trouvé altérée. Toutefois, il me semble utile de préciser que certaines publicités dans les cinémas ne sont pas exemptes de grossièretés. En famille nous avons fait le choix de ne plus aller au cinéma, jugeant cela inutile sans pour autant nous couper du monde de l’audiovisuel et d’accuser Mr Charles ou d’autres frères et sœurs dans la foi de pressions humaines, tortures psychologiques, relations familiales rompues par de soi disant « interdits » et pour terminer la souffrance silencieuse d’un assujettissement aveugle et total. Non ! Rien de tout cela, sinon la certitude du message de la Bible quant aux péchés de Satan et les vérités libératrices de l’Eternel dans le triomphe victorieux de Jésus sur la mort par sa résurrection. Voilà le chemin d’Eternité pour un monde bien meilleur ; encore faut-il le croire ! Dans l’évangile de Saint Marc il est écrit : « Ceux qui sont le long du chemin ou la parole est semée, ce sont ceux qui ne l’ont pas plutôt entendue que Satan arrive et enlève la parole qui a été semée en eux. » Et dans l’épitre aux philippiens : « Mon but est de le connaître, lui, ainsi que la puissance de sa résurrection ». Toujours dans les témoignages et révélations d’Alain Chauvel, il est dénoncé une pensée unique au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix dont l’instigateur n’est autre (une fois de plus) le pasteur Mr Charles. L’accusateur Alain Chauvel pointe du doigt des articles de presse sélectionnés et affichés au Centre Missionnaire (dans mon église à Vannes l’on fait de même et cela s’avère très intéressant et intelligemment mit à disposition pour qui souhaite être informé de faits dont il n’aurait connaissance). Mr Charles avant de s’investir entièrement dans le christianisme était un journaliste passionné par les gens quel qu’ils soient et leurs vies, ce qui, associé à l’écrit l’on amené a aimer ce métier si riche d’évènements, de réflexions personnelles et communes, etc. Alors quoi de plus normal d’apporter cette touche journalistique et la partager avec les autres qui sans nul doute (sauf pour Alain) contribue a des échanges intéressants. Il y maintenant quelques années avec Anne, l’on a visité l’Abbaye de Solesmes réputée pour le chant grégorien. Le midi après que le prieur nous ait lavé les mains, j’ai avec un de mes fils déjeuné avec la communauté. Durant le repas un moine lisait un journal à haute voix et annonçait quelques nouvelles actualités dans le monde ou faits de société. Cette une forme différente dans le monde chrétien de partager, d’effectuer une revue de presse qui déplairait fortement à Alain Chauvel ! Nous avons passé un agréable repas, parmi des hommes pieux, je le crois. Pour finir, je lis dans les « témoignages et révélations d’Alain Chauvel, etc.» que j’ai reçu dans ma boite aux lettres, qu’un professeur au collège de Carhaix aurait (selon Alain..) discerné un frein à l’épanouissement par les attitudes des jeunes du Centre Missionnaire. Qu’Est-ce que l’épanouissement ? Courir les filles, taper aux portes des discothèques les plus prisées, fumer, se droguer, refuser toute forme d’autorité, persécuter autrui pour sa religion, sa couleur de peau, de cheveux, sa manière d’être, etc. Peut être que certains s’épanouissent dans ces vies mentionnées ci-dessus ; c’est leur liberté, mais l’épanouissement n’est pas unique et soumit au formatage grossier et violent que certains souhaiteraient à l’ensemble des personnes qui forment la société moderne. L’épanouissement est empreint de pluralisme et il faut s’en souvenir pour ne pas avoir de préjuger sur le bonheur des uns et des autres et particulièrement celui des chrétiens que des individus n’acceptent pas et ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre). Les jeunes de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix sont épanouis malgré les aléas de la vie que connaissent aussi leur semblable sans fréquenter le Centre Missionnaire, sa manière de vivre, etc. Le béaba de l’éducation pour les parents est de pouvoir encore mettre des freins aux enfants dans tels ou tels domaine, que l’on soit chrétien ou pas. Encore un peu et certains voudraient aussi formater l’éducation familiale pour ne pas dire nous voler nos enfants… Je finirais ce commentaire par beaucoup de tristesse sur la méchanceté exercée par Alain et les moyens utilisés pour nuire et si possible éradiquer la belle œuvre chrétienne protestante construite au Centre Missionnaire à Carhaix dans le Finistère. Agir de la sorte ne peut venir d’un homme ayant véritablement connu le Dieu d’amour de la Bible mais d’une personne pour qui l’évangile n’est rien et ne vaut rien pour le plus grand bien de l’humanité. Mais Dieu est amour, même pour toi Alain, malgré les dégâts occasionnés que tu as causé. Le grand écrivain français Chateaubriand écrivait ceci dans une époque tourmentée : « Il est un Dieu. Les herbes de la vallée et les cèdres du Liban le bénissent, l’insecte bruit ses louanges et l’éléphant le salue au lever du soleil ; les oiseaux chantent dans le feuillage, le vent le murmure dans les forêts, la foudre tonne sa puissance, et l’Océan déclare son immensité ; l’homme seul a dit : il n y a point de Dieu »
David Le Borgne

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) 31/07/2017 22:22

Bonsoir à toutes et à tous,

Comme nous l'avons déjà signalé ci-dessus (dans l'encadré NOUVEAU !) le blog diffamatoire et délictueux d'Alain Chauvel a été neutralisé et supprimé définitivement par la plateforme OverBlog, à la suite de cette fermeture, il a créé un autre blog pour continuer ses agissements et ses mensonges avec ses amis la famille Carluer... Tout récemment, ce second blog a aussi été supprimé définitivement par les administrateurs d'OverBlog !

Dans sa haine, Alain Chauvel essaie par tous les moyens de faire fermer notre blog, en effet, nous avons eu 8 signalements d'abus avec 8 adresses mails différents depuis la fermeture de son premier blog... Seulement, poussant le ridicule de plus en plus loin, ces 8 signalements proviennent d'une seule et unique personne (A.C ! Qui utilisa aussi sa propre adresse mail) car ces signalements sont des copier-coller ou des portions de notre propre signalement qui a permis les fermetures de ses deux blogs délictueux !

Il ira même jusqu'à dire que notre blog est menaçant et violent envers le fondateur du CMEB (rires) ! De plus, poussant ses délits encore plus loin, il utilisa même l'adresse mail officielle du CMEB pour effectuer un faux signalement d'abus ou encore avec une adresse mail qui mentionne le nom de famille d'un membre du Centre Missionnaire.

Pour votre parfaite information, les administrateurs d'Over-Blog nous ont envoyé un message, nous disant qu'ils ne prennent pas du tout compte de tout ces signalements ! Alors A.C ce n'est plus la peine de continuer mais libre à vous de vous fatiguer...

Car oui : "Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira; mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu." (Actes 5v39).

David Le Borgne 17/07/2017 05:44

Centre Missionnaire à Coatilouarn Plounévézel : c‘est quoi ? Témoignage et révélations d‘Alain Chauvel, membre de cette communauté durant 25 ans (de 1984 à 2009) lettre n° 1 bis ……févier 2017 « Un peu d’histoire………L’affaire Pierre Abat en 1996,etc.» Voilà les sortes d’intitulés écrit par Alain Chauvel que j’ai reçu anonymement dans ma boite aux lettres pour nuire délibérément à des gens qu’ils détestent plus que tout au monde. Alain Chauvel vit très mal un passé de vie chrétienne sans que ses récits ne suscitent une indignation envers l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix ainsi qu’ une autre de ses victimes en la personne de Pierre Abat et de l’admiration en ce qui le concerne, par ses actes malveillants. Il est pesant de lire toujours les mêmes formes d’accusations stériles et considérablement amplifiées, sculptées, polies, pour effrayer un éventuel benêt. Tout ce petit travail de basses besognes est conçu pour « tricoter » tant bien que mal une « camisole sectaire » et la revêtir de force sur l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Créer une entreprise n’est jamais facile et l’on a beau en amont faire le maximum pour augmenter les chances de réussites ; il y aura malgré tout un pas a faire dans le vide pour accéder au monde dur des affaires. Pierre Abat fait parti de ces personnes qui ont osé construire une entreprise dans un secteur choisi. Ainsi l’on peut créer une entreprise seul, sans employé, ou embaucher rapidement. Cette dernière option s’avère peut-être plus délicate, risquée et certainement plus exigeante dans l’organisation interne de l’entreprise et le souci permanent de conquérir des parts de marché afin de ne pas disparaître. Les 2 économistes Akerlof et Kranton tentaient de comprendre le comportement humain au sein d’une entreprise ; c’est-à-dire l’identification de l’individu à la structure organisationnelle dans laquelle il évolue. C’est ce que ces 2 hommes nomment : « Les insiders » et les « outsiders ». Pour les premiers, l’entreprise / l’organisation est une seconde « maison » ou la réussite de cette dernière est tout aussi importante que la réussite personnelle ; alors que les outsiders n’ont pas la même approche et vision au sein de l’organisation (moins d’atomes crochus), ils peuvent même avoir parfois envers cette dernière quelques ressentis……………..Quand j’ai commencé à faire du commerce dans une entreprise de 250 salariés, ces 2 réalités implicitement se sont bousculer en moi. N’ayant pas le niveau de compétence du PDG, DG (Directeur Général) et de certains cadres, il me fallait rester lucide sur ce dont à quoi est confronté une entreprise et ceux sur les épaules desquels reposent les décisions cruciales pour la suite du développement futur de l’entreprise. Donc, le côté si je puis dire « insider » s’est imposé à moi avec d’autres, mais pas tous. Cette attitude adoptée dans mon fort intérieur m’a permis de comprendre que les imperfections, fautes de mes supérieurs, existaient à cause d’un soucis permanent de bien faire en prenant des risques incontournables afin que l’entreprise puisse perdurer sur le marché. Ces dispositions d’  « insider » m’ont amené à certains moments a accepter des baisses de revenus et plus d’heure de travail, etc. ; ainsi j’ai pu continuer à travailler avec mes supérieurs sans que ma croyance et pratique chrétienne ne soient moquées, affaiblies, voir persécutées ; alors que certains collègues ramenaient trop souvent à eux-mêmes leurs revendications, faisant fi des contextes conjoncturelles économiques pas toujours faciles et favorables ou les prévisions de productions et de ventes étaient tout aussi compliquées. La critique chez certains de ces « outsiders » n’étaient pas toujours très appropriés au moment présent. Au bout de 11 ans j’ai quitté cette entreprise paisiblement avec mes droits et du respect de la part de la direction. Cela a été aussi l’occasion de renouveler ma foi chrétienne et de garder contact avec certains cadres entre autre et le Directeur Général de l’époque qui aujourd’hui est installé au USA. Les Bibles offertes n’ont pas été refusé. Durant tout ce temps de travail dans cette entreprise, j’ai pu observer avec l’expérience que les « outsiders » sont souvent de cours passage et peuvent parfois causer des dégâts professionnels considérables, qu’ils soient cadres ou pas. J’apprécie Pierre Abat, l’homme qu’il est comme chacun de nous avec des hauts et des bas. Sa foi chrétienne est remarquable et son humilité tout autant. Etant jeune et ayant peu d’argent, il aménageait une partie d’un dépôt de son entreprise pour m’héberger 2/3 nuits lors des retraites spirituelles de Pâques au Centre Missionnaire de Carhaix avec d’autres jeunes. Ses enfants sont bien éduqués et aussi d’authentiques chrétiens ainsi que son épouse ; toujours disponibles pour rendre service et jamais un mot de trop qui pourrait blesser. Ces dernières années ce frère a apporter son témoignage lors d’une retraite chrétienne à l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix devant plus de 300 personnes. Un moment que j’ai considérablement apprécié par la justesse de ces mots, notamment dans les moments ou il a failli dans certains domaines ou il a sans se dérober et avec beaucoup de noblesse partagé ses expériences de la vie qui bien évidemment nous concerne tous… Voilà donc quelqu’un de vrai ! Dans le cœur duquel il existe ce soucis de bien faire…. Un moment fort de son témoignage fut la confession devant l’assemblée que nous formions de son amitié profonde et sincère envers Mr Charles qui n’avait en rien changé malgré les difficultés rencontrées.… Pour moi, Pierre Abat est un exemple a ne pas perdre les valeurs chrétiennes grâce à l’humilité envers soi et les autres. C’est pour cela qu’il a pu reconstruire ce qui avait besoin de l’être, et ce qu’il est aujourd’hui n’est qu’un encouragement et une démonstration que dans l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix que Mr Charles préside, l’évangile est une réalité vivante et non pas morte. Dans l’évangile de Luc il est écrit : « Ne jugez pas et vous ne serez point jugés ! ». Voici encore cet autre verset de la Bible pour Mr Charles, Pierre Abat et nous tous qui formons une partie du peuple de Dieu sur la terre : « Le fruit du juste est un arbre de vie ».
David Le Borgne

David Le Borgne 13/07/2017 15:03

Silence, calme, repos. Voici des mots que l’on souhaiterait être permanent dans nos vies. Depuis quelques jours les attaques injustifiées de l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ne se lisent plus pour le plus grand bien des humains. Je n’ose imaginer que les quelques individus de l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ont redoublé de haine depuis l’effacement de leur ancien blog, mais le contraire ; c’est-à-dire un début de regret d’avoir fait tant de mal en allant si loin dans le mensonge. L’acharnement sans raison ne mène nulle part et malheureusement pour l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » crée dans la conscience de ces derniers un sentiment de culpabilité qui reste et suscitera au fil des ans une gêne, une entrave à la vraie liberté humaine dans ce que l’on est, ce que l’on dit, ce que l’on fait… La conscience ! Victor Hugo s’inspira d’un récit de la Bible ou 2 frères (Caïn et Abel) connurent un destin tragique. La Bible dénonce l’irritation de Caïn qui enleva la vie de son frère Abel. L’écrivain Victor Hugo décrit la fuite de Caïn pour échapper à son passé et tenter de retrouver un bonheur, une liberté disparu. Incapable de vivre comme avant et épuisé par le poids de sa faute, alourdi considérablement à cause de sa fuite désespérée ; Caïn ne parvenait pas a vivre sans ce regard de justice ou même l’obscurité la plus totale ne peut résister… Le Centre Missionnaire de Carhaix et l’église de Vannes souhaitent que le mal dont-ils ont été victimes ne s’alourdisse avec le temps comme un fardeau très lourd dans la conscience des quelques individus anonymes de l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » et d’Alain Chauvel. Malgré les souffrances occasionnées, ces chrétiens et moi-même dont je fais parti, n’auront de cesse de croire que l’individu le plus bas tombé peut si il le veut, à tout moment, rétablir, réparer, ce qui doit l’être vis-à-vis de ses victimes. Cet aspect du christianisme est une des colonnes principale de l’église universelle ou le temps ne s’imposera jamais à la foi. Dans la Bible, l’épitre aux hébreux annonce ceci : « Cette espérance, nous l’avons comme une ancre solide et ferme, pour notre âme ». C’est donc une des raisons pour laquelle les chrétiens du monde entier et particulièrement l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix et l’église de Vannes au cœur de la tempête outrageuse déclenchée par l’ancien blog ‘Centre Missionnaire dérives sectaires » n’atteindront pas les récifs de la perdition dont les mauvais courants n’ont d’autres destinations. Là est toute la différence entre le pasteur Yvon Charles et Alain Chauvel, l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix et l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », l’église protestante évangélique de Vannes et l’ancien blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Sur la mer, il est des marins aguerris à la barre de leur voilier qu’il faut savoir suivre, ne serait-ce que momentanément pour ne pas échouer sur des récifs tranchants et abrupts aux eaux profondes mais plutôt sur un banc de sable plus salutaire..Les paroles de Saint Paul lors de son voyage vers l’Italie furent dans un premier temps sur le navire délaissées ainsi que son espérance en Dieu. Puis vint la tempête et l’inévitable drame qui se préparait. C’est alors que l’apôtre intervint en rendant compte de l’espérance qui est en lui. A l’écoute de Saint Paul, la vie s’imposa à tous, loin des récifs et de la violence mortelle des éléments déchaînés de la nature par lesquels l’équipage du navire aurait sans nul doute péri. Voici un extrait de ce vécu historique rapporté par les écrits de la bible : « ….…. Mais ils tombèrent sur un banc de sable entre deux courants et laissèrent échouer le bateau. La proue, bien engagée, demeurait immobile, tandis que la poupe se disloquait sous la violence des vagues. Les soldats furent d’avis de tuer les prisonniers, de peur que l’un d’eux ne s’échappe à la nage. Mais le centenier qui voulait sauver Paul, les empêcha d’exécuter ce dessein. Il donna l’ordre à ceux qui pouvaient nager de se jeter les premiers dans l’eau pour gagner la terre, et aux autres de le faire, soit sur des planches, soit sur quelques débris du navire. Et ainsi, tous parvinrent à terre sains et saufs. ». Voilà une métaphore et une aventure véridique qui ne trompent pas sur le bien fondé de la paix au-delà des différences et des ressentis. En moi-même je veux croire et garder espoir que tous ceux qui ont persécuté à leur façon Mr Charles, l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, l’église protestante évangélique de Vannes, trouveront dans ces modestes lignes un courant favorable pour arriver à bon port…..
David Le Borgne

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) 13/07/2017 23:26

Bonsoir David,

Ce blog diffamatoire et délictueux avait été fermé, à juste titre par Overblog et non par ses auteurs ! Vu le ramassis de mensonges et de diffamations que c’était, ainsi que les très nombreux délits commis par ces personnes, Overblog n’a pas hésité à le fermer.
La suppression de leur blog suffit pour prouver les mensonges extravaguant de tous les propos tenus sur le Centre Missionnaire !

Mais, ils ont depuis republié leurs textes mensongers sur un deuxième blog, qu’ils ont créé hier (12 juillet 2017) et également sur Facebook (page créé le 8 juillet) s'enfonçant toujours plus loin dans la boue de leurs accusations calomniatrices et s'enferrant eux-mêmes dans leurs attaques ignobles.
Dans ces deux nouvelles plateformes, ils publient de nouveau, en toute illégalité et sans son consentement, les articles retirés du web par Sébastien Fath. Cela est très grave.

Nous continuerons donc notre travail jusqu'à ce que ces méchants soient mis hors d'état de nuire par la justice, et qu’ils laissent en paix les chers frères et sœurs du Centre Missionnaire, le pasteur Yvon Charles et l’église de Vannes par la même occasion.

Ils peuvent toujours continuer encore et encore, leurs tentatives resteront toujours vaines et sans effets et ils le savent ! Car oui, cette œuvre qu’est le Centre Missionnaire, vient vraiment de Dieu et ils ne pourront pas la détruire et à plus forte raison : ils combattent bien contre Dieu !
Ils savent désormais que le Centre Missionnaires n’est pas tout seul contre leurs attaques, des frères, des sœurs, des amis de toute la France et d’autres pays sont avec eux, et chacun se lève contre ces méchants, aujourd’hui et demain, et affirme devant eux : Le Centre Missionnaire une œuvre de Dieu toujours fidèle à la Parole de Dieu !

La victoire appartient au Seigneur

David Le Borgne 06/07/2017 00:30

Courage Monsieur Charles !
Face aux moqueurs votre pas reste assuré depuis ce jour ou l’évangile a considérablement changé votre existence. Le Chemin de Dieu est devenu étroit ici bas mais quelle aventure de la foi ! Ove Falg, et bien d’autres on enrichit votre vie chrétienne et celle de la famille que Dieu vous a donné. La famille Charles et les familles de l’œuvre protestante du centre Missionnaire de Carhaix transmettent un vécu commun, vivant, au yeux du monde sans détours vis à vis de la Bible et des faussaires du blog « Centre missionnaire dérives sectaires » ; ils ont gagné un combat n’ont mérité à cause de l’intégrité exercée dans les plus petites tâches mais aussi les plus grandes. Cette constance depuis que l’ œuvre existe est d’actualité aujourd’hui mais aussi salutaire quand surgit l’adversaire. Mr Charles a raison de ne pas répondre directement, cela serait gâter des individus indignes d’un quelconque cadeau dont les remerciements peuvent être empoisonnés. Et puis l’on se doit de répondre à des gens bien disposés au dialogue ou l’insulte ne s’est encore manifestée ; et non pas indisposés à la vérité mais plutôt prédisposés aux mensonges sans oublier les insultes qui effacent le peu de chances qu’avaient les gens anonymes du blog « centre Missionnaire dérives sectaires » de ne pas sombrer dans la décadence verbale la plus totale et l’indignation générale auprès des carhaisiens entre autre. Le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ne sème nullement le doute parmi les vrai chrétiens. Ces quelques personnes s’essoufflent sous le poids d’un fardeau injuste qu’ils ont construit pour le placer sur les épaules de Mr Charles, mais heureusement rien de tout cela ne s’est réalisé, car le pasteur est toujours debout regardant la calomnie de face et non pas d’une façon détournée comme les agissements du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ou l’anonymat est coulé dans le même moule des lettres accusatrices d’Alain Chauvel pour que les scories du mensonge forme une « œuvre » difforme qui heureusement pour les chrétiens et malheureusement pour le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » sera inutilisable dans la volonté de faire disparaître l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Sans sacraliser les vôtres Mr Charles, je puis témoigner que vos enfants sont éduqués dans la droiture et l’attention envers le prochain selon l’évangile. Ils sont comme vous entiers, vrais, toujours prêt a demander pardon si nécessaire mais aussi courageux et sensibles face aux inégalités. Les détracteurs du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » pointent de leurs doigts tremblants une forme de népotisme de votre part ; bien au contraire, vous avez raison de confier, transmettre à vos enfants, petits enfants le cap à suivre et des responsabilités en fonction de ce que chacun est capable d’accomplir sans nuire à autrui. Et puis, vous connaissant suffisamment, je sais que les décisions prisent envers les membres de votre famille sont évoquées, partagées avec d’autres dans un soucis de bien faire par la diversité des opinions. Si vous aviez agi seul sans tenir compte des autres, l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix n’aurait jamais existé tout simplement. Ce qui ressort des lettres accusatrices d’Alain Chauvel, est la jalousie maladive de n’avoir réussi a se positionner dans l’œuvre pour se faire une « place ». Triste bilan que son attitude aujourd’hui ou l’ambition tant convoité ne fut qu’un rêve dénué de sens pour lui et malheureusement un cauchemar pour d’autres… Maintenez votre ligne de crête Mr Charles comme ces alpinistes de hautes montagnes à l’assaut des sommets les plus vertigineux, et vous atteindrez le sommet non pas de la réussite personnelle mais de cette montagne qu’est l’existence dont le prix à payer et le nom qu’on pourrait lui attribuer se résume dans ces paroles de Saint Paul : « L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal, et il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. ». Si ce que vous êtes aujourd’hui n’aura en rien changé au moment venu de quitter ce monde pour entrer pleinement dans l’éternité de Dieu, alors vous aurez cette immense récompense et bonheur de reprendre les mots de Saint-Paul dont bien des chrétiens avant vous ont parlé ainsi : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi » . Aboutissement mais aussi rappel que le bon combat ne fait jamais de victimes contrairement au faux combat annoncé semaine après semaine de façon excentrique par l’enfermement sectaire d’un esprit quelque peu désorienté sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Ce blog accuse un soi disant népotisme au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix dont la cible est une nouvelle fois votre personne et les membres de votre famille. Ces gens en mal de méchanceté et atteints d’une terrible jalousie ne parviendront jamais à comprendre que le népotisme s’ajuste, se créé, quand une famille dérive aveuglément et d’un commun accord sur l’existence des autres en exerçant un pouvoir habile et sournois par des pratiques humaines faussée dont les valeurs sont partiellement crédibles, voir quasi inexistantes. La famille de Mr Charles est loin, très loin de toute forme de népotisme ! Chacun a reçu une éducation chrétienne classique et authentique ou l’on apprend a reconnaître chez les autres ce que l’on a pas chez soi avec raison sans que cela suscite de l’ambition ou de la compétition destructrices que le blog « Centre Missionnaire dérive sectaire » laisse entendre par internet pour blesser et mentir honteusement les valeurs humaines de Mr Charles et sa famille. Donc oui, l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix n’est pas une communauté sectaire au service d’un homme et sa famille mais une assemblée chrétienne formée de familles au service de la société par ses valeurs communes et sa vocation chrétienne protestante dont la source d’inspiration et de décision est la Bible. Même les réels témoignages des familles ayant écrit sur le blog des amis du CMEB sont piétinées par le lynchage médiatique du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » dont Mr Charles est la cible première. Beaucoup de dégoût sur la volonté de démontrer les mécanismes d’une intelligence sectaire redoutable qui n’existe pas chez ce pasteur et l’ensemble des chrétiens de l’église de Vannes et du CMEB. Mr Charles a toujours été sensible aux besoins des uns et des autres parce qu’il est capable de se priver de bien des plaisirs et ne pas se laisser dominer par le matérialisme sans pour autant basculer dans les extrêmes opposés. Bien des personnes pourraient affirmer sa générosité et le soucis que l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix qu’il préside ne perde pas cette richesse digne des plus attentionnés que cette terre aura porté. Mais non, encore une fois cela ne convient pas au blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ; Mr Charles ne peut donner sans en amont « avoir calculé » les intérêts dont lui seul en tirera des « bénéfices ». Pauvres individus prisonnier de vos raisonnements perfides ou le mal a remplacé le bien depuis ce jour ou vous avez rencontré ce pasteur honnête et droit sans méchanceté. A partir de là c’est le christianisme que vous avez rejeté avec faiblesse sans assumer vos choix de vies aux yeux du monde ; il a fallu trouver en la personne de Mr Charles une victime idéale pour justifier l’injustifiable et continuer a cheminer vers votre liberté qui semble à vous lire la meilleure. Mais cette liberté n’existe pas parce que vous êtes esclaves de gens qui vivent des vies qui vous dérangent sans que l’on comprenne les raisons de vos persécutions car la vraie liberté est synonyme de pluralisme mais pas pour le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ou la liberté se résume a ceci : « régler ses comptes » ! Mais vous ne connaîtrez jamais la vraie liberté tant que le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » existera, sachant aussi qu’il n y a aucun « compte a régler » envers Mr Charles, l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, l’église de Vannes parce que nous sommes des chrétiens imparfaits mais irréprochables en ce qui vous concerne.
David Le Borgne

David Le Borgne 27/06/2017 23:13

Depuis la naissance de Jésus et la victoire qui en a résulté (la mort n’est plus pour celui qui croit à la résurrection éternelle) ; les chrétiens ont toujours été plus ou moins persécutés. L’on trouve dans la Bible cette affirmation de Saint Paul à son fidèle compagnon d’œuvre dans la deuxième épître à Timothée au chapitre 3 verset 12 : « Tous ceux d’ailleurs qui veulent vivre pieusement en Christ Jésus seront persécutés. Mais les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal, égarant les autres et égarés eux mêmes ». Personne ne souhaite être persécuté et l’on ne peut qu’être attristés de lire les méchancetés de certains, entraînant sans nul doute d’autres individus dans leur entreprise. Ainsi se résume la situation présente ou le blog des amis de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix fait face au blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Malgré ces actes malveillants, les chrétiens de l’église de Vannes et de Carhaix continueront de prier en espérant qu’un temps existera ou les regrets des méchantes personnes du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » viendront faire échos à l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix pour ouvrir leurs yeux sur un bonheur perdu par l’odieuse machination dont-ils sont les seuls responsables. Dans ce combat pour que la vérité ne soit engloutie dans les oublis de l’histoire et par un réel soucis de lumière, le Centre Missionnaire se doit d’afficher avec raison (et non pas pour « prouver », car ces chrétiens n’ont rien a justifier en ce qui concerne la crédibilité de leur vocation et la combativité de tout esprit sectaire) l’actualité au fil des ans qui n’a pas manqué de solliciter Mr Charles et l’ensemble de l’œuvre afin d’expliquer, d’informer avec beaucoup de joie et de transparence, le pourquoi et les motivations d’une présence chrétienne humble en Centre Bretagne sans omettre le moindre oubli sur le cap que l’œuvre s’est fixé. Ces frères et sœurs dans la foi ont pleinement suscité et enrichi la curiosité journalistique professionnelle depuis bien des années et jusqu’à aujourd’hui. Bien malheureusement cela a fait germer chez certains les fruits amers de la jalousie. Il existe aussi des gens qui ne peuvent faire des choses sans les étaler dans les médias pour être vus, entendus, afin que les bonnes œuvres de ceux qui font mieux qu’eux soient momentanément étouffées. En soi, c’est leur liberté, mais dans l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, il n’en est pas ainsi. Le beau travail réalisé par les différentes revues éditées ne peut qu’être salué par les journalistes professionnels sans que cela ne leurs portent préjudice, bien au contraire. Le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » n’a pu s’empêcher de moquer l’historique médiatique passé, présent, des échanges fructueux réalisés avec Mr Charles et les membres du CMEB ; sachant aussi que dans les années a venir cette richesse relationnelle, facilité par le sérieux et l’ouverture charismatique de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire entraînera indubitablement de nouvelles rencontres médiatiques ; autant de reconnaissance future sur une œuvre protestante qui n’a pas changé malgré un monde actuel considérablement bouleversé, notamment par internet, dont les blogs ne sont qu’une partie intégrante de cette « terre virtuelle » qui tente d’effacer ce que Dieu a créé pour chacun de nous : les champs, les saisons, les océans, les montagnes, les rivières, la flore, la faune, le soleil, etc. mais aussi le pardon de Dieu en Jésus. Depuis l’éclatement de la bulle des NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication) a la fin des années 90, le Centre Missionnaire a pris conscience que cet ogre appelé internet allait considérablement accélérer les échanges et réveiller les vieux démons de la « tyrannie de la majorité » dont parle Alexis de Tocquevile. Bien évidemment le CMEB ne fait pas face à une majorité en ce qui concerne les calomniateurs du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », toutefois la tyrannie de leurs propos n’est un secret pour personne et encore moins un breuvage de vérité. Que dire de cet allemand August Landmesser qui marqua fortement son désaccord au national socialisme et « ses rêves » de grandeur. Cet homme parmi une foule subjuguée par des discours trompeurs se démarqua des autres par une attitude courageuse et une résistance tout aussi digne. Qu’elle soit majoritaire ou minoritaire, la tyrannie est une plaie contagieuse pour tous ; mais il est des hommes et des œuvres (notamment l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix) qui par liberté, égalité, fraternité refuseront de courber l’échine, d’être les victimes du panurgisme envers ceux qui divisent, calomnient pour s’approprier des vies, des œuvres, des pays qui ne leurs appartiennent pas. L’Œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix puisent ses forces dans la Bible sans piétiner ces 3 mots républicain ; voilà, non pas une incompatibilité mais bien une cohérence équilibrée dont l’esprit tyrannique ne peut-être qu’assujetti. Ainsi avec aplomb, les frères et sœurs du Centre Missionnaire ont créé un site internet pour que la vérité selon l’évangile soit toujours un rempart, un secours sur cette toile (d’araignée !…) numérique. Ces chrétiens ne vivent donc pas en dehors du monde mais dans le monde avec des valeurs bibliques profondément humaine. Internet ne s’est pas imposé à l’imprimerie traditionnelle, parce que le travail effectué au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix trouve sa source intarissable d’idées et de génie dans la prière individuelle et commune de ces membres. Il y a environ 2 ans, j’ai sans le savoir colporté une Bible à un religieux âgé de 91 ans. Peu de temps après, cette personne revint vers moi par un courrier, me remerciant chaleureusement du service rendu ainsi que la Bible offerte. C’était un frère en la foi au service des autres dans l’église catholique. Durant sa vie il voyagea beaucoup et son service pour le Seigneur se situait dans les écoles en tant qu’enseignant puis directeur. Actuellement il se repose à saint Avé dans une très belle maison de retraite pour religieux et des jardins tout aussi beaux. Nous avons gardé le contact par notre foi commune. Je lui ai offert un abonnement à la revue Les documents expériences édités au Centre Missionnaire de Carhaix. Il trouva la revue profondément religieuse et pertinente dans la rédaction. Cette évocation pourrait paraître anodine, mais il m’a semblé utile de rappeler au blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » que le travail d’écriture réalisé au Centre Missionnaire ne connaît pas de frontière intellectuelle à cause d’une foi chrétienne à la portée de tous comme au temps de Jésus, détachée de tout intérêt, démonstration pour « éblouir ». Non ! Il n’en est rien, ce travail est le fruit de cœurs droit et non partagés, dont l’amour de Dieu est la terre fertile d’une littérature pleine d’espoir…Si l’œuvre protestante du Centre Missionnaire continue toujours ainsi, alors tout au long de son histoire elle recevra aussi de la reconnaissance par des médias honnêtes et animés d’une saine curiosité. Si l’on reçoit autant de la part du CMEB, c’est parce que ces gens honnêtes apprennent aussi des autres dans leurs diversités et pas seulement dans l’église mais aussi à travers la société en générale. Mr Charles a su transmettre et partagé ce point de vie si important à ceux qui l’on rejoint pour bâtir humainement et spirituellement le Centre Missionnaire ! Ainsi la rencontre entre Martinus Bjerre et Yvon Charles ne peut semer aucun doute sur une intervention de Dieu afin que l’un et l’autre s’enrichissent mutuellement. Mr Bjerre écrira un livre intitulé « Votre Père sait » ou l’intensité de l’exaucement par la prière et l’obéissance est remarquablement expliqué à partir d’une vie chrétienne simple et profonde. Mr Charles a profité abondamment de cette rencontre ; de même le livre de Martinus Bjerre a éclairé, poussé de l’avant bien des indécis et éteint de nombreux doutes sur l’omnipotence de Dieu. L’on comprend alors que les revues «  Regard d’espérance », les documents « expériences », « femme chrétienne », viennent à leurs façons accompagner le livre de ce frère danois parce qu’initialement l’on ne peut que reconnaître et remercier Dieu d’avoir permit que ces 2 pasteurs se fortifient ensemble, mais aussi l’église. Dans le nouveau testament de la Bible, une rencontre tout au aussi « fortuite » est rapportée. Un eunuque éthiopien (haut fonctionnaire de Candace, reine d’Ethiopie et surintendant de tous ces trésors) s’en retournait dans son pays, lorsqu’il rencontra le diacre Philippe. L’éthiopien tout en voyageant lisait le livre d’Esaie dans la Bible, écrit avant la naissance de Jésus. Sa lecture parlait justement de Jésus, semblable à une brebis menée à l’abattoir.. Philippe expliqua à l’eunuque les paroles du prophète du prophète Esaie. Ce dernier, nous dit la Bible, demanda a être baptisé quand il aperçut un point d’ eau. Voilà une autre rencontre tout aussi riche ; l’on peut supposer sans exagérer que l’éthiopien par la suite annonça la bonne nouvelle de l’évangile à son peuple, la reine Candace, comme fit le diacre Philippe à ses côtés. La fidélité de Philippe vis-à-vis de Dieu mais aussi sa consécration dans l’appel que l’ange de Dieu lui adressa demande a être salué. C’est pourquoi se moquer de Mr Charles et de sa rencontre avec Martinus Bjerre, témoigne d’un manque de discernement quant aux voies de Dieu et les bénédictions qui en découlent ; cela est bien déplorable pour de telles personnes qui aujourd’hui n’ont d’autres chemins que celui de la raillerie animée d’un esprit de division loin du rassemblement voulu par Dieu. Dans le livre du prophète Esaie, il est écrit au chapitre 66 et verset 18 : « Le temps est venu de rassembler toutes les nations ».
David Le Borgne

David Le Borgne 24/06/2017 12:59

Je ne vois pas en quoi la charte commune éditée par le Centre Missionnaire de Carhaix est l’objet (une fois de plus) d’un affichage qu’on croirait « public » avec ce mot « wanted » qu’il suffirait d’inscrire comme entête et utilisé par le cinéma hollywoodien dans ses westerns les plus célèbres. Décidément le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » et ses quelques tristes personnages ne parviendront jamais à vivre normalement sans la mort tant espérée de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Les passages soulignés par ces adversaires de l’ordre établit, sont logiques et conformes à l’évangile dans un pays (la France) et un continent (l’Europe) nés à partir des valeurs judéo-chrétiennes. Rien ne peut susciter l’inquiétude, mais uniquement de la réflexion pour s’engager dans l’équipe missionnaire, ou devenir un compagnon, un diacre, une diaconesse, un prédicateur, un pasteur de l’œuvre protestante. Comment serait-il possible de rayonner avec autant de membres, d’investir considérablement (bâtiments, caravane itinérante sur l’exposition de la Bible, véhicules de service, réserves alimentaires, barnums pour les retraites spirituelles, tentes pour le scoutisme, etc.), sans en amont établir une charte, non pas superficielle avec laquelle on ne saurait trop que faire, comprendre le pourquoi des évènements, puis au bout d’un temps s’évaporer vers d’autres activités en laissant ainsi les anciens partenaires (frères et sœurs dans la foi) se débrouiller avec un travail chrétien considérablement avancé. Agir de la sorte ne peut être envisageable, c’est pour ces raisons que la charte de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix est avenante pour qui veut servir Dieu et son prochain ; mais aussi prévenante ! Pour celui ou celle qui s’interroge sur une décision personnelle à prendre ou pas pour rejoindre la communauté et qui manquerait de certitudes, de motivations, dans cette aventure de la foi. Les chartes existent dans bien d’autres organismes que le monde religieux. Elles sont nécessaires et vitales pour donner des repères précis, à tout moment, quels que soient les conditions de vie, faciles ou difficiles. Comprendre cela, c’est réaliser que depuis de nombreux siècles, les communautés chrétiennes maronites, chaldéennes, syriaques, coptes, etc. ont perdurer grâce à leurs chartres inspirées de la Bible. L’Œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix n’a pas encore traversé les siècles mais a avalé tout de même un demi siècle de piété chrétienne bénéfique à tout point de vue grâce à cette charte intelligemment écrite avec pondération et amour selon Dieu. Si l’avènement de Jésus (le retour) sur le Mont des Oliviers d’ici 2 siècles (je ne sais) se manifeste, alors l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix aura cette fois ci et sans aucun doute rejoint cette nuée de témoin, communautés chrétiennes, qui ont été capable tout au long des siècles de transmettre le flambeau de la vie éternelle à ceux qui cherchent la vérité de Dieu, le pardon des péchés et la paix en Jésus Christ ! Mais comme l’UNESCO a rejeté les liens séculaires entre le peuple juif, Jérusalem et le Mont du Temple ; ainsi le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » rejette, et cherche a rompre les liens forts que l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix a noué avec l’Afrique, la France, les habitants de la région de Carhaix, les églises chrétiennes, Israël et bien d’autres lieux ou personnes si différentes les unes des autres. L’établissement d ‘une charte est la pierre angulaire que l’on ne peut déplacer, parce qu’elle a été taillé sur mesure pour porter le poids d’un édifice considérable ; ne pas tenir compte de cette prouesse « architecturale » incontournable, c’est malheureusement bâtir, élever des édifices qui s’effondreront au moindre bruit ou tremblement. Le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » refuse de voir, d’admettre que la charte de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix est une réalité imposante et finement travaillé que tout oppose mais aussi combat à l’établissement caché des sectes. Depuis maintenant quelques années les quelques individus du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » essaient de retirer, fissurer, la pierre angulaire du CMEB, sur laquelle repose la gentillesse, la foi, l’accueil, l’amour du prochain selon Dieu, le refus de tromper les personnes, de calomnier à tout va, et le soucis d’apprendre a se pardonner mutuellement entre chrétiens mais aussi auprès des non chrétiens, que d’efforts inutiles de la part des ces personnes mal intentionnées ; peut être aussi qu’un jour, comprendront-ils, que ce qui est bon ne peut disparaître comme l’aube nouvelle qui chaque matin, nous émerveille de la création de Dieu. Anne et moi-même transmettons une éducation chrétienne à nos enfants et c’est notre liberté, sans pour autant leur enlever la leur. La tenue vestimentaire doit rester correcte et non pas aux antipodes de la mode, toutefois il y a différentes modes et certaines peuvent ne pas convenir à l’éducation apportée. C’est encore une liberté que se doit d’être respectée et non pas retirée, exagérée, vilipendée !! Nos enfants et les enfants de notre église mais aussi ceux du Centre Missionnaire de Carhaix ne paraissent pas « souffrir » d’un quelconque décalage avec leurs semblables bien qu’ayant une éducation différente de certains mais pas de tous… et ces derniers pourraient tout aussi évoquer leurs différences pacifiquement, sans briser, rompre le lien social si important ; sauf pour le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Ces différences n’ empêchent pas les uns et les autres de se côtoyer, d’être dans une même école / université ; témoigner aussi de son éducation chrétienne sans complexe, etc. Au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix l’on n’oblige personne à vivre l’évangile parce qu’avant tout la foi chrétienne est une démarche individuelle et indépendante, seul à seule avec Dieu. Il faut aussi savoir éduquer les enfants (comme les nôtres par exemple) qui assistent aux offices tant qu’ils seront sous notre responsabilité, sans pour autant les soumettre à un « lavage de cerveau » vis-à-vis du reste du monde et les écrits de la Bible. Ils sont tout simplement informés, instruits sur le message qu’annonce la Bible de façon très équilibrée, afin de faire un choix l’âge venu, de choisir ou non une vie selon l’évangile. De même il y a des familles chrétiennes, qui librement avec leurs enfants assistent aux offices, sans pratiquer le scoutisme ou tout autres activités, sans qu’elles soient regardées de travers !! Encore une fois le respect de l’humain est protégé par la charte de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. IL est malsain de la part du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » de mélanger la liberté familiale dans l’éducation des enfants et la liberté d’une œuvre protestante de vivre sa vocation pleine et entière pour dénoncer minablement un « pseudo pouvoir », d’enfermement, d’emprisonnement, de privations excessives envers des personnes qui n’ont d’autres soucis que le bonheur des familles dans la plus cordiale des libertés souhaitées par ces dernières. Connaissant Mr Charles et les amis chrétiens du Centre Missionnaire ; jamais ils n’interféreront au sein des familles dans le partage, les discussions qui peuvent concerner par exemple le baptême éventuel d‘un jeune. La socialisation primaire au sein de la famille est considérablement valorisé avec l’œuvre protestante et Mr Charles, et jamais l’église de Carhaix et de Vannes ne se substitueront à ces réalités sociales. Ainsi la vidéo placée sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » n’est pas du tout appropriée à la structure et la vie du CMEB ainsi que mon église à Vannes. IL faut replacer ces 2 très courts témoignages dans leurs contextes qui sont insuffisamment évoqués ainsi d’ailleurs que les familles de ces 2 personnes et le peu qui est partagé sur ce plateau ne résume / n’identifie en rien la vie quotidienne de l’ensemble des membres du Centre Missionnaire de Carhaix et de l’église de Vannes. Bien des jeunes par le passé ont pratiqué le scoutisme dans la troupe scoute « Les Vénètes » de l’église de Vannes ou celle (très importante) du CMEB. Nombre d’entre eux n’étaient issus de famille protestante. Beaucoup sont restés durant plusieurs années, acceptant les règles de la vie scoute, la charte établie. Parfois il est arrivé quelques soucis de comportements, d’attitudes ; alors avec patience, bienveillance, les responsables mettaient le jeune face à ses choix et la pédagogie scoute. Certains n’ont pu continuer, d’autres se sont repris sans qu’il n’y ait de complications postérieur. Ainsi les exigences d’hier sont les exigences d’aujourd’hui. Vivre sans normes, n’a pas de sens, si l’on veut être libre de sa foi chrétienne ou pas ; il faut comprendre ces choses pour ne pas sombrer dans l’anomie annoncée par Emile Durkheim ; puis quand tout s’harmonise selon les normes en places, alors les familles ne peuvent que s’épanouir. Mr Charles et les membres de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix l’on bien comprit ; ils n’auront de cesse à protéger cet équilibre, notamment face au blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ».
David Le Borgne

G-E 24/06/2017 23:06

Encore un commentaire plein de bon sens pour qui veut se donner la peine de le lire de façon à bien l'entendre...

mais les diffamateurs anonymes du blog d'Alain Chauvel ne recherchent pas la vérité, seulement leur intérêt à salir, détruire... une oeuvre dont le témoignage les dérange.

Pour reprendre tes mots sur la charte de l'équipe missionnaire : ils ne se rendent même pas compte qu'une partie des textes qu'ils ont surlignés... sont tout simplement des passages de la Bible !
Alors ils peuvent ne pas être d'accord... mais moi j'ai choisi de quel côté je me tiens !

et pour le reste... ils pensent montrer leur "ouverture d'esprit", ils montrent en fait seulement leur fermeture intellectuelle, et qu'ils ne connaissent pas grand chose même du monde non religieux !

Car :

- ils n'ont sans doute jamais vu une fiche de poste de cadre, car ils sauraient qu'on y met toujours les savoirs-faire et savoirs-être avec les autres... écoute, bienveillance, etc. qu'ils reprochent à la charte du CMEB comme si c'était exagéré pour un pasteur président d'une oeuvre de plus de 200 membres !

- ils n'ont sans doute jamais lu non plus un règlement intérieur, car ils sauraient qu'il y a toujours des sanctions prévues, et leurs modalités d'application sinon, le règlement est inutile... (formation de base en RH !)

- ils montrent qu'ils n'ont jamais lu de statuts d'assos ou de collectivité, (ni même le code général des collectivités territoriales !), sinon ils sauraient que le président de n'importe quel organise a de nombreuses délégations et prérogatives (voies prépondérante, ouverture et clôture des débats, convocations, etc !)...

Et la liste pourrait être longue... de leurs ignorances crasses, qui font passer des éléments tout à fait normaux et basiques, même dans le domaine non religieux, pour sectaires !

En fait, ils montrent simplement que c'est eux qui sont renfermés, et qu'ils ne connaissent pas le monde extérieur !

Et comme ils ne sont pas à une incohérence près, ils osent dire que l'entrant dans la communauté missionnaire ne peut pas se rendre compte qu'il rentre dans une secte...
et ils disent en même temps que la charte (lue et étudiée par le nouvel entrant), révèle des pratiques totalement sectaires !

Il faudrait savoir ! Mais venant de ces gens malhonnêtes, plus rien ne m'étonne...

Cordialement,
G-E

David Le Borgne 22/06/2017 19:02

C’est pas croyable, de chercher à savoir, connaître dans le détail, tout ce que les gens, les familles de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix font de leurs vies qui avant tout leurs appartiennent. Il suffit de prendre 2 exemples d’utilisation d’armes a feu légale pour qu’ aussitôt (tels des frelons asiatiques à l‘assaut d‘une ruche) Mr Charles et l’ensemble des chrétiens de l’œuvre soient de nouveau mis en 1 ère ligne afin de tromper et inquiéter par l’effet de corps, les gens de la région. Stupide et insensé ! Je ne peux et ne veux savoir ce que les uns et les autres font dans ce domaine des armes à feu ; parce que cela ne me regarde pas et sans inquiétudes ou pensées saugrenues dont le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » se gausse ; j’ai la ferme assurance ainsi que tous ceux qui connaissent le Centre Missionnaire de Carhaix (de près ou de loin), savent et comprennent aussi que la possession d’armes est légale et ne nuira jamais à autrui dans les mains de ces gens bien disposés. Ce qui malheureusement se vit autrement dans bien d’autres régions du monde. A continuer leurs vociférations nulles et sans appels, sur le port d’armes ( à feu ou pas), le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » finira par avoir sur le dos toute la communauté des chasseurs, licenciés en tir de précision, etc. soumis a des législation différentes, pour profiter pleinement d’un loisir aussi riche que varié. C’est comme avec les chiens de 1ère , 2ième, 3ième catégories, etc. certains doivent obligatoirement par endroit être équipés d’une muselière, d’une assurance, d’une déclaration en Mairie sauf pour les chiens de chasse ; quoique selon le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », les chrétiens de Carhaix et de Vannes devraient peut être « être soumis à une législation particulière » pour l’acquisition d’un chien de chasse, étant donné les propos bizarre par des gens tout aussi bizarre qui n’auront de cesse d’inventer toutes formes de dangerosité envers ces amis quelque soit le sujet abordé. Et puis quoi de plus normal, évident, d’avoir un chien pour se protéger, avertir, d’un éventuel danger (cambriolage par exemple) en plus de la compagnie agréable de cet animal si proche de l’homme. Avoir un chien de défense (pour ceux qui en ont, car il suffit pour le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » qu’une famille ait un chien type Berger allemand ou autres pour que tous le monde soit mis à la même enseigne, a cause encore une fois de Mr Charles. Toujours la même pathologie vis-à-vis de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix ou tout est matière par l’exagération volontaire, l’absence de vérité, la moquerie à mettre dans le même « sac » : voitures, armes à feu, vêtements, piscines, participation à la vie sociale, etc.), ne signifie pas le « lancer sur les autres » ; de même pour l’usage d’une arme à feu ou tout autres appareils de défense vendus légalement dans les armureries sous la bienveillance législative. Le blog «  centre Missionnaire dérives sectaires », une fois de plus grossit, tord les choix rationnels, les plaisirs d’un loisir que les élus de notre pays ont accordé aux citoyens, qui plus est des chrétiens ! Ces détracteurs laissent supposer (sans effets, heureusement), qu’un « danger prévisible » se pointerait à l’horizon au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, et ce ne sont pas les « armes a feu » que certains peuvent avoir qui cautionneront les démesures exécrables du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». N’importe quoi ! La diffamation devient le pain quotidien de ces personnes et leur existence aujourd’hui ne se résume qu’a tromper les français sur les chrétiens pacifiques, authentiques du CMEB, qui n’ont jamais fait de mal à personne (depuis 1966, les carhaisiens ont compris cela par la paix qu’ils expriment autour d‘eux ! Ce sont des gens de confiance ! ). Une cousine âgée de 20 ans est entrée dans les ordres religieux de l’église Catholique, il y a maintenant 2 ans. Son couvent est en région parisienne et protégé depuis peu par 2 Berger Malinois de défense que les sœurs ont prise avec le conseil des autorités suite aux évènements gravissime que la France connaît depuis quelques années. Quoi de plus normal ! Autant vous dire qu’il n’est pas recommander de s’aventurer de nuit dans le couvent, et dans la journée les chiens ne sont jamais loin. Bref ! Bien des explications que l’on pourrait trouver deci delà pour faire baisser d’un diapason les bêtises, méchanceté, duplicité du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » et de comprendre (pour ces quelques calomniateurs), qu’un chrétien à le droit de se servir d’une arme à feu légalement, mais aussi d’avoir un chien (ou des) pour se défendre, chasser, faire du sport (canicross) et………………… s’amuser ! Enfin pour terminer, que l’on m’insulte par un pseudo « David la Marrionnette » ne me pose aucun problème puisque c’est faux et ne m’atteint nullement. Ainsi je rétablis cette énième fixation maladive, par cette affirmation qui a toujours existé et aussi vécu : Le Centre Missionnaire ne m’influence en rien ! Je suis totalement libre de dire, d’exprimer, publier ma pensée face aux accusations venimeuses et mensongère du blog «  Centre Missionnaire dérives sectaires ».
David Le Borgne

David Le Borgne 21/06/2017 22:26

Synthèse de quoi ? D’une prolifération haineuse et sournoise, alimentée par la jalousie des incapables. Incapable de faire un travail similaire sinon de se servir allègrement de la vie chrétienne des protestants du Centre Missionnaire de Carhaix et chercher à l’affaiblir avant de la détruire par un coup que le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » espère fatal afin que la vengeance (sans fondement et incompréhensible !!) assouvisse ce dont pourquoi elle est faite. Alain Chauvel et sa « petite cours » ou la petite cours et « Alain Chauvel » ne voient pas la démesure qui s’installe toujours un peu plus fortement dans leur château de carte du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ou la grossièreté des arguments retire chaque jours des pans entiers de leur « ouvrage grotesque ». Si une synthèse doit être faite de ces « chevaliers de la dernière heure », elle se résume par ce seul mot, déjà évoqué en ce qui les concernent : « escroquerie ». Ces pseudos-chevaliers pensent, aimeraient avoir de leur côté le monde chrétien, les pouvoirs publics, contre l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix pour se faire un « nom », une réputation, une reconnaissance qui leur manquent cruellement pour que la jalousie dont-ils sont esclaves les transforme en de « parfaits gentlemen », encore un peu et on arriverait à leur faire croire qu’ils auraient droit à une distinction honorifique de la république française. Mais bien heureusement, bien que je me dois d’écrire modestement contre la désinformation diffusée, qui n’est que lettre morte ; il n’en sera jamais ainsi ; et tout le mal affiché sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » se changera en bien pour Mr Charles et les membres de l’œuvre protestante. Tandis que les initiateurs de ces attaques n’auront que le sentiment de honte aux yeux de la société en générale (et c’est déjà le cas ! ). Dans la synthèse vide de sens des ennemis du Centre Missionnaire de Carhaix ; l’utilisation des armes à feu est dénoncée de façon ridicule, insignifiante, stupide dans l’absolue. Oui, certaines membres ont fait le choix d’avoir une arme à feu pour chasser, faire du tir de précision dans un stand, etc. Quoi de plus normal et légal ? Comme tout aussi normal de remplir d’eau un bassin olympique du 50 m pour une compétition de natation.. Mais la déraison n’a pas de limite quand on décide de rendre la vie difficile aux gens normaux et respectueux des lois de notre pays. Je connais un jeune homme de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix titulaire d’un permis de chasse ; il traque le Ragondin, considéré je crois comme nuisible. Une fois l’animal mort, il récupère la peau, en la faisant sécher d’une façon étendue, un peu comme les indiens, trappeurs et aussi d’autres chasseurs aujourd’hui qui pratiquent ces techniques anciennes. Son travail est remarquablement bien fait pour une première fois. De plus, il m’informe que le Ragondin, une fois vidé ; l’animal peut-être préparé sous forme de ragoût, rillette, qu’il s’empressa de faire. Voilà un chasseur qui sait associer le plaisir de chasser l’animal mais aussi le manger, sans oublier sa fourrure ! Dans mon église à Vannes, un frère en Christ n’a pas le permis de chasse mais possède une licence de port d’armes et pratique en stand, du tir de précision, sachant aussi que cette activité est un sport et une discipline olympique. Ainsi tout est légal mais le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » dans sa « synthèse » pitoyable cherche a faire peur, nuire, déformer ce qui est vrai vis-à-vis des citoyens en ce qui concerne la vie des chrétiens de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix et de l’église de Vannes. Ils n’ont toujours pas compris que tous ces chrétiens côtoient, des chasseurs, des tireurs licenciés et bien d’autres personnes dans divers domaines avec la joie, la fierté (la fierté selon la Bible) et la simplicité de s’afficher comme chrétien. En cela le « blog Centre Missionnaire dérives sectaires » connait de graves lacunes d’identités, dont Sébastien Fath reconnait avoir été dupé en 2011 par les flots continus de ces anonymes / pseudos-victimes. A tel point, que sa conscience éprouvait le besoin d’ être détachée du degré élevé des attaquent injustifiées sous couvert d’anonymat à l’encontre du Centre Missionnaire de Carhaix. De part ses regrets qui ne pouvaient plus rester dans le secret, au vu de l’acharnement démentiel dont sont victimes les protestants de Carhaix depuis plusieurs semaines (pour ne pas dire plusieurs années !!) ; il était nécessaire, urgent, de rapporter entre autre, les regrets de ce frère qui je le crois a dû reconsidérer ces évènements passés avec du recul et dans la prière pour que le piège ne se referme pas sur lui. L’on comprend facilement, dans toute cette triste histoire qu’une « main invisible » se dessine derrière ces délires chroniques de persécution (et avec ça, on veut nous faire avaler et digérer avec violence et mensonges que Mr Charles et les membres de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix forme une secte !!!!). L’on pourrait illustrer cette « main invisible », cet antagonisme acharné, en établissant un lien avec le personnage créé par Edgar P. Jacobs dans la série des « Blake et Mortimer », le colonel Olrik, mais malheureusement la méchanceté de ces tristes individus n’est pas fictive mais bien réelle. Mr Charles est sujet à une véritable « chasse » à l’homme, de la part de ces gens. Mais, il faut croire que ces évènements déplorables se régulariseront par eux même car la justice ne peut laisser la continuité de ces actes violents sans impunité. A la lecture de la « synthèse » qui concerne le Centre Missionnaire, sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », c’est toujours la même liberté de démesure qui s’affiche ; on amplifie à satiété pour dénoncer la saine piété selon l ‘évangile vécue par Mr Charles et l’ensemble des membres de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Des « logos » d’alertes aux sectes, l’on en vient a construire un « trombinoscope » pour que le regard impacte le psychologique humain et réduise la réflexion au silence. Pauvres gens, tombés si bas, dans l’art de tuer l’esprit ; les pratiques d’Alain Chauvel et le mal qui en résulte réduisent non pas la réflexion comme vous l’auriez souhaité, mais tout simplement vos chances d’arriver à vos fins en ce qui concerne Mr Charles et le Centre Missionnaire. Vous vous donnez le droit de faire apparaître vos victimes par des photos sur internet et plus particulièrement par le biais de votre infâme blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », qui n’est qu’un château de carte, et sans vergogne vous volez la « liberté de paraître » de ces innocents. Vos agissements sont honteux, ignobles, inacceptables. Vous n’avez aucun respect de l’humain, sa dignité, sa famille, ses croyances, sa souffrance, ses amis. Quant on observe tout cela, l’on ne peut s’empêcher de penser, qu’agir ainsi, c’est comme envoyer des chrétiens dans une arène de fauves sous une forme différente. Mais je connais mes frères et sœurs en Christ dans la foi , ils sont de la même trempe que Marie Durant, enfermée durant 1/3 de siècle à la tour de Constance ; cette femme a mis ses bourreaux à genoux par ce simple mot : Résister. Elle et tant d’autres ont résisté aux injustices, à la haine tout aussi injuste qui les avaient atteint à cause de leur foi, vies honnêtes, détachées de toutes formes de calomnies. Ces femmes ont triomphé, non pas par des actes guerriers mais avec patience, combativité dans la prière mais aussi dans la parole de vérité, tout en étant soumises à des questionnements insidieux. Le christianisme c’est tout ça ! Rien ne pourra altérer le ministère de Jésus et la résurrection du triomphe de la vie sur la mort ; pauvres gens du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Mr Charles et les membres de l’œuvre protestante sont l’héritage premier ( avec d’autres œuvres) de ces témoins du passé comme Marie Durant. Les gens sensés réalisent vite la supercherie malveillante, les conciliabules élaborés dans le noir de vos pensées vis-à-vis de Mr Charles et du Centre Missionnaire de Carhaix. De même et toujours sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires », des pseudos dangereux (encore ! ), nommés « Manipulation » ou encore « Sortie secte » tentent lamentablement de déclencher un vent d’indignation parmi la société, en plaçant des mots, des phrases, qu’ils veulent attribuer à l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix sans état d’âme et piétinant leurs consciences par de telles dérives , mensonges, dont les fruits ne seront que plus amers à leurs dépens ; puissent-ils un jour ouvrir les yeux du cœur sur leurs actes. Ces méchants d’un temps refusent catégoriquement d’accepter toutes formes d’originalité d’un fonctionnement ecclésiastique avec une volonté farouche, intolérante, d’imposer une conformité absolue sur d’autres modèles ecclésiastiques en essayant d’acculer l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, dans la solitude de ses pratiques, qui comme chacun le sait, se vivent pleinement dans le monde entier par bien d’autres églises, Centre Missionnaire, etc. avec vérité et amour selon Dieu pour l’ensemble de l’humanité. Voilà la raison essentielle, qui amène le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » a entreprendre des menaces de délation, d’empoisonnement de la vie paisible de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix  par des injustices accusatrices dont les vrais coupables s’effacent derrière l’anonymat le plus total, rejetant leurs responsabilités sur l’histoire exemplaire de la création du CMEB. Cette synthèse invective transforme Mr Charles comme un personne « non grata », a éviter et surtout a condamner, voir enfermer. Cet homme bon est selon ces détracteurs, à l’origine de toutes les plaintes évoquées. Ainsi, cette « synthèse » et l’ensemble des écrits sur le Centre Missionnaire de Carhaix n’ont pas pour seul et unique but de transformer bien des réalités, des vécus, mais aussi espérer qu’un jour viendra ou Mr Charles et les membres de l’église paieront cher « des pratiques mauvaises » qu’ils n’ont jamais entretenu, appliqué ; mais bien au contraire, combattu et détesté plus que tout. Non! L’Œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix n’est pas une « île de pureté », mais un abri pour ceux et celles qui le souhaitent, ne seraient ce qu’un cours moment ou plus longtemps. Un abri capable de répondre aux besoins du prochain, avec une base solide, une équipe solide, un témoignage authentique mais aussi une vision pour les années qui vont suivre afin de ne pas péricliter à la grande satisfaction des persécuteurs du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires ». Mr Charles a reçu cet appel de Dieu et la vision d’une présence chrétienne qu’il a partagé, affiné, épuré avec le temps et les fidèles de l’œuvre chrétienne protestante ; et non pas imposer violemment en « tirant les ficelles » de la peur et de l’angoisse humaine, par un système despotique ! Mensonges et calomnies que cela ! Le grand penseur Francis Schaeffer au cours des années 50 avait eu à cœur de fonder en Suisse, une œuvre tout aussi originale pour accueillir (comme le fait l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix), des gens de tout bord et ainsi être un signe parmi le monde moderne d’une présence chrétienne. Cette organisation chrétienne évangélique fondée par ce frère en la foi s’appelle l’Abri. Quelle idée géniale de la part de Francis Schaeffer, et il n’est pas exagéré de rapprocher la vision de cet homme avec celle de Mr Charles, ces 2 chrétiens différents ont bâti avec d’autres chrétiens des abris tout aussi différents sur tel ou tel aspect mais semblables en tout point en ce qui concerne le prochain…Ainsi le pluralisme des œuvres chrétiennes sera toujours nécessaire et utile afin que la pensée emprisonnée de certains sur des clivages antérieurs, désuets, inadaptés au temps présent éclaire le lecteur sur les raisons de l’animosité verbale dont Mr Charles et sa famille sont victimes ainsi que les écrits masqués et pernicieux de cette « synthèse » qui n’a aucune valeur vis-à-vis de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix.
David Le Borgne

R. Falco 22/06/2017 19:08

Bonjour David,

tu ne le sais peut-être pas, mais ce "mémorandum-synthèse" dont tu parles a été rédigé... par Jean-Yves Carluer, aidé de Ivan Carluer, en 2011, lorsqu'ils ont attaqué le centre Missionnaire ! Il en existe plusieurs versions et "additifs" en fonction des personnes/organismes auxquelles ils l'ont envoyé.

Alors qu'à l'époque, Ivan Carluer disait agir de son propre chef, que Jean-Yves Carluer n'y était en rien (tien, ça ne vous rappelle pas quelques affirmations du blog d'en face ?)... un frère responsable d'une importante structure protestante, qui avait reçu par mail cette attaque ignoble, scandalisé, l'a fait suivre au centre Missionnaire.
Ce qui nous a permis de constater tout simplement dans les propriétés du document que le mémorandum en pièce jointe avait été "créé par"... "Jean-Yves" et "modifié par"... "Ivan Carluer".

Voilà qui démontre beaucoup de choses ! (Ivan Carluer affirmait encore le 11 juin dernier lors d'une prédication "Je ne vais jamais sur internet écrire des trucs,(...) je n'écris jamais contre une église, des fois les gens croient que mais je n'écris jamais, je trouve que c'est un principe de droiture, ne jamais écrire contre quelqu'un"...) la prédication est en ligne, c'est donc vérifiable... et il se trouve que j'ai son document word, c'est donc vérifiable également... "Qu'est-ce que la Vérité" ?

Tu réfutes un certain nombre de leurs dires avec raison, et leur écrit est vraiment très pervers et subtile, tant il mêle éléments vrais, éléments positifs pour le centre missionnaire... et éléments mensongers, interprétations tordues...
Une oeuvre d'orfèvres en écriture... mais d'orfèvres faussaires et révisionnistes !

Elle ne résiste cependant pas à une étude sérieuse des faits, et les mensonges, nombreux, sont rapidement éventés par qui se renseigne plus précisément, et fait fi
supprimant les éléments "interprétatifs" orientés et fielleux.

Cette note avait d'ailleurs déjà été publiée sur le blog d'Aain Chauvel dès sa création, le 14 mars 2017, avec une seconde tirée me semble-t-il du blog qu'avait à l'époque créé Laurence Carluer pour continuer l'attaque malgré le retrait de Sébastien Fath.

Ces deux articles "signés Carluer" ont "disparu" du blog d'Alain Chauvel le lendemain de la publication sur le site
http://www.association-des-victimes-du-systeme-carluer-j-y.fr/#1ternouveauxmensonges

de l'article "Et revoilà Carluer et ses manoeuvres"... étonnant, non ? Surtout pour un sois disant "étudiant sur les sectes", qui n'aurait "rien eu à voir avec les carluer !"

Trois mois plus tard, revoilà donc le "Mémorendum - synthèse" frauduleux publié, légèrement retouché...

Traqués par les amis, se sachant découverts et n'attendant plus que l'article qui les dévoilera totalement, les loups sortent du bois !

Mais ils laissent leurs empreintes, et sentent bien qu'ils ne pourront pas éternellement passer pour le "petit chien fou isolé" qu'ils ont voulu rendre responsable des méfaits qu'ils commettent !

Osaline 20/06/2017 07:50

Devant un tel déferlement de haine et d'ignominie je ne vois qu'une attitude : la prière.
Prions pour que Dieu intervienne et fasse cesser cet amoncellement de boue.(Je veux parler de ce blog animé par des personnes avec des intentions mauvaises).
La Bible dit que quand un membre souffre, le reste du corps souffre et c'est ce que je ressens...
Je voulais aujourd’hui renouveler toute mon affection fraternelle à M. et Mme CHARLES, à leurs enfants et petits enfants ; à Samuel et Sylvie CHARLES et à leurs enfants ; à toute la famille CHAUVEL touchée par ces calomnies ; aux frères et sœurs de l'équipe missionnaire et de l'Eglise du Centre Missionnaire.
Chers frères et sœurs, tenez fermes, résistez, c'est souvent quand le mal atteint son paroxysme que surgit d'en haut le calme et le retour à la paix.
Je suis dans la barque avec vous, celle de la Vérité et de la Justice, et j'intercède avec vous pour une issue rapide et définitive.
Je me réjouis déjà des moments de riches bénédictions que Le Seigneur nous prépare à la prochaine retraite d'août. A bientôt !

David Le Borgne 19/06/2017 10:09

Celui qui salit, crache, se moque des individus, quelque qu’il soit ne peut écrire, éditer des revues chrétiennes et être capable de travailler avec une équipe d’hommes et de femmes aux caractères, personnalités, activités extra religieuses si différentes que tout pourrait opposer. Ainsi la vulgarisation des accusations « post Centre Missionnaire protestant de Carhaix » ne peut retenir l’attention. Mr Charles est avant tout un pasteur dont le cœur n’est pas partagé, mais entier envers tous. Il n’est pas exempt de peines, de regrets, découragements, etc. ; tous ces signes qui ne trompent pas sur les combats d’un homme mais aussi sa bonté. Quand il préside un enterrement, il n’est pas rare de s’apercevoir, l’émotion qui l’étreint au son de sa voix. Depuis que je connais cet homme, j’ai réalisé qu’il fait parti de ces responsables d’églises ou d’ailleurs qui ne sont pas oisifs, loin de ceux qui profitent des plus faibles en s’associant avec les plus hardis. Non ! Il n’en est rien ; Mr Charles ne rejette personne ! ne sélectionne personne ! Mais avec raison et partage, il va au fond des choses vis-à-vis des uns et des autres, sans toucher aux libertés, consciences, études des jeunes, familles, choix professionnelles, etc. Ce que Mr Charles est, il accepte en retour que l’on soit de même envers lui dans le respect et un soucis de vérité. Si toi qui lit ces lignes et critique cet homme sur « l’incapacité de dialoguer » alors ton problème ne se trouve pas dans cet homme mais en toi. Mr Charles ne pratique pas le monologue puisqu’il est ouvert, honnête et vrai. Agir ainsi est nécessaire avec l’aide de tout ceux qui travaillent à ses côtés. Ce qui rassure chez lui, est le fait qu’il ne porte pas de masque, il est toujours égale à lui-même ; un franc parlé sans agressivité mais valorisé par beaucoup de bon sens. Mr Charles n’est pas en quête d’entretiens pour « manipuler », « humilier »,etc. Croyez vous qu’une œuvre semblable à l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix serait debout aujourd’hui (et pas qu’un peu !) avec autant de monde et de générations représentées depuis des dizaines d‘années ! (Tout simplement impossible). Si un tel individus avait abusé de ces pratiques dictatoriales, alors bonjour le contre travail, contre témoignage, contre vérité, et rien mais absolument rien n’existerait à l’instant ou j’écris ces quelques mots. Et l’on se devrait de réclamer avec force cette réalité vivante, chrétienne par dessus tout d’une œuvre protestante comme le Centre Missionnaire de Carhaix en reprenant ces mots inscris dans l’histoire, dont Matin Luther King s’est fait le porte parole : « I have a dream  » ! Alors bénit soit Dieu qui n’a pas voulu que cette œuvre ne soit qu’un rêve mais bien une réalité vivante ou des chrétiens fervents et justes, sans problème pour le petit village typique de Bretagne qu’est Koatilouarn, la commune de Plounévézèl mais aussi la ville de Carhaix et ses habitants, soient un signe d‘espérance et de Paix. Malgré cela, il reste des traces non pas indélébiles mais débiles, dépourvues de toutes cohérences et d’intérêts généraux pour la société française dans laquelle nous évoluons. Ces traces ont été infligé par le blog de Sébastien Fath au cours de l’automne 2011 envers des innocents qui vivent de façon paisible au sein de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Non seulement content d’avoir diffamé, moqué à l’époque ces chrétiens authentiques, ces écrit se retrouvent avec les « lettres insultantes et virulentes d’Alain Chauvel » pour ne représenter qu’une vitrine brisée du blog « Centre Missionnaire Dérives sectaires », mais le monde saura, comprendra, réalisera cette imposture majeure et les prières ne seront que plus ferventes, élevées, vers le Puissant de Jacob pour que tout cela ne soit plus afin que triomphe la justice, le droit, la vérité, la liberté en faveur des opprimés, toujours et encore dans une attitude d’amour selon Dieu. Oui, il y a eu des gens qui ont quitté le Centre Missionnaire protestant sans avoir été « mis à la porte », « maudits », mais que voulez vous, il est inévitable malheureusement ou heureusement que cela existe et l’on peut comprendre que sous toutes les formes d’alliances humaines, certains ne souhaitent continuer par désaccord ou l’envie de s’investir sur des intérêts autres que se de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix. Si Mr Charles avait perdu son statut de pasteur ou que le Centre Missionnaire de Carhaix se serait tout simplement éteint avec le départ des uns et des autres ; alors sans ambages l’on s’interrogerait sur un tel aboutissement et les « cancans » iraient bon train (c’est innée aux humains… quoique le chrétien se doit d’agir autrement). Mais quand on se joint à l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix 2 fois l ‘an, hebdomadairement, quotidiennement, etc. en fonction de nos engagements si variés mais oh combien précieux !, l’on voit par soi même que l’œuvre est grande, belle, traçant sur la terre le sillon d’un travail sérieux et régulier vers l’Eternité de Dieu ; semblable à ces gros navires sur les mers qui écrasent ces vagues déferlantes sans renoncer à l’itinéraire fixé. Ainsi les lectures proposées sur le blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » ne renverseront jamais cet imposant navire qu’est l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, tout comme la foi protestante au heures les plus sombres de son histoire, n’a disparu. J’aime particulièrement se mot d’ordre des protestants face à leurs persécuteurs : « Plus à me frapper on s’amuse. Tant de marteaux on y use ! ». Quel courage ! que ces victimes, mais aussi quelle foi en Dieu ! durant le règne de Louis XIV. Pour avoir pratiqué le métier de forgeron durant 8 années de ma vie (un métier que j’ai considérablement aimé), je puis affirmer qu’une enclume est un symbole fort et pas choisit à la légère par nos frères et sœurs dans la foi du temps passé ; si Louis XIV avait regardé autrement ces chrétiens certainement que le pays en aurait tiré de bons fruits. Ces frères et sœurs en Christ du Centre Missionnaire protestant de Carhaix, dont la foi a établi un lieu de culte solennel et non austère, chantent des chants chrétiens profonds et les sermons sont intelligemment préparés, loin de tout « calculs », ou règlements de comptes expédiés de la chaire sur une personne, une famille. Non ! La parole de Dieu dans la Bible est annoncée avec humilité, douceur, tout en restant ferme sur les écrits de la Bible et ce n’est pas la pensée, le raisonnement de Mr Charles qui se substitueraient aux textes sacrés, voilà bien une énormité que quelques personnes du blog « Centre Missionnaire dérives sectaires » se plaisent a mettre en avant depuis l’année 2011 en ayant oubliés, perdus, l’essentiel…….la Bible et son message de pardon et de paix. Et puis les paroles déplacées, associées aux quelques individus qui les colportent, dont Mr Charles est la première victime ne sont pas représentatives de l’homme, car d’autres ont quitté l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix tout au long de son histoire, sans la moindre animosité envers le pasteur et l’ensemble de l’église ; mais paisiblement, continuant tout aussi paisiblement leur cheminement. A lire les détracteurs de cette œuvre chrétienne, on finirait par croire que la devise du Centre Missionnaire de Carhaix serait « Sans nous pas de salut ! ». Ainsi, en me lisant, vous ne serez pas surpris d’apprendre que ces gens qui diffament ont probablement quelques problèmes vis-à-vis d’eux même et non vis-à-vis de Mr Charles. Cet aspect humain n’épargne personne que ce soit avec la religion ou en dehors de la religion. La première année de mes 12 années de commercial dans le secteur agricole, je prospectais sans limite afin de réussir. Cette énergie dépensée considérablement m’amenait à ne pas ménager la concurrence, à tel point que je ne pouvais concevoir la réussite qu’en affaiblissant les concurrents sur leurs gammes de produits, jusqu’au jour ou un collègue de Seine maritime est venu passer quelques journées dans le Morbihan avec une cinquantaine de ses clients les plus importants. IL me demanda de les accompagner lors de la visite des menhirs de Carnac. Tout en visitant se site remarquable, les questions de la part des agriculteurs fusaient de tout côtés sur l’agriculture bretonne. Encore une fois je tombais dans mon travers et au lieu de parler de ce qui se faisait dans mon département je tirais à boulets rouges sur les concurrents. Puis soudainement et discrètement mon collègue qui n’en pouvait plus me prit à part afin de me reprendre sur le mal fondé des mes propos vis à vis des concurrents ; il me dit ceci : « La concurrence est nécessaire, vital dans notre métier et l’on ne doit pas la critiquer mais la respecter et accepter les règles du jeu ; le problème ne vient pas des concurrents mais de toi, donc tu dois résoudre ses mauvais penchants envers toi et non pas les autres et tu réussiras considérablement tes projets professionnels ! » Autant dire que la leçon était sérieuse et m’a permis de voir les choses différemment par la suite pour découvrir d’autres réalités professionnelles essentielles à la réussite. Voilà pourquoi je ne cautionne pas les nombreuses diffamations sur Mr Charles et les soi disant traumatismes après avoir « subit » des humiliations, etc. Au Centre Missionnaire de Carhaix l’on ne pratique pas la loi du talion et l’origine de leurs « problèmes » a ces quelques individus anonymes du blog « Centre missionnaire dérives sectaires » est avant tout vis-à-vis d’eux même. L’on comprend aussi qu’il n’y a pas plus têtu, endurcit, de mauvaise foi, méchant, asociale, qu’un individu incapable de reconnaître, de percevoir en étant humble que son égarement est la cause d’une disposition orgueilleuse et d’une estime de soi considérablement faussée, qui malheureusement occasionnent des souffrances sur d’autres personnes innocentes, comme Mr Charles et l’ensemble des chrétiens du Centre Missionnaire de Carhaix. Non ! Alain Chauvel ne fait preuve de courage en agissant comme il le fait sur internet et ailleurs. Toute cette « petite entreprise » mensongère n’est la fin que d’un triste bilan, d’un manque de courage, de volonté, d’honnêteté et l’incapacité de changer en lui ce qui ne va pas vis-à-vis des autres. Agir différemment, c’est ne plus critiquer, dénigrer, et la suite de l’existence devrait être bien meilleure malgré les « dégâts » occasionnés considérables. C’est pour cela aussi, que je resterai insensible face au blog des « anonymes » « Centre Missionnaire dérives sectaires » qui se disent « libres ». Libre de quoi ? D’accuser la vérité, d’injurier la politesse, de persécuter un protestant. En ce qui me concerne, je reconnaîtrai votre liberté quand tout ceci aura cessé, parce qu’il n’y a pas de liberté sans bonté, même pour les personnes les plus viles.
David Le Borgne

LH 16/06/2017 23:05

Un grand merci aux amis du Centre Missionnaire qui se sont donné la peine de créer ce blog afin de rendre simplement témoignage de la vérité – Celle de l'Évangile annoncé et vécu au Centre Missionnaire – et qui manifestement semble déranger quelques-uns !!...

C'est vrai que les hommes, depuis le commencement de l'humanité, ont toujours fait des choix personnels en ce qui concerne leur vie...

Il y a ceux qui ont librement choisi de vivre dans la droiture, l'honnêteté, une vie propre, digne d'être vécue...
et d'autres, une autre voie comme par exemple Caïn et Judas...
Il en est de même aujourd'hui.
Et ce sont justement ces « Caïn » et « Judas » qui voudraient éliminer et livrer ceux qui ne vivent pas comme eux...
Pourquoi tant de haine ?
Ces astres errants ne connaissent que les ténèbres...
Chacun peut vivre librement sa vie, eux comme ils l'entendent, les autres, s'ils le veulent, un chemin de lumière...chacun assumant les conséquences de ses choix.

Vivez donc votre vie, vous les diffamateurs, et laissez les autres vivre la leur...

Pour moi, connaissant le Centre Missionnaire depuis de nombreuses années, je peux témoigner que c'est une belle œuvre ou l'Évangile est annoncé fidèlement et vécu simplement. Que des centaines d'hommes et de femmes de tous pays aiment y venir et revenir pour un temps de réconfort et de ressourcement spirituel.
Son fondateur, le Pasteur Yvon Charles, est un homme de Dieu entièrement consacré et dévoué pour la cause de l'Évangile, apprécié et aimé par des multitudes de chrétiens fidèles.

Je dirai simplement, pour conclure, ce qu'a confié un jour cet homme de Dieu remarquable, le Pasteur Clément Le Cossec, qui a fait une si grande œuvre parmi les tsiganes en France et dans le monde : Il disait, que parmi les quelques grands hommes de Dieu qui l'avaient marqué, il y avait... le Pasteur Yvon Charles !...

Pauvres diffamateurs : où en êtes-vous donc ! Et qui êtes-vous !!!
Votre honte et votre confusion approchent.

Un témoin ancien

David Le Borgne 16/06/2017 01:38

Toujours les mêmes discours sur le blog « Centre missionnaire dérives sectaires ». Heureusement que dans l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, chacun ne fait ce qui lui semble bon, comme dans une famille (l’autorité parentale) ou un parti politique (Leader+Conseil) mais aussi une équipe de football (si tout le monde veut marquer un but, c’est pas sûre que l’équipe gagne le match ; d’où un Capitaine et sur le banc un entraîneur) ; et que dire du Boss dans son entreprise ; c’est tout de même lui qui prend les décisions et qui décide du partenariat ou pas, voir différé, avec tel ou tel organisme public ou privé. D’ailleurs W. Churchill n’était pas insensible à ceux qui exercent des responsabilités, il disait ceci : « On considère le Chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char ». Voici la citation d’un grand homme très appropriée à Mr Charles depuis les évènements déclenchés en 2011 sur le blog de S. Fath, jusqu’à aujourd’hui. Mais en quoi cela vous regardent-ils de savoir si oui ou non des pasteurs autres que ceux de la structure du Centre missionnaire, prêchent dans cet établissement ? Mr Charles et les responsables ont tout de même le droit de faire des choix appropriés afin que l’œuvre ne disparaisse pas comme vous le souhaitez vulgairement et honteusement. Tout comme un Chef d’entreprise, le Leader d’un parti, l’entraîneur d’une équipe, etc. il est nécessaire, voir vital pour une structure qui se respecte et respecte les autres, d’éviter de devenir « une auberge espagnol », « un espace vide ouvert aux quatre vents ». Alors, c’ est bon ! Arrêtez vos fixations à 2 sous sur cette œuvre que vous cherchez à abattre et plus particulièrement Mr Charles. Je connais une communauté orthodoxe celtique à St Dolay dans le Morbihan depuis plus de 10 ans, elle est proche des Coptes d’Egypte et de nombreuses familles gravitent autour de ces moines. Actuellement, ce doit être le frère Mark qui préside. Cette présence chrétienne se rapproche par certain côté de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix tout en ayant des différences. J’ai connu le prédécesseur du frère Mark, l’ higoumène Mael de Brescia, qui au demeurant a écrit un très beau signe de piste «  La pierre de touche » (Pierre Joubert, déjà fort âgé avait accepté d’illustrer ce roman). En déjeunant avec Mael de Brescia, je réalisais très vite que cet homme avait mené une œuvre à bon port malgré les vents contraires (incompréhension de certains, etc.). Depuis son départ de ce monde vers l’Eternité de Dieu, je le crois, je me souviens des difficultés qu’ils évoquaient dans les relations de sa communauté auprès de l’évêque de l’époque Monseigneur Gourvès appartenant à l’église catholique, puis petit à petit le terrain des difficultés s’est aplani et le témoignage des chrétiens dans cette région a été considérablement renforcé (Beaucoup de mes clients parmi les agriculteurs disaient du bien d’eux). Même si leurs offices diffèrent des offices protestants du Centre missionnaire ou de mon église de Vannes, par entre autre la liturgie ; le déroulement et le fonctionnement de cette œuvre chrétienne orthodoxe n’étaient que plus ordonnés, loin du désordre et du disfonctionnement. Ainsi, il semble évident et rationnel de comprendre que c’est à cause de l’ordre établi, du fonctionnement intelligent tout aussi établi au sein de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix que le blog « Centre missionnaire dérives sectaires » cherche en vain a inquiéter (l’on se demande qui ?), critiquer, juger des fidèles qui ont pris un engagement personnel devant Dieu, pour lui rendre gloire, en aimant chaque jour, un peu plus les gens qui les entourent mais aussi vous qui sur le blog « Centre missionnaire dérives sectaires », blessés considérablement des justes selon l’évangile. Je sais aussi que Mr Charles est très sollicité par de nombreux chrétiens du sud de la France pour venir prêcher ; et il l’a fait quand son emploi du temps le lui permettait mais aussi ses forces physiques ; et l’on pourrait ajouter bien d’autres invitations, sollicitations. Alors cessez de dire n’importe quoi, n’importe comment ! La richesse d’un culte, ce n’est pas de mettre tout le monde à prêcher, à jouer de l’orgue, de la guitare, du psaltérion, chanter dans la chorale, faire la lecture de la Bible, distribuer la sainte scène, mais comprendre que chacun a reçu de Dieu un ou des talents et cette compréhension ne place pas certains au dessus des autres comme dans, cette fois-ci, les sectes (assujettissement). Bien au contraire une telle compréhension est empreinte d’humilité envers soi et ensuite envers les autres, ainsi tout s’harmonise et l’assemblée est digne de sa vocation chrétienne. Malheureusement, vous les anonymes du blog « Centre missionnaire dérives sectaires » vous n’avez jamais agit de la sorte sinon vous ne seriez entrain de vous déchaînez honteusement sur des hommes et des femmes qui n’apportent qu’un message de Paix par ce qu’ils sont et ce qu’ils font ! Décidément, à vous lire il y a un grave problème psychologique quant aux jeunes chrétiens de Carhaix et de Vannes et les mariages qui ont lieu ou se prépare. Dans l’œuvre protestante du centre missionnaire de Carhaix, les jeunes sont libres d’aller vers une autre église, ils ne sont retenus en rien. Mais vous êtes tellement jaloux, que ça vous rend quasiment « dingue » par votre attitude de voir autant de jeunes à Carhaix et à Vannes. Et puis quant on part en repos / vacances familiales, c’est pas un problème d’assister à des offices en famille dans d’autres églises avec nos enfants, nos jeunes, sans pour autant se sentir une ardeur soudaine a mettre en place des « JMJ protestante », à chacun ses idées, son appel, sa vocation ; l’essentiel est de respecter ce qui se fait pour le Seigneur ! Mais ces réalités vous échappent, tout comme le christianisme. Pour en revenir aux moqueries qui touchent les mariages du Centre missionnaire et de l’église de Vannes dont l’origine se trouve sur le blog « Centre missionnaire dérives sectaires » ; il faut savoir que ces unions sont agréées par les pouvoirs publics, donc attention à vos dérapages illimités et sans courage sous couvert d’anonymat ; et ensuite avec foi présentées à Dieu et l’église. Ce ne sont en rien des mariages « arrangés », car ces jeunes chrétiens se disent oui mutuellement parce qu’ils se sentent capable de se rendre heureux dans les jours faciles et difficiles. Voilà la vraie raison qui concerne aussi bien d’autres jeunes de d’autres églises et au-delà. J’espère que vous comprendrez ces vérités un jour, afin que votre mariage ne sombre pas. Quand je suis au Centre missionnaire de Carhaix, mes relations humaines ne me paraissent pas différentes de mes frères et sœurs en Christ qui y vivent toute l’année, ainsi l’accueil cordial est le même pour tous. Une pierre d’achoppement qui irrite considérablement le blog « Centre missionnaire dérives sectaires » est l’effectif important ; l’on réalise sans peine que ce blog d’anonymats aimerait voir, savoir, l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix réduit à 2 ou 3 personnes ; tout comme les ennemis d’Israël, qui, il y a maintenant bien longtemps se réjouissaient de la diaspora des hébreux et de la fin d’un « mythe » selon eux ; mais il n’en a pas été ainsi heureusement ! (14 mai 1948). Jésus n’a t-il pas dit aussi que si 2 ou 3 personnes se rassemblent en mon Nom, je suis au milieu d’elles ! Ces paroles du Christ pourraient aussi vous concernez (puisque vous êtes si peu) avec un vrai « mea culpa » sur votre attitude diffamatoire de l’esclavage haineux dont vos vies sont assujetties sans raisons. Je ne pensais pas aussi , que le faite de trouver si peu d’informations sur Mr Charles par le moteur de recherche « Google », vous déçoivent à ce point ! Quand bien même « Google » regorgerait « d’infos » sur Mr Charles ; l’aveuglement et la mauvaise foi dont vous faite preuve est si grandissante que tout serait rejetés, déformés en bloc. Donc, heureusement que les réalités d’un travail sérieux et constant accomplit par l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix et son pasteur Mr Charles ne se fusionnent pas avec « Google » qui n’est qu’un « Bluff technologique » (Jacques Ellul).
David Le Borgne

David Le Borgne 15/06/2017 11:05

Bien des personnes ont un rayonnement dans plusieurs pays sans pour autant que le commun des mortels en soit informé. Ah oui, c’est vrai ! L’indice par excellence aujourd’hui est « Google ». Sans l’ « avis » Google, impossible de donner de la crédibilité à une œuvre, un homme, et le travail de fond qu’ils réalisent sans le soucis de paraître et la volonté d’être plébiscités par la « sacro sainte idole numérique », Google, considérée aujourd’hui par le blog « Centre missionnaire dérives sectaires » comme la référence mondiale incontournable de la véracité des propos que l’on peut professer. L’Œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix a un site internet afin que les gens bien attentionnés, disposés, puissent, si elles le désir, assister aux offices ou demander un soutien quelconque ; ça c’est un premier aspect. Le deuxième, est de ne pas se laisser absorber par ce moteur de recherche appelé « Google », mais de garder la réalité du terrain, du vécu, sans associer le numérique pour chaque bonne œuvre, contact nouveau, etc. réalisés à l’international. Voilà les réalités qui se vivent aux Centre missionnaire de Carhaix avec Mr Charles et l’équipe missionnaire, diaconale et les compagnons de l’œuvre chrétienne. Donc il n’existe aucune manipulation ridicule, mais bel et bien quelques individus qui se ridiculisent par de telles analyses que « Google » ne manquera pas d’internationaliser. Mr Charles a considérablement voyagé ; l’expansion de l’œuvre chrétienne au centre Bretagne ainsi que son âge, l’on amené sans nul doute a déléguer les rencontres nationales et internationales à d’autres membres. De plus, tout le monde sait que l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix écrit beaucoup par diverses revues, dont certaines sont diffusées à l’étranger. Et puis une si grande structure que le Centre missionnaire a besoin d’une base solide, le centre Bretagne, afin de renforcer son travail qualitatif et quantitatif pour sa région, son pays, et au-delà. Quant on observe d’un peu plus près en ce qui concerne la geste chrétienne dans le monde ; il y a ceux qui ne cessent de parcourir les nations, et d’autres, tel l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix qui impacte le monde en diffusant le message de Jésus Christ, à partir d’une base, d’où le rayonnement permanent est salué par tous. Voilà donc les raisons qui ont amené quelques membres du Centre missionnaire à se rendre aux USA auprès Amish, en Israël, etc. et qui par la suite enrichiront les revues éditées par ces rencontres internationales……………………….sans Google.
Bien d’autres exemples me viennent à l’esprit, mais il me semble inutile d’étaler ce domaine face aux propos de bas étages écrits sur le blog « Centre missionnaire dérives sectaires ». A vous lecteurs, qui peuvent être amenés à lire ce commentaire ; ils vous suffit d’appeler l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix (qui en passant vous réservera un accueil des plus cordiales) pour recevoir en toute simplicité et vérité, l’authenticité de ce que j’avance. Quelques persécuteurs anonymes accusent de dérives sectaires des chrétiens qui sont ouverts et s’identifient avec intelligence et clairvoyance en témoignant par des revues chrétiennes (entre autre) de leur foi à l’évangile du Christ mais aussi de leurs professions exercées dans la société humaine que nous formons. Ces témoignages, comme notamment celui de Simone Daverat, s’associent aux témoignages de personnes vivant d’autres réalités sur le plan de la religion ou du métier pratiqué. L’interview du Sabotier à Camors, illustre parfaitement la richesse, l’ouverture, des contacts et du travail réalisé dans ce domaine par le comité de rédaction des revues chrétiennes de l’œuvre protestante du Centre missionnaire. Mais malheureusement, une fois de plus, le blog « Centre missionnaire dérives sectaires », affiche des commentaires irrespectueux et faux vis-à-vis de Mr Charles et Simone Daverat (diaconesse au sein de l’œuvre), ce qui entraînent le fourvoiement de quelques individus, loin de la vérité sur le travail exemplaire, équilibré et détaché de toute « manipulation » comme ces personnes méchantes veulent le faire entendre sans raisons, mais uniquement pour diviser et chercher à « diaboliser » la piété saine et paisible de ces chrétiens. De nouveau chers lecteurs, je vous invite à vous rendre sur le très bon site internet du Centre missionnaire : www.centremissionnaire.org » et vous réaliserez que cette œuvre formidable compte de nombreux amis ; qu’elle ne peut qu’apporter Paix et Bonté aux familles et non pas le chaos de la division, que Mr Charles n’est pas exceptionnel, mais a fait (et continue) avec les membres de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, des choses exceptionnelles, comme le scoutisme, la formation des chrétiens venant d’Afriques ou d’ailleurs, les dons multiples envoyés régulièrement, là ou le besoin se faite sentir, l’édition de revues chrétiennes remarquables, tant sur le plan spirituel que humain, l’accueil du Centre missionnaire 24h/24h, etc. Je terminerais, ce soutien fraternel renouvelé, à Mr Charles et l’ensemble des membres du Centre missionnaire par ces quelques mots de La Rochefoucault, et je les adresse aux calomniateurs du blog « Centre missionnaire dérives sectaires » : - Un sot n’a pas assez d’étoffe pour être bon -
David Le Borgne

G-E 15/06/2017 23:22

Bonsoir David, et merci pour tes messages forts et très construits qui démontrent la nullité des pseudo-arguments des commentateurs (ou je devrais plutôt dire « du commentateur », car tu as bien dû t’apercevoir, comme moi, qu’il n’y a en fait pas grand monde derrière ces « pseudos » variés mais anonymes) du blog d’Alain Chauvel.

Je crains malheureusement que tous tes efforts, comme ceux des amis du CMEB qui tiennent le présent blog, ne réussissent pas à faire naitre un éclair de lucidité chez ces « commentateurs masqués », tant il est vrai qu’ « on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif »… la vérité ne les intéresse pas, ils l’ont déjà suffisamment démontré !
Mais ce blog et tes commentaires seront sans doute très utiles pour éclairer toute personne qui aurait été déstabilisée par ces calomnies répandues et rechercherait vraiment la Vérité !
Merci donc pour ce beau travail, et pour les contributions des uns et des autres !

Je pense que tu auras remarqué la perversité dans le raisonnement des « commentateurs masqués » : quoi que fasse Yvon Charles, cela sera retourné contre lui pour l’accuser.

Deux exemples :

- « Yvon Charles ne voyage pas, donc il est renfermé sur lui-même » // « il a voyagé, mais payé par qui ? » (au passage, on a rarement vu un journaliste en enquête ne pas se faire défrayer au moins une partie du voyage !) … mais si l’on suit leur raisonnement, en fait… que fallait-il faire ? Voyager, ou rester ? dans les deux cas, il est attaqué pour arriver au même résultat : l’accuser !
Autre exemple :
- « Yvon Charles dirige tout et fait tout lui-même car c’est un gourou » // « il envoie d’autres le représenter car il ne veut pas aller à l’extérieur » donc en fait… faut-il qu’il fasse tout ou qu’il délègue ? dans les deux cas, il est attaqué pour arriver au même résultat : l’accuser !

De même, toute action est minorée et évacuée :
« à part l'envoi de colis de lait à l'étranger, l'accueil gratuit de quelques africains tous les ans, une revue envoyée gratuitement a des pasteurs étrangers, je ne vois pas grand chose de concret ! »

Donc si on résume :
- Envoi de colis à l’étranger
- Formation de pasteurs étrangers gratuitement tous les ans,
- Revues expédiées à l’internationale (et pas que gratuitement, encore un mensonge)
Et cette personne ose encore finir sa phrase en disant « pas grand-chose de concret ! » ? J’aimerais savoir ce qu’elle considère comme « concret » !


Toujours dans le même registre, ils accusent le Centre Missionnaire de ne pas correspondre… à ce que eux disent qu’il dit être !

Trois exemples :
- Ils disent que Yvon Charles prétend être parfait, et veulent montrer le contraire… mais il ne l’a jamais prétendu, bien au contraire !
- Ils disent que le Centre Missionnaire n’est pas la « seule église », que les membres du centre missionnaire ne seront pas les seuls à être sauvés… mais personne ne l’a jamais dit eu centre missionnaire, bien au contraire ! Il y est beaucoup évoqué l’Eglise universelle et les frères que l’on peut retrouver dans toutes les églises et dénominations !
- Et leur dernière marotte, je les cite : « faut arrêter de bassiner les gens avec la dimension internationale !!! » Mais le CMEB n’a jamais « bassiné » personne ! au contraire ! car ces viles personnes pointaient récemment, justement, que le site de l’Action Internationale du Centre Missionnaire ne mentionnait pas beaucoup des actions effectuées, n’était pas très à jour… Pourquoi donc, à votre avis, braves gens ? Car au CMEB, on agit, on n’en parle pas ! C’est eux qui ont l’air gênés par ces actions qui démontrent la bêtise de leur argumentation, et qui en font une montagne, pas le CMEB !
Ils accusent, ils salissent… sur des faits qu'ils ont eux-mêmes inventés pour faire croire que le CMEB est une secte... c'est Don Quichotte combattant contre des géants sortis de sa seule imagination !

Bref, on pourrait évoquer longtemps ainsi la liste de leurs manœuvres malhonnêtes qui visent uniquement à… manipuler et tromper la personne qui tomberait sur leur blog !

C’est pourquoi ils sont dangereux, et leur action est perverse.
C’est pourquoi aussi tout élément permettant de les dévoiler, tes commentaires, comme ce blog en général, peuvent être utiles à qui recherche la Vérité.

Surtout que leur raisonnement est bien rôdé, finit toujours en accusation, et coupe tout moyen de défense : ceux qui sont membres du CMEB sont manipulés donc n’ont pas la parole, ceux qui n’en sont pas membres ne peuvent pas savoir ce qui s’y passe même s’ils croient bien connaitre…
Bref, quelle que soit la situation, personne ne peut défendre le CMEB !

Alors c‘est vrai qu’avec de tels raisonnements… comment leur faire entendre raison ?

« Qu’est-ce que la Vérité ? » a un jour demandé un menteur endurci que la Vérité n’intéressait plus…

« on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif » !

David Le Borgne 14/06/2017 13:19

Quelle honte de se permettre de diffuser sur l’infâme blog «  Centre missionnaire dérives sectaires » des avis aux jeunes de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix et de Vannes. Ces méchantes personnes se prennent pour des « sauveteurs » alors qu’il n’en est rien. Bien au contraire, elles cherchent uniquement à détruire le très bon témoignage de l’œuvre chrétienne. Si il y a des personnes qui auraient besoin d’être sauvés ce sont bien celles qui postes des messages diffamatoires, sombrant chaque jour un peu plus dans les eaux troubles de l’absurdité. Il suffit de voir le nombre considérable de jeunes qui se joignent au Centre missionnaire de Carhaix pour réaliser que leur jeunesse ne leur est pas volée mais bien au contraire respectée pleinement en toute liberté au sens large ainsi que l’attention portée par l’œuvre chrétienne vis-à-vis de l’équilibre des jeunes au sein des familles. Beaucoup de ces jeunes peuvent témoigner que le choix des études, l’orientation professionnelle, la location d’un appartement ou les services rendus à la structure de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, ne leurs sont pas imposés par Mr Charles et d’autres personnes, que des gens irrespectueux et mauvais nomment « Lieutenants ». Vous passez au crible par votre langage vulgaire et insensé tout ce qui se fait de bons parmi ces gens. Vous passez à la loupe les activités, les jeunes, moins jeunes, les familles, mais aussi les repas et la marque des voitures !!! , etc. pour trouver la moindre imperfection de fonctionnement qui ne peut qu’exister et nourrir votre vanité. Tout ce que vous trouver, n’a rien à voir avec les accusations qui sont en quelques sortes le produit finit de votre fourberie. Vous êtes arrivés à un tel niveau de fourberies que votre entreprise pitoyable transforme les imperfections humaines en danger pour la société, fautes gravissimes, dérives sectaires, etc. L’exportation que vous en faite n’a aucun écho, « client », croyez le, car tout le monde est informé de la jalousie agressive, de la méchanceté acharnée d’Alain Chauvel et de ces quelques personnes qui contribuent naïvement et sans réflexions, à cette désastreuse entreprise de désinformation contre d’authentique chrétien et depuis peu les jeunes. Vous ne comprendrez et n’accepterez jamais (vu l’endurcissement dont vous êtes victimes aujourd’hui) que les jeunes agissent volontairement pour rendre services en ayant appris cela par les valeurs scoutes que Baden Powell a transmises et qui ont été relayé par l‘œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix. Tout se fait avec beaucoup de joie et d’entrain, sans aucune pression pastorale ou autres au centre missionnaire, de la part des jeunes, qui sont tout aussi capables de le reproduire avec le même élan au sein des familles, du travail, de l’école ; Bref ! Là ou la vie les envoie. Mais encore une fois, vous ne pouvez comprendre cela parce que vous avez rejeté de telles pratiques ; en cela c’est votre liberté, mais arrêtez de salir d’autres personnes comme par exemple ces jeunes du Centre missionnaire de Carhaix, ou de Vannes, qui sans aucun doute vous remettent en place par leur consécration, leur loyauté, courage, fraternité, pardon, qui depuis maintenant, un certain temps vous échappent et aussi vous font défaut qu’en on lit vos paroles mensongères et appauvrissantes pour celui ou celle qui se repaît de telles lectures. Dans l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix ou de l’église de Vannes, les jeunes ont des relations avec des non chrétiens et ces relations sont saines car chacun respecte l’autre et son choix de vie, puis quand cela n’est pas (choix de vie), quoi de plus évident qu’une séparation des routes sans que les relations humaines en soit affectées. Bien des jeunes, pourraient témoigner des ces réalités, au travers de travaux scolaires ou autres avec des non chrétiens et aussi les amitiés respectueuses et digne qui en découlent. Alors vous, qui formez, non pas un solide assemblage au nom d’ un « pseudo-sauvetage » ; mais une clique disparate et terriblement méchante et mensongère ; vous êtes indisposés à l’amitié parce que vous refusez le respect envers une œuvre chrétienne qui ne vous a fait que du bien sans jamais porter préjudice à vos vies. C’est pour cela que vous avez perdu toutes dignités. Gardez le cap Mr Charles, car misérable et insignifiante est la méchanceté qui vous atteint ! Beaucoup et beaucoup de personnes en sont conscientes parmi l’église de Vannes et sa région, parmi l’œuvre protestante du Centre missionnaire que vous présidez avec d’autres responsables et sa région, parmi aussi tout ceux qui vous connaissent à l’international depuis si longtemps. Toutes mes pensées les plus sincères aux jeunes de Carhaix et de Vannes.
David Le Borgne

David Le Borgne 13/06/2017 13:04

La vérité restera toujours incompréhensible pour le banc des imposteurs qui refusent d’ être libres en acceptant librement de tromper bien des personnes sur la vie religieuse des chrétiens de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, mais aussi de l’église de Vannes dont je suis membre. Leurs attitudes et comportements (préparées bien en amont de l’actuel temps présent) sont aux antipodes de l’évangile et des valeurs institutionnelles républicaines et religieuses. C’est vrai qu’il existe des gens qui sont manipulés à bien des niveaux, et l’on déplore grandement ces pratiques de la part des manipulateurs. Un terreau propice à la manipulation est le mensonge, non pas grossier mais dissimulé, masqué, afin que la victime ne puisse comprendre dans un premier temps les causes, les raisons du malheur qui va fondre sur elle ; et s’apercevoir beaucoup trop tard de la bassesse d’une telle pratique. C’est exactement ce qui se fait et se dit sur le blog « Centre missionnaire Carhaix dérives sectaires ». Insidieusement, ces quelques personnes essaient d’induire dans l’erreur, les carhaisiens, les bretons, les français et au-delà ; sur la vie paisible, dynamique, et charitable à qui le demande et aussi à ceux qui ne l’ont demandé (dons, aides, etc.) de cette église protestante, par des messages vaniteux sur internet et sans aucun doute dans le quotidien de leurs vies, auprès des personnes qu’ils côtoient. A vous donc, citoyens comme moi, chrétien ou pas, qui peuvent être amenés à lire de tels délires ; je vous le dis en mon Nom (non pas que je me prends pour un illustre personnage ou une personne de quelques qu’importances, mais par soucis de vérité, de justice, de bienséance et d’identité), ne vous laissez pas emporter par se déversement calomnieux, honteux et faux envers les chrétiens de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix et son pasteur Mr Charles. Dans cette institution protestante officielle, la doctrine pratiquée n’est autre qu’ un évangile de Paix, vécut concrètement et dans le respect d’autrui, loin du nihilisme.
Toute secte qui se crée vit dans l’étouffement de ses membres et non pas l’épanouissement des uns et des autres. La centralisation imposée est redoutable, sous une forme perverse d’anonymat. Le blog « Centre missionnaire Carhaix dérives sectaires » se rapproche de ces réalités et l’on peut s’interroger, s’inquiéter sur l’émergence d’une caste fermée, d’individus mal intentionnés vis-à-vis d’une œuvre chrétienne implantée depuis ½ siècle en terre bretonne, qui chercherait à embrigader, enfermer dans leurs raisonnements et méchanceté des citoyens (quelques qu’ils soient) honnêtes. Quelles institutions officielles n’a pas connu des problèmes dans ces activités, des temps plus difficiles que d’autres, etc. Quoi de plus normal et de compréhensible ! Tandis qu’une secte ne connaît quasiment pas ces choses de la vie, puisqu’elle ne représente rien sur le plan social, sinon un danger qui sournoisement, habilement, se propage dans l’anonymat, cherchant ses victimes en brandissant sa seule et unique bannière : l’escroquerie. Les sectes ont 2 objectifs :

1) Exploiter et tromper les gens
2)Détruire ou chercher à le faire (comme le blog « Centre missionnaire Carhaix dérives sectaires et les lettre d’Alain Chauvel placées sur cet infâme blog ou dans des boites aux lettres, sans passer par les services publics de la poste), des institutions anti-sectaire, dont l’identité est connue, vue, et approuvée de tous.

Il y a maintenant 4 à 5 ans, j’ai rencontré sur la route un routard qui venait la veille de se faire tabasser. Je l’ai aidé en le déposant ou il souhaitait. Tout en discutant, je m’aperçus que les cordes de sa guitare étaient arrachées et qu’il avait faim ; alors on est parti acheter à manger et je lui ai trouvé de nouvelles cordes pour sa guitare. De même pour son jean déchiré, nous sommes allés dans un magasin le plus proche à Pontivy pour en acheter un nouveau de marque Rica Lewis. Pendant tout ce temps il m’a raconté sa vie d’errance et l’hospitalité des monastères, paroisses, citoyens lambda qui aussi lui offraient le couvert, le coucher, etc. Ainsi il m’a semblé bon d’étoffer son « carnet d’adresses » par l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, qui comme beaucoup d’autres institutions religieuses a toujours un repas, un lit, pour le routard de passage. Heureux de ce que j’avais fait pour lui, il m’a remis une statuette en bois, travaillée au couteau, qui représente une sainte, dont j’ai oublié le nom. Un travail remarquable que j’ai gardé en souvenir de cet homme qui connaissait bien l’hospitalité chrétienne. Depuis il s’en est retourné par les chemins, les routes et je ne l’ai plus revu, mais sa gratitude envers moi, m’a touché, c’était un homme bon. Je ne sais si sa longue marche l’a conduit vers les amis de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, mais il a compris que les chrétiens authentiques et charitables quelques soient les dénominations se retrouvent toujours unis par la grande chaîne de solidarité qu’ils ont formé au travers de l’histoire pour aider les plus démunis du moment. Voilà chers amis qui lisez ces quelques lignes, ce qui me tenait à cœur pour que la vérité soit rétablie et non pas étouffée ou brisée par ceux qui pourfendent le travail et le témoignage des chrétiens quelqu’ils soient et en l’occurrence les frères et sœurs en Christ de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix.
David Le Borgne

David Le Borgne 10/06/2017 20:08

Je n’éviterai jamais de rétablir ce qui est vrai et défendre les personnes injustement et méchamment prises à partie par quelques personnes mal intentionnées au nom encore une fois d’ une « pseudo-souffrance ». Tout le monde souffrent dans l’existence, mais certains « souffrent » toujours au détriment des autres et veulent être entendus pour tout simplement régler « leurs comptes » d’une façon irrationnelle (le blog « Centre missionnaire dérives sectaires » est un exemple des plus pertinent) et se justifier de faits antérieurs incompréhensibles et calomnieux. Mes commentaires ne sont pas indigestes, loin de là ! Ainsi peu m’importe le prix à payer pour rétablir ce qui doit l’être, en ce qui concerne les gens pilonnés par de telles attaques verbales sans fondements ; c’est tout simplement dans ma nature. Je respecte tout le monde et quand j’ai manqué se principe, je m’efforce de réparer cet écart de conduite. Mais en ce qui concerne les messages postés sur internet et la campagne de dénigrement engagée contre l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix ; alors oui ! Je puis confirmer, affirmer ne pas avoir de respect vis-à-vis des écrits irrespectueux de victimes anonymes imaginaires, comme le malade imaginaire de Molière. Et rebelote, ma belle famille est mise sur le devant de la scène par un « anonyme ». Sache illustre inconnu que je vois les Thobois 2 à 3 fois l’an et cela ne me pose aucun problème ; ils savent que si ils veulent passer, la porte est ouverte et pas fermée. Inversement, je sais que je peux passer de la même façon chez eux, sans que la porte me soit fermée. Anne côtoie davantage ses parents, et il n‘y a pas de soucis, car comme je l’ai déjà dit, je ne les critique pas. Ceci dit, il est évident qu’il y’ a des désaccords avec Mr Charles et d’autres responsables et après ? Connaissant tout de même bien le contexte du passé ; le mot « odieux » utilisé pour décrire les actes du pasteur Yvon Charles est a rejeter tout simplement ; ce qui aurait été « odieux » c’est de savoir mes beaux parents sans revenus après les différents du passé. Mais il n’en a pas été ainsi, alors stop les propos odieux à l’encontre de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix ! Avec des réserves (car entre membre d’une même famille, l’on ne trouve pas utile de parler des faits passés, et on apprend chacun a passer outre les différents, qui existent aussi dans bien d’autres familles chrétienne ou non), je pense que ma belle famille a tourné la page sur ce qui s’est passé ; alors un peu de cran et assume (ez) ou plutôt arrête (ez) de chercher a créer la division au sein de la famille Thobois ; c’est pas bien. Sinon, je ne peux savoir si Patricia (la femme d’ Alain Chauvel) voit ses enfants, puisque je ne suis pas de la famille et il est délicat d’aborder la situation familiale par respect de la vie privée et aussi aux vues des difficultés que Alain a suscité envers cette femme au demeurant très gentil. Et pour ce qui est des 2 autres enfants, il suffit de leur poser la question et peut être que la chandelle de certains sera éclairée sur les souffrances que ces enfants doivent traverser par la situation familiale actuelle. Ainsi il est encore et encore faux d’accuser les chrétiens du Centre missionnaire d’être à l’origine de cet éclatement familiale, c’est trop facile. Ah j’oubliais ! de préciser que je suis libre de m’exprimer et je n’ai de compte à rendre à personne, que ce soit Mr Charles, les chrétiens du Centre missionnaire et de Vannes ; donc stop (une fois de plus !) sur le faite d’être « nommé », « mandaté », par Mr Charles qui en passant n’est pas « peureux » mais courageux face à l’injustice dont-il est, lui, une vraie victime. Mais il assume ses responsabilités pastorales, pas vis-à-vis de vous accusateurs-trompeurs, mais auprès des plus démunis, des pouvoirs publics, des chrétiens qui l’entourent et de ceux qui travail sur d’autres champs missionnaires. Car Mr Charles est aussi un homme qui apprend des autres ; toutes personnes confondues ! Voilà, j’ espère ce commentaire…………………compréhensible !
David Le Borgne

David Le Borgne 09/06/2017 23:50

Des paroles misérables qui annoncent que l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix n’ a pas d’impact international, n’importe quoi ! Ce n‘ est que de la jalousie (l’on se demande une fois de plus pourquoi ?) envers la création de l’AICM (Action Internationale du Centre Missionnaire), accompagnée de raisonnements et propos machiavéliques. Ces imposteurs tentent d’expliquer la raison première de la mise en place de cette association, qui selon eux était nécessaire et s’est fait dans la précipitation pour effacer un enfermement sectaire et ainsi laisser apparaître l’aspect d’une œuvre chrétienne ouverte. Quelle ignominie exercée à l’ encontre du Centre missionnaire de la part d’une poignée de tristes sires. L’AICM est un aboutissement et aurait même pu se créer bien avant, mais nos amis ont tellement de responsabilités et d’engagement que l’on ne peut que saluer le bien fondé de leur décision qui encore une fois est réfléchie, équilibrée et adaptée au temps présent. Dans l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, ce qui se fait ne sera jamais déraisonnable et éphémère parce que les orientations et les choix sont pris avec beaucoup de sérieux afin que perdurent dans le temps, les nouvelles structures, ainsi en est-il de l’AICM. De nombreux chrétiens venus du continent africain ont reçu une formation chrétienne solide. Ils ont aussi bénéficié de la qualité des cours dispensés, ainsi que de la piété chrétienne quotidienne, qui se vit parmi les frères et sœurs en Christ du Centre missionnaire depuis maintenant de nombreuses année ; donc il paraissait évident que cette association soit créée. D’autres reviennent pour des retraites spirituelles ou un approfondissement de la connaissance de la Bible. La qualité des formateurs / enseignants est reconnue bien au delà de la région de Carhaix. Et bien d’autres personnes par le passé et encore aujourd’hui se joignent aux chrétiens d’Afrique pour bénéficier en toute liberté, des formations proposées par ces chrétiens engagés. Le Centre missionnaire protestant de Carhaix pourrait sans nul doute faire l’éloge des nombreux remerciements qu’ils reçoivent, mais il n’en est rien, parce qu’ils sont humbles et ne cherchent pas à se mettre en avant mais se font tout à tous au nom de l’évangile. Je les connais suffisamment, pour affirmer que si l’on est actif il faut aussi être vrai avant tout ! Et c’est pour cette raison que le travail de cette œuvre protestante est considérable, car ils sont unis par le même idéal dans un soucis de vérité mutuelle les uns envers les autres mais aussi vis-à-vis des gens qui font leur quotidien dans des activités autres que les leurs. Voilà donc une œuvre chrétienne qui reçoit l’aval des autorités pour héberger et former des individus et l‘on voudrait nous faire croire que ces gens honnêtes et sérieux dans bien des domaines seraient assujettis à une sorte de loi du silence ou la souffrance ne peut être entendu par crainte de représailles. Balivernes ! que des gens mal intentionnés cherchent à colporter tout en s‘égosillant inutilement. C’est tout simplement un beau travail ! De nombreuses églises, missions, bénéficient de cette richesse chrétienne, humaine, qui se vit pleinement au sein de l’AICM en communion avec les membres du Centre missionnaire. Alors, faites taire vos commentaires dénués de sens et puisés dans la vilénie de vos mots. Depuis peu des « images chocs », telles des panneaux de signalisations ou autres illustrations (encore un peu et l’on aura droit à un dessin animé, voir une B.D) essaient de donner un sens à l’absence de vérité, écrite depuis plusieurs semaines sur le blog « Centre missionnaire dérives sectaires ». Ces pratiques sont les conséquences d’une frustration perverse et non pas psychologique. Ce blog récurrent est essentiellement créé pour :
- Se moquer de la profession des honnêtes gens
- Salir une équipe soudée et bienveillante vis-à-vis de sa ville, sa région et bien au-delà
- Démolir un homme, son épouse, leurs enfants et petits enfants
- Chercher par le mensonge et la perfidie à interpeller les autorités
- Rendre la vie difficile à une femme et ses enfants, abandonnée et trahie par son mari (Alain Chauvel)
- Blesser (involontairement) chaque jour un peu plus une femme si gentille, accueillante et pleine de bonté (elle m’a accueilli en son temps avec son mari quand je faisais mon service militaire à Rennes ; je dînais chez eux tous les mardi soir et j’assistais ensuite à la réunion chrétienne présidée par son défunt mari.). Cette femme est la mère d’Alain Chauvel.
Dans ce mauvais blog, quelqu’un évoque encore les mariages au sein de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, par ces propos vulgaires « les plus beaux du panier », s’acharnant une fois de plus sur la famille Charles. Être disposé à parler ainsi, ne peut que susciter du dégoût et éclairer bien des gens sur le fait que l’on ne doit cautionner ces dérapages gravissimes qui portent atteinte à une famille unie comme toute famille qui se respecte. Mais malheureusement, ils existent toujours des individus qui se déchargeront de leurs fautes, inconduites, méchanceté, etc. sur des personnes qui elles tiennent la route et dont la vie est loyale, courageuse, sans méchanceté. Jamais la famille du pasteur n’a « abusé » par telle ou telle pratique en ce qui concerne les mariages des membres de leur famille, mais la jalousie associée à la haine ne peuvent qu’enfanter la folie des mots. Au sujet de la famille Thobois (puisqu’ils sont de nouveau mentionnés) et les rapports avec Mr Charles qui ont pris fin au cours de l’année 2004 / 2005. Premièrement : la famille Thobois a reçu beaucoup sur le plan humain et chrétien pendant de longues années avec le pasteur Yvon Charles et l’ensemble du Centre missionnaire. Deuxièmement : quand les différents ( qui en passant ne vous regarde pas, ce qui en dit long sur la crédibilité des « pseudos souffrances») sont apparus, cela ne venait pas de Mr Charles mais de l’église de Vannes qui ne se retrouvait plus quant au fonctionnement mais aussi les relations humaines avec mon beau père et ma belle mère, et je dirais l’ensemble de la famille à différents niveaux. Troisièmement : un autre fonctionnement a été mis en place qui petit à petit ne convenait pas à mes beaux parents, Pierre David et sa famille, David (Chauvel) et sa famille, sauf Anne et moi-même qui sommes restés. Quatrièmement : la famille Thobois vit d’autres réalités sur le plan chrétien ou autres, en cela quoi de plus normal et d’anormal que de « hurler » sur internet dans l’anonymat que Mr Charles les hait et pratique de la méchanceté vis-à-vis d’eux. C’est encore et toujours de la diffamation inquisitrice. Dans bien des contextes historiques, que ce soit la religion, le monde dur des affaires pour une entreprise, les partis politiques (par exemple l’éclatement du parti socialiste au dernière présidentielle), les choix divers et variés des nations au travers des diverses institutions planétaires (ONU, FMI, OMC, etc), mais aussi les ONG (Organisation Non Gouvernementale), montrent combien les destinées humaines peuvent se séparer, diverger vers des buts tout aussi différents. Ainsi au sein de l’œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix, j’ai trouvé il y a maintenant 27 ans, des bâtisseurs de Paix. Cette rencontre a susciter chez moi de l’intérêt et de l’admiration pour ce travail paisible. Avec le temps, je m’efforce aussi d’être un bâtisseur de Paix avec mes moyens humains et imparfaits. Les bâtisseurs de Paix ont toujours été vainqueurs sur le mal, ils n’ont jamais renoncé à leur ouvrage, combat, même au cœur de la tourmente. Si un compagnon tombe, ils viennent le relever et se remettent à bâtir ensemble ; telle est leur devise et c’est pourquoi, ils sont infatigables, en voici quelques exemples : la communauté Amish aux USA, Martinus Bjerre au Danemark, Billy Graham et l‘annonce de l‘évangile au-delà des frontières, Albert Schweitzer au Gabon, Baden Powell et son scoutisme qui s’est répandu dans le monde entier, Saint Vincent de Paul et sa charité de proximité en France, De Gaulle et Adenauer pour une Europe en paix, Nelson Mandela et son combat contre l’Apartheid, Winston Churchill face à Hitler pour sauver le monde libre, Dominique Larrey et ses ambulances sur les champs de batailles, Israéliens et Palestiniens travaillant ensemble dans bien des entreprises malgré le conflit, et tant d’autres tout aussi connus, moins connus ou que l’histoire a oublié ! Alors oui ! Toutes ces personnes étaient des visionnaires dans des lieux ou l’histoire les avaient placé ; entourées d’une équipe de confiance face au enjeux du moment. De même, l’Œuvre protestante du Centre missionnaire de Carhaix demeurera toujours à la place que l’histoire lui a faite par la bienveillance aussi des pouvoirs publics de notre pays et rien ne viendra contester le rôle de ces bâtisseurs de Paix qui ont une vision claire de leur vocation, dans un lieu choisit, le Centre Bretagne, et une équipe qui ne cesse de s’agrandir mais aussi s’entraider dans les différentes tâches à venir.
David Le Borgne

Camisard 07/06/2017 10:07

Chers amis du Centre missionnaire protestant de Carhaix, je me permets d’intervenir de nouveau pour vous témoigner de ma très grande affection fraternelle.
Je suis attentivement (bien que de loin) les ignobles calomnies que tentent de propager sur l’œuvre protestante de Carhaix, ce triste et vil personnage d’Alain Chauvel.
Permettez-moi de vous dire que franchement à lire ce qui lui sert de tribune (l’espèce de blog nauséabond qu’il a créé et qu’il « anime » telle une grossière marionnette dont d’autres tirent les ficelles), n’importe quelle personne, un tant soit peu équilibrée, se rend vite compte (et je puis vous dire que j’ai fais plusieurs fois le test autour de moi) que l’on a clairement là à faire non seulement à un pervers narcissique, mais également à un mythomane au plus haut degré !
Pour sourire un peu et faire référence à un chef-d’oeuvre du cinéma français, je dirais qu’on tient là un spécimen de « classe internationale,… peut-être même le champion du monde» !
Mais finalement, rien qu’en analysant ce cloaque qui lui sert de tribune, on se rend compte qu’en dehors de l’aspect psy (assez préoccupant), ce qui apparaît le plus clairement, c’est le côté escroc !
Oui, manifestement, Alain Chauvel est un escroc : en prenant connaissance sur le blog des amis du Centre Missionnaire (dont je salue la tenue et la qualité des propos) les nombreuses informations et vérités cachées sur les agissements d’Alain Chauvel, il apparaît que les fraudes (fiscale, permis de conduire, affaires, etc.) et entourloupes de toutes sortes (notamment pour spolier son épouse et ses enfants) sont, comme qui dirait, non pas sa seconde, mais sa vraie nature !
Mais est-il besoin de longtemps pour découvrir qu’Alain Chauvel est un véritable escroc ? Non, même à distance, on peut très vite arriver à cette conclusion ! Comment ?
En analysant simplement les soi-disant centaines de posts des multiples intervenants (sous pseudos) sur son blog !
Une rapide analyse croisée syntaxique, grammaticale, orthographique, sémantique, stylométrique, (même si là hélas, nous avons bien du mal à y reconnaître la langue de Molière !) et chronologique révèle que les neuf dixièmes des commentaires sont le produit du même individu : Alain Chauvel !
Et oui, manifestement là encore pour faire fructifier son « business », il n’hésite pas à tenter d’entourlouper et faire croire qu’il « est plein » (comme disent les enfants pour se donner une contenance), alors que son délire n’intéresse que lui et quelques personnes qu’il tanne voire menace (d’après quelques échos que j’ai eu), pour qu’elles fassent quelque chose contre le Centre Missionnaire !
Je ne parle même pas des usurpations de nom, même celle d’un Pasteur (avérée car vérifiée !), devant lesquelles il ne recule pas pour tenter d’arriver à ses fins !
Si cela n’était pas grave, je parodierai volontiers un autre dialogue cinématographique, culte en France : « Les C… ils osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît » !
Je n’abuserai pas de ces lignes, mais permettez-moi encore une petite réflexion qui montre comment désormais la méchanceté aveugle ce pauvre homme.
Dans sa dernière missive inquisitrice sur l’œuvre protestante de Carhaix, le triste A.C. dénonce qu’il y ait : une salle à manger pour accueillir des hôtes de passages, une petite exploitation agricole qui serve à pourvoir, pour partie, en légumes et viande (je pense, bio, quelle chance à l’heure actuelle !) aux besoins de la communauté et aussi (comme l’explique très bien le site du Centre Missionnaire) à donner aux plus démunis de la région, il s’offusque de réserves alimentaires, etc. ou que la porte du bureau du Pasteur soit insonorisée et va même chercher des problèmes jusque dans les toilettes (un symbole de sa réflexion ?)
J’arrête là la liste, car tout est du même niveau !
Là, je crois que l’on touche le fond. Et qu’il ne se rende pas compte du côté inepte de ses propos, montre vraiment non seulement son manque de réflexion humaine, mais surtout son a-culture.
Juste un exemple : pour avoir voyagé, rencontré beaucoup de personnes et avoir été dans nombre d’œuvres chrétiennes dans le cadre de l’œcuménisme notamment, je puis vous dire qu’avoir une salle ou un réfectoire d’accueil (parfois un salon en plus,…) pour des hôtes, une exploitation agricole, une réserve alimentaire, etc. est vraiment une chose commune et une attitude de bon sens adoptée par la plupart des œuvres d’importance qui accueillent et reçoivent chrétiens ou personnes de passages ! Et la plupart des Français qui ont encore une culture chrétienne le savent !
C’est vrai qu’il doit être difficile, à un égocentrique-mercantile, de comprendre que d’autres puissent vouloir aider le prochain, accueillir gratuitement sans attendre de contrepartie, en deux mots « être chrétien » et vivre l’évangile… et donc prendre les moyens pour y parvenir ! C’est un pilier fondamental du Christianisme !
Pauvre A. Chauvel, il faudrait au moins qu’il sorte un peu de son « néant culturel » et qu’il « cultive son jardin » !
Bon, arrêtons là, car il serait vraiment dommage de perdre plus de temps avec un tel individu !
À vous, amis de l’œuvre protestante du Centre Missionnaire de Carhaix, permettez-moi de vous redire (en mon nom, ainsi que celui des miens) toute mon amitié, de vous assurer de mes prières.
Le Psaume 37 est un très beau Psaume, qui s’accomplit toujours… les versets 3, 4, 5 comme le verset 10 !

David Le Borgne 05/06/2017 21:00

Comment une entreprise peut-elle rester compétitive si chacun prend des initiatives personnelles ? Tout simplement impossible ! De même un pays se doit d’établir des normes pour ne pas sombrer dans l’anarchie. L’on pourrait s’inspirer de bien d’autres exemples pour illustrer le substrat incontournable des relations humaines apaisées. Le Centre missionnaire est connu pour vivre pleinement cette réalité. Chacun a choisi librement de se joindre aux autres pour contribuer au rayonnement de l’évangile. A chaque fois que je me rend au Centre missionnaire de Carhaix, les diaconesse ont toujours le sourire et la joie de vivre pleinement leurs engagements. Ces femmes sont une sources intarissable de courage face aux difficultés que rencontre notre monde. J’apprécie leur franc parlé ; elles œuvrent ensemble avec beaucoup d’efficacité et elles ne paraissent pas « fatiguées, éreintées, etc », comme certains personnages grossiers, anonymes, fourbes, le laissent entendre. Il y a une harmonie parmi les diaconesses et l’ensemble de l’église, cet équilibre n’a jamais fait défaut à la structure du Centre missionnaire. Bien évidemment pour certains le repos de ces femmes ne plait apparemment pas et l‘on se demande pour quelles raisons ? Ils devraient donc se reposer pour ne plus dire de méchanceté et laisser les diaconesses tranquilles, cheminant paisiblement auprès de Mr et Mme Charles, des familles du Centre missionnaire et des gens comme moi, ainsi que tous ceux qui au-delà de la région Bretagne, de la France, affirmeront ces vérités. Lors de ma dernière retraite chrétienne à Pâques, en partant j‘ai croisé une diaconesse et je l‘ai remercié pour l‘accueil tout en la saluant ; elle m‘a répondu par un remerciement réciproque en me faisant comprendre que pour elle et les membres du centre missionnaire, c‘est avec beaucoup de joie qu‘ils nous retrouvent au fils des ans, fidèles aux valeurs de l’évangile et bien évidemment l‘amitié humaine qui accompagne ces moments. Ce qui m’a aussi interpellé depuis maintenant de nombreuses années, est d’entendre régulièrement les diaconesses demander des nouvelles de nos enfants avec attention et bienveillance. Cet aspect observé m’a personnellement encouragé sur le témoignage à rendre quant on est chrétien vis-à-vis des uns et des autres. Donc il faut arrêter de professer des paroles agressives, des « pseudos-convictions » ou tout autres raisonnements violents et destructeurs sur le fonctionnement imparfait mais exemplaire du Centre missionnaire de Carhaix. Non ! l’esclavage n’existe pas au Centre missionnaire, car le repos humain est tout aussi important que l’investissement humain ; contrairement à d’autres qui eux sont esclaves de toujours plus de mal et dominés par une jalousie maladive. Ces individus ne parlent plus, elles vocifèrent des propos erronés, abjects, au nom d’une « pseudo souffrance » . Elles sont incapables de s’identifier à cause encore une fois d’une « pseudo peur ». Quand j’écris quelques lignes de vérités sur Mr Charles et l’ensemble des membres de Centre missionnaire, l’on se moque en tournant les justes mots employés comme la description d’un monde de « bisounours ». Pauvre expression pour de pauvres gens qui ne peuvent passer une semaine sans déverser des invectives sur les chrétiens. Le monde parfait est à venir et tout chrétien authentique le sait, c’est le Royaume de Dieu. Toute l’ histoire du Centre missionnaire depuis sa fondation démontre tout le contraire, c’est dans un monde imparfait, avec des humains tout aussi imparfaits que les bonnes œuvres ont pu germer et se pérenniser au fils des ans, grâce à la foi et la bonté selon Dieu dans les efforts communs. Et bien d’autres œuvres chrétiennes connaissent ces réalités et c’est pour cela qu’elles sont encore debout aujourd’hui et qu’elles ne fermeront jamais (tout comme le Centre missionnaire, et tant pis pour les détracteurs). Dans cette tourmente « numérique », les personnes mal intentionnées s’interrogent en se moquant (ils ne savent faire que ça) sur les quelques personnes qui interviennent dans le blog des amis du Centre missionnaire, et non pas les centaines annoncées par l’administrateur. Encore une fois, pauvres gens, si le Centre Missionnaire agissait volontairement, en contactant tous ceux avec qui il entretient de très bons rapports vous ne seriez plus ou donner de la tête, mais il n’en n’est rien, car ces véritables chrétiens n’agissent pas comme vous sournoisement et surtout ils ont compris que vos attaques à leur encontre ne peuvent que vous rendre chaque jour un peu plus malheureux et aussi méchant ; alors avec foi et patience, sans toutefois être indifférents aux mensonges que vous colportés, ils espèrent qu’un jour viendra ou tout cela sera terminé et que vos dispositions agressives auront cessé envers eux. En ce qui me concerne je n’ai jamais été contacté par le Centre missionnaire pour m’informer d’un blog de soutien, mais je l’ai appris en lisant vos insanités, contrairement à ce que certains croient. Je lis aussi des propos inimaginables sur Mr Charles, son épouse, une de ses filles, Samuel, et quelque part l’ensemble de la famille. Vous êtes entrain de dévoiler vos visages cachés derrières vos pseudos moqueurs ; vous n’ êtes pas des « victimes » mais des accusateurs inutiles puisqu’il n’y a rien à reprocher au Centre missionnaire. Quant à toi Alain, quand tu passes à la maison furtivement pour déposer dans ma boite aux lettres « tes lettres d’accusations » sans enveloppe ni timbre, incapable de te présenter et me faire face pour justifier cet acte, crois-tu ces pratiques équilibrés ? Votre démesure évoque la famille Thobois et leur départ en 2004 comme un scandale de plus à mettre sur le compte de Mr Charles et continuer dans des blablabla.. sans fin. Déjà toute la famille Thobois n’est pas parti puisque leur fille aîné Anne (ma femme) est toujours dans l’église que son père présidait et participe maintenant depuis de nombreuses années aux retraites chrétiennes du Centre missionnaire sans aucun ressenti, ni aucune amertume. Mais vous êtes tellement lâches que vous ratissez le plus loin possible dans des histoires passées qui ne vous concernent en rien, tout est bon pour « casser » du Centre missionnaire, du Mr Charles, du Samuel Charles, du Sébastien, du David Le Borgne, etc. Oui il y a eu des différents, et alors ? Mes beaux parents sont partis, l’église a payé je crois les points de retraites manquants à mon beau père afin qu’il garde ses revenus, le capital de la revue Keren est resté avec la famille Thobois, Pierre David s’est investi dans un projet en terre sainte, etc. Moi-même et Anne n’avons été soumis à aucune attitude déplacée vis-à-vis de cette séparation passée de la part du Centre missionnaire et de l’église de Vannes et puis une église ne refusera jamais à qui que ce soit d’assister aux offices, que ce soit à Vannes ou Carhaix ! Et la famille Thobois font partis de ces personnes. Mais qu’est-ce qui peut bien susciter autant d’acharnement vis des uns et des autres que se soit à Vannes ou à Carhaix ? Faites votre vie et cessez de maudire, d’insulter comme vous le faites des gens, un pasteur, une œuvre aux travers desquels vous n’avez reçu que des bonnes choses pour vivre heureux, et vous le savez au plus profond de votre être, je le crois, qui que vous soyez et quelque soit votre histoire. Assumez vos responsabilités sur le passé, le présent et l’avenir vous proposera sans aucun doute plus de lucidité sur l’existence et l’histoire. Vous avez fait des choix, alors assumez les dignement.
David Le Borgne

David Le Borgne 29/05/2017 23:48

C’est tout de même un droit de pratiquer le scoutisme avec les membres de l’église sans pour autant être renfermé et trainé dans la boue par des inconnus qui vous accusent méchamment sur des faits incompréhensibles. La richesses des associations familiales qui existent dans bien d’autres domaines que les activités de jeunesse et leur rayonnement sont considérables et notre pays veille à ce que ces ISBLSM (Institutions sans but lucratif au service des ménages) perdurent pour renforcer la cohésion sociale de la société contemporaine. De nombreux peuples assujettis auraient besoin de ces organismes, mais ces libertés n’existent pas chez eux à cause de la dictature exercée. L’orientation et le choix d’une église sur son avenir en rapport avec l’évolution des mœurs, des pouvoirs politiques en places, des instances religieuses, etc, ne posent aucune inquiétude vis-à-vis des pouvoirs publics ; bien au contraire, la richesse des différentes œuvres associatives, églises, ne peut que renforcer le pluralisme si essentiel pour la stabilité des uns et des autres. Mais qu’y a-t-il donc de mauvais d’acheter des biens dans une même entreprise ? Cela ne peut qu’ apporter de bonnes choses sans méchanceté . Moi, ce qui me plait quant on est un véritable chrétien, c’est que l’on peut faire profiter bien des gens de diverses façons en pratiquant ce que l‘on appelle les bonnes œuvres et Dieu sait que son peuple dans l‘histoire de l‘humanité a agit ainsi sans demander quoique ce soit en retour et sans la moindre contrainte pastorale, fraternelle ou autre. Alors oui ça suffit les propos exagérés, déformés ! qui affaiblissent les liens sociaux que mes amis du Centre missionnaire de Carhaix ont su établir en toute bonté et respect d’autrui, sans calculs ni aucune arrières pensées. Depuis déjà un demi siècle le Centre missionnaire travail dans ce sens et il a la pleine confiance et reconnaissance des pouvoirs publics. L’on ne peut que saluer les années de scoutisme avec les enfants des familles non chrétiennes ou n’appartenant pas à l’église du Centre missionnaire qui encore aujourd’hui ne peuvent que conserver qu’un très bon souvenir de ces périodes de leurs vies. Ce fut un travail plus qu’honorable, et les jeunes des familles chrétiennes du Centre missionnaire reçoivent pleinement cet héritage avec des effectifs toujours aussi considérables. Quant on rencontre d’anciens scouts, il n’ y a que des bons échos sur le temps passé et aucun ressenti d’avoir continuer l’activité avec des jeunes de l’assemblée chrétienne pour qui le souhaite. Encore une fois ce n’est pas un repli sur soi mais une décision prise par les responsables et non pas un responsable, c’est pourquoi il est injuste d’accuser avec beaucoup de méchanceté le pasteur Yvon Charles. Moi-même quand je rencontre d’anciens scouts en présence de mes enfants, je partage librement et pleinement les aventures scoutes passées, tandis que mes enfants peuvent évoquer sans gêne le scoutisme, les activités de jeunesse, pratiqués au sein de l’association familiale protestante à Vannes. Quelle joie aussi de recevoir une invitation pour la collation lors d’un mariage d’un ancien scout qui ne fait partie de notre assemblée chrétienne, de même, lors des différents mariages au Centre missionnaire de Carhaix quand je suis invité, je puis affirmer que ces amis savent recevoir bien des personnes diverses et extérieures à leur église, qui répondent comme moi à l’invitation, ce qui témoigne encore et toujours de la sympathie envers les amis du Centre missionnaire. N’oublions pas les interviews réalisés par le travail soigné des revues éditées au Centre missionnaire, qui témoigne encore une fois d’ un accueil, d’une reconnaissance permanente, continue des citoyens concernés. Dans le même registre il y a maintenant un peu plus d’une quinzaine d’années, lors d’une réunion commerciale à Nantes, un de mes collègues a évoqué lors d’un travail de groupe pour développer des stratégies commerciales afin de prendre plus de part de marché notamment dans le Finistère, la personnalité de Mr Charles qui apportait beaucoup de bonnes choses à la région de Carhaix tant sur le plan chrétien que humain ; mais aussi ce chauffeur routier rencontré dans une entreprise de Loudéac qui me parlait du Centre missionnaire comme faisant partie du patrimoine carhaisien et le nombre important tout au long de l’année de visiteurs. Un autre aspect qu’ il me faut défendre, ce sont les accusations déplacées au sujet des mariages arrangés. Voilà encore un méchant propos qui ne peut que frustrer celui ou celle qui jalouse l’ heureux marié ou l’heureuse mariée à cause d’une déception conjugale tant convoitée. Au Centre missionnaire, le mariage est comme partout ailleurs, il se conçoit de façon sérieuse et non pas à la légère ; et c’est une chose très importante qui doit être préservée, protégée par les familles et l’ ensemble des vrais chrétiens. Alors il faut arrêter de dire des bêtises et comprendre que les conseils de la famille, du pasteur, ou tout autre personne, si le besoin d’être conseillé par quelqu’un paraît utile ne viendront influencer, assujettir le (ou la) future fiancé en rien parce qu’au Centre missionnaire la liberté et le respect des personnes prévaut avant tout. Depuis que je connais les amis du Centre missionnaire, je n’ai jamais observé de séparation et de souffrances qui accompagnent ces moments, sauf quand Alain à quitté son épouse et ses enfants. Il est trop facile de laver son linge sale sur le dos d’une ou de plusieurs personnes, cela est indigne. Et puis, je ne saurais pas étonné d’apprendre un jour que cette œuvre chrétienne reçoive un don des pouvoirs publics, eux qui font tellement pour les plus démunis et contribue indirectement à la cohésion social dans notre beau pays de France ; et qui sait peut être qu’un temps viendra ou ce travail sérieux et humble sera reconnu comme une œuvre d’utilité publique tout en ayant gardé sa vocation première : Annoncer l’évangile qui est le message de Paix que Dieu a transmis à l’humanité par Jésus.
David Le Borgne

RB 27/05/2017 22:19

Comment peut-on tomber si bas dans le mensonge et la calomnie ?! Quelle bassesse et quelle vile méchanceté ! Je connais le Centre missionnaire et un grand nombre de ses membres depuis des années : comment peut-on diffamer à ce point des hommes de Dieu et des chrétiens fidèles et véritables ? Pour ma part le CMEB est pour moi un phare dans ce monde si hostile aux valeurs de l'évangile, année après année je me rends aux retraites spirituelles de Pâques et d'été avec une grande joie et y reçois des bénédictions grandes et renouvelées. Frères et soeurs en Christ, ne vous découragez pas : votre exemple et votre foi sont si précieux pour tous ceux qui veulent véritablement vivre l'évangile ! Que Dieu vous garde dans sa paix parfaite au sein des difficultés, qu'Il fortifie votre foi et vous bénisse abondamment comme Il l'a toujours fait jusqu'à ce jour.

lmc 26/05/2017 15:08

Nous connaissons le centre missionnaire depuis 35 ans et nous sommes consternés par le flots de mensonges, calomnies, injures, méchancetés...que nous avons lus sur le blog infâme de A.C. Toutes ces accusations sont l'expression d'une haine exacerbée et ne correspondent en rien à la réalité. Pour vivre et marcher près des frères et soeurs du cmeb, nous pouvons témoigner que nous n'y avons reçu que des bénédictions: conseils humains et spirituels, soutien matériel, encouragements..., dans le respect et l'amour fraternel (comme il est écrit dans le psaume 133).
Nous tenons à apporter tout notre soutien et encouragement aux pasteurs Yvon Charles et Samuel Charles ainsi qu'à tous les frères et soeurs du cmeb. Qu'ils poursuivent la tâche que le Seigneur leurs a confiée, en rendant fidèlement témoignage de l'Evangile vécu au quotidien et dont le rayonnement va bien au delà du centre Bretagne.

David Le Borgne 24/05/2017 18:15

Merci pour l'information Samuel. Il paraissait difficile de ne pas intervenir face à la violence verbale à laquelle l' œuvre chrétienne est confrontée et particulièrement tes parents. Recevez mon soutien indéfectible dans ces temps si particuliers, mais par dessus tout gardez votre élan missionnaire empreint de bonté et d' espérance pour qui veut l'entendre. Frère en Christ ressuscité, David Le Borgne.

Samuel Charles 23/05/2017 22:14

INFORMATIONS AUX AMIS DU CENTRE MISSIONNAIRE

Nombre d’entre vous nous ont demandé pourquoi, face aux odieuses diffamations répandues par Alain Chauvel et ses très rares « soutiens », nous ne portions pas plainte en justice…

Sachez donc que c’est chose faite.
Nous nous y étions refusé en 2011, lors des attaques diffamatoires menées par les Carluer, essentiellement, contre le Centre Missionnaire, nous en tenant alors à une position prise un peu par principe.

Cette fois, toutes les bornes ont été dépassées dans l’infamie par Alain Chauvel et les quelques uns qui le poussent, le soutiennent, mais aussi l’instrumentalisent, dans cette campagne de diffamation.

Ses « lettres » et les commentaires qu’il a écrits et publiés sur son blog contiennent tant de mensonges, d’accusations aussi graves que grossièrement fallacieuses et manipulatrices, de flagrantes diffamations – concernant non seulement le Centre Missionnaire, mais aussi des personnes – que des plaintes ont déjà été déposées, après saisies d’écran par huissier de justice. D’autres sont en instance de l’être, car il y a ample matière à saisir la justice avec de très solides preuves et arguments, justifiés et documentés.

La justice suit donc son cours, avec le rythme qui est sien, forcément différent de celui d’Internet ou de la presse…

Un frère en Christ 18/05/2017 13:51

Je connais le centre missionnaire depuis plus de 30 ans et aimerai témoigner de tout mon amour pour mes frères et sœurs
J'ai toujours reçu au centre affection écoute et amour fraternel dans un accueil irréprochable
Que sont donc toutes ces vilenies ?
Qu'est donc toute cette bassesse ?
Jésus a dit : "Heureux serez vous quand les hommes vous Insulteront et vous persécuteront, lorsqu'ils répandront toutes sortes de calomnies sur votre compte à cause de moi."
Oui, réjouissez vous alors et soyez heureux, car une magnifique récompense vous attend dans les cieux !
Toute mes prières, mon soutien et mon affection fraternelle à mes frères et sœurs.

VG 18/05/2017 11:36

Amie du centre missionnaire depuis longtemps,je suis scandalisée par la violente entreprise de diffamation organisée par quelques personnes avec injures ,insultes,mensonges etc....

Comme l'écrivait récemment un spécialiste du numérique concernant la prolifération de la diffamation sur Internet "n'importe qui peut y interpeller le monde entier en pouvant dire n'importe quoi".

Aussi je veux apporter tout mon soutien aux frères et sœurs du centre missionnaire qui par leurs vies, leurs écrits sont authentiquement des témoins dignes de l’Évangile pour de nombreuses personnes et source d' encouragement pour beaucoup d'autres chrétiens.

DA 17/05/2017 22:48

Le centre missionnaire est une œuvre fidèle depuis plusieurs décennies. C'est avec dégout que j'ai appris les mensonges et calomnies dites sur eux par Alain Chauvel.
Je viens régulièrement au centre missionnaire depuis environ 35 ans, j'ai dès mon plus jeune âge était impressionné par le caractère authentique de la foi vécue.
Je souhaite remercier les frères et sœurs du centre missionnaire et en particulier le Pasteur Yvon Charles pour leur foi véritable et leur amour fraternel qui nous unit.
Je prie que ces méchancetés cessent et que la vérité triomphe.

Osaline 15/05/2017 22:14

Comment peut-on continuer à se penser et à se dire chrétien en salissant de telle sorte une œuvre de Dieu ?
Je suis profondément attristée que de telles insanités puissent être affichées au grand public !
Attristée pour mes frères et sœurs du Centre Missionnaire qui persévèrent contre vents et marées à apporter un témoignage digne de l’Évangile de Dieu.
Dans un premier temps, je ne pensais pas nécessaire d’écrire un message pour défendre l’œuvre missionnaire de Carhaix, persuadée que le Seigneur est Souverain pour défendre Son œuvre.
Je pense aussi que quoi que l’on écrive, les gens mal intentionnés retourneront toujours dans leur sens ce qui est écrit et que seuls ceux qui connaissent cette œuvre de près, qui en auront vu les fruits portés par l’Évangile, passeront leur chemin devant toutes ces calomnies et continueront à prier pour cette œuvre, en soutenant tous ces frères et sœurs dans leurs combats.
Mais dans un second temps, je me suis souvenue de la souffrance de l’apôtre Paul exprimée dans ces lettres face à la méchanceté des faux frères.
Je souhaite donc manifester mon amour fraternel aux frères et sœurs de Carhaix, étant convaincue que le Seigneur envoie toutes Ses consolations...
Je précise que cela fait plus de 20 ans que je connais le Centre Missionnaire, que je me rends régulièrement aux retraites spirituelles, que je suis accueillie par plusieurs foyers chrétiens et que je n’ai jamais constaté de dérèglements.
La Parole de Dieu est prêchée dans son intégralité et c’est toujours avec une grande réjouissance, dans l’amour fraternel que Dieu a placé dans nos cœurs que je retrouve mes frères et sœurs en Christ.
J’ai vécu plusieurs expériences de bénédictions bien précises scellées sur mon cœur apportées par l’œuvre du Centre Missionnaire.
A tous mes frères et sœurs qui lisent ces lignes et qui sont dans les combats, je souhaite vous encourager en rappelant cette espérance de la Parole de Dieu : Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Éternel l’en délivre toujours.

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) 14/05/2017 22:39

Bonjour à toutes et à tous

Au vu de l’augmentation de la fréquentation de notre blog, après avoir dit que nous allions dévoiler notre identité, il semblerait que beaucoup de personne attendent impatiemment d’avoir cette information ! Mais avec quelle intention ? Notre proposition avait un but de vérité et de clarté…

Mais vu le traitement réservé aux personnes qui ont bien voulu apporter leur témoigner à visage découvert sur ce blog, et considérant la violence des propos qui les ont abondamment moqué et insulté, nous n’acceptons pas que des personnes sans honneur ne les respectent pas à la hauteur de leur courage et dignité, et cela n’est pas tolérable.

Aussi devant ces faits, nous allons vous apporter des informations sur nous, mais sans vous révéler complètement notre identité, car beaucoup n’attendent que cela pour salir, et insulter : leurs agissements prouvent le genre de personnes quelles sont. (Mais nous nous réservons le droit de le faire dans l’avenir, si nous trouvons cela nécessaire) car nous sommes aussi prêts à être moqués et insultés pour que les mensonges et diffamation contre le Centre Missionnaire et son fondateur le pasteur Yvon Charles, cessent une bonne fois pour toutes.

Il faut d’abord dire que nous sommes plusieurs, et que notre nombre pourra augmenter autant que de besoin si d’autres amis du Centre Missionnaire de Carhaix veulent se joindre à l’équipe !

Nous faisons partie d'un mouvement protestant évangélique très connu en France qui n’est pas spécialement en relation avec le CMEB (nous n’avons pas dit sans liens, nuance !).

Nous connaissons très bien le monde protestant et évangélique en particulier, et nous participons également à des conventions, séminaires, et rencontres dans le cadre de notre église, ou avec des chrétiens d’autres courants protestants.
Nous connaissons également très bien le Centre Missionnaire de Carhaix depuis de nombreuses années (et pas que pendant les retraites).

Nous sommes habitants d’une tout autre région que la Bretagne, et nous affirmons avec force, que nous ne sommes pas membres du Centre Missionnaire, ni de leur église… Nous ne faisons pas parti également de l’église de Vannes (ni de Pontivy !).

Soyez donc certains que le rayonnement du Centre Missionnaire à un rayonnement bien plus grand, et quand nous disons qu’il est national et international, ce n’est pas exagérer, même si d’autres essaient de faire croire le contraire, ce blog en est la preuve vivante, et beaucoup d’autres témoignages qui arriveront le prouveront bien plus !

Sur ce, bonne soirée à tous.

Pauline 13/05/2017 09:01

Quels sentiments les animent ?...
Suite à la lecture extrêmement pénible et fastidieuse du blog d'A.Chauvel, et à la lumière des informations portées par les amis du Centre Missionnaire – qui me comptent dans leurs rangs - je souhaite partager les premières réflexions que tout cela m’inspire.

- Le point de départ est tout simplement stupéfiant : un faux !
Le blog soi-disant neutre, ouvert pour un soi-disant travail de recherche « universitaire », est démasqué puis grossièrement maquillé en plateforme de « témoignages » honteusement à charge contre le Centre Missionnaire !

- Le cœur du sujet est totalement déraisonnable et malhonnête :
Un feuilleton de « révélations » diffamatoires et paranoïaques dont l'auteur n'est autre que l'imposteur lui-même !

- Pour finir, un conglomérat de commentaires du même jus, agrémentés d'accusations mensongères éhontées, d'insinuations scandaleuses effrontées, de plagiats grossiers et faux témoignages qui pourraient être risibles s'ils n'étaient si pathétiques : une longue liste de griefs mesquins et pitoyables qui donne la nausée...

Si vous le voulez bien, j’ajouterais, pour les auteurs de ce blog malveillant, quelques conseils bienveillants pour enrayer les mauvais sentiments qui les animent :
Sortez-vous de là ! Prenez l'air ! Respirez ! Regardez ailleurs ! La haine et la méchanceté ne font grandir personne, bien au contraire. Vous avez sûrement mieux à faire, n'est-ce-pas ?... De belles et grandes choses...plutôt que ces bassesses qui vous discréditent.

Le Borgne David 13/05/2017 03:21

Depuis bientôt 27 ans je participe aux retraites chrétiennes du Centre Missionnaire à Pâques et au mois d’aout. J’ai reçu beaucoup de la part de cette œuvre par la gentillesse, l’attention et la vérité qui s’imposent par amour pour le prochain. Bien évidemment nous sommes des humains et nos caractères, personnalités peuvent de temps à autres connaître des différents mais cela n’altèrent en rien la joie de se retrouver et partager nos vies si différentes, en toute liberté et confiance. Monsieur Charles vit sa foi comme nous avec ses combats afin que l’évangile ne s’éteigne pas, mais continue d’apporter la Paix de Dieu aux désemparés. Je n’admettrais jamais que l’on puisse dire que ce serviteur de Dieu n’écoute pas quant un avis contraire au sien est partagé ; c’est faire preuve de mauvaise volonté ou de méchanceté tout simplement. Le Centre Missionnaire est le témoignage vivant d’une œuvre chrétienne qui ne cesse de se développer parce que la vérité, l’amour selon Dieu, la loyauté, le pardon, l’attention, la liberté sont quotidiennement présents. Les frères et sœurs du Centre Missionnaire aideront toujours les plus démunis sans rien demander en retour ; ils donnent sans compter et c’est pour cela qu’il est injuste et malhonnête de diffamer leur travail et plus particulièrement le pasteur Yvon Charles. Les démocraties ne seront jamais ébranlées avec de telles personnes !
Mon plus grand soutien fraternel à Monsieur Charles, son épouse Madame Charles et l’ensemble des membres de cette œuvre si formidable pour la Bretagne, mais aussi la France et certainement bien au-delà.
David Le Borgne

G.C 13/05/2017 00:08

Ami du Centre Missionnaire de longue date, je veux vous féliciter pour votre initiative. J'ai la plus grande considération et estime pour les Pasteurs Yvon Charles et Samuel Charles que je connais bien. Les propos gravement diffamatoires, agressifs et vulgaires du blog d'Alain Chauvel m'ont profondément choqué. Tout cela est bien éloigné de la vérité et de l'esprit de l’évangile. Salutations fraternelles aux membres du centre missionnaire.

SA 12/05/2017 21:51

Qu’enfin la vérité soit rétablie !

Tout d’abord un grand merci aux créateurs de ce blog qui donnent à tous par ce vecteur la possibilité de s’exprimer, en toute transparence.
Enfin il va être possible de rétablir la vérité sur ce qu’est réellement le Centre Missionnaire de Carhaix ! Cette œuvre protestante reconnue dans toute la région du Centre-Bretagne et bien au-delà, implantée à Carhaix depuis plus de 50 ans !

Sur « l’autre blog » on diffame, on calomnie, on salit, on méprise… de façon anonyme… C’est tellement plus facile, mais tellement plus lâche aussi…
Chacun a pu constater que les commentaires sont de plus en plus violents, insultants, méprisants, et désormais à sens unique : attaques, calomnies, mensonges… à l’encontre de l’œuvre du Centre Missionnaire, de son pasteur, de sa famille mais aussi de ses membres, qui ont choisi en toute liberté de suivre le chemin de l’évangile et vivre leur foi paisiblement, ensemble.
Sur ce blog, les commentaires « pro-CMEB » étaient systématiquement discrédités, soi-disant inspirés ou rédigés du pasteur YC lui-même… Ils ne sont plus car ont désormais été écartés par son administrateur… Trop gênant la vérité Alain ?

Je m’empresse donc de préciser – et quoi qu’en disent Alain Chauvel et ses inspirateurs, du côté de Daoulas ou de la région parisienne, qui ne manqueront pas d’affirmer que je mens… – CE TEMOIGNAGE EST UNE INITIATIVE PERSONNELLE, mûrement réfléchie, et ni le pasteur Yvon Charles, ni sa famille et ni aucun des autres membres du Centre-Missionnaire ne sont à l’initiative de cette démarche de témoignage libre et personnel sur ce blog. Ils ne sont en aucun cas les instigateurs ou les commanditaires de ce commentaire.

J’assume avec une grande fierté mon appartenance au Centre Missionnaire de Carhaix et à sa communauté missionnaire (depuis le début des années 2000).
Agé de 37 ans, marié, père de 3 enfants, cadre supérieur dans le secteur public hospitalier, j’ai librement choisi de suivre le chemin de l’évangile et de m’engager au sein de cette œuvre protestante ancrée en Centre-Bretagne depuis des dizaines d’années.

Et contrairement à ce que j’ai pu lire ici ou là, sur le blog ou sur les lettres nauséabondes du « triste personnage » Alain Chauvel, ce choix est un choix personnel, assumé et en rien imposé par qui que ce soit.
Au Centre Missionnaire chacun est libre de suivre (ou pas) le chemin de l’évangile qui y est vécu authentiquement.

Disons-le clairement : ces lettres signées d’Alain Chauvel (mais inspirées par qui ? cf. copier/coller blog de Fath, cf. troublantes analogies avec les attaques diffamatoires portées par les Carluer il y a qqs années… pas étonnant de les retrouver derrière AC…), son blog et les commentaires abjects qui y sont véhiculés nous inspirent à tous un profond dégoût : comment peut-on en arriver là ?
Oui je rejoins l’administrateur de ce présent blog : il ne s’agit que « d’impostures, mensonges, manipulations en tout genre, remplis d’obscénités et de propos outrageants » ! Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire ce que nous ressentons face à ces attaques infâmes contre l’œuvre, contre notre cher pasteur et sa famille, contre nous-mêmes, membres de cette œuvre.


Connaissant moi-même très bien de l’intérieur le fonctionnement de cette œuvre, je peux simplement affirmer que ce que prétend Alain Chauvel est factuellement faux et mensonger. Il s’agit là d’affabulations toutes plus ahurissantes les unes que les autres ! Il en est de même avec les allégations, insinuations et autres calomnies qui foisonnent sur son blog (foisonnent par « auto-alimentation » de l’administrateur / commentateur aux multiples pseudos n’est-ce pas…). Inutile d’en dire plus.


A Alain Chauvel :

- Non Alain, mon témoignage n’est pas un « témoignage bonheur » comme tu l’affirmes. Je mène une vie heureuse et paisible avec mon épouse, mes enfants, ma famille, mes proches, mes amis et frères en Christ du Centre Missionnaire.
Mais toi, quels sont tes fruits ? Et vous autres, les quelques-uns qui t’accompagnent dans la calomnie, le mensonge, les attaques, quels sont vos fruits ?

- Non Alain, Yvon Charles et les dirigeants du CMEB ne sont pas derrière ces « familles » quand elles choisissent de témoigner librement sur ce blog.

- Non Alain, tu te trompes, que dis-je, tu mens, quand tu prétends qu’Yvon Charles et le CMEB sont à l'origine de ce blog : J’AFFIRME ICI QUE NI YVON CHARLES, NI LE CENTRE MISSIONNAIRE, NI L’EGLISE DE VANNES NE SONT A L’ORIGINE DE CE BLOG !!!
Et moi je ne mens pas ! (contrairement à toi… et tu le sais…) Et ça te gêne n’est-ce pas ?

- Non Alain, personne ne nous interdit de lire tes torchons et personne ne nous cache l’existence de TON blog. Mais sache juste que tout cela nous dégoûte, nous écœure et qu’on en a TOUS assez de ces torchons de haine, de délires, de mépris, de manipulations, de mensonges !!!
Donc reste chez toi vivre ta vie et laisse nous tranquilles une bonne fois pour toutes !

- Non… et on pourrait poursuivre la liste… tant il y en a…

Car contrairement à ce que tu affirmes, LE MANIPULATEUR ET LE MENTEUR C’EST TOI ! Et tu as montré que tu es capable des pires horreurs pour essayer d’arriver à tes fins ! Mais tu es dévoilé ! Et ceux qui te manipulent également…

Quel est le but de ces accusations ? Salir, nuire, détruire, diviser…



MAIS EN CONCLUSION JE VEUX DIRE QUE CETTE ŒUVRE DE MECHANCETE ET DE DESTRUCTION EST VAINE : ELLE N’ENTAME EN RIEN NOTRE DETERMINATION, NOTRE FOI VIVANTE ET NOTRE ASPIRATION A VIVRE PAISIBLEMENT ENSEMBLE DANS LE CHEMIN DE L’EVANGILE AU CENTRE MISSIONNAIRE !

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) 12/05/2017 19:26

Bonjour à toutes et à tous,

Nous voulons apporter quelques informations car il semblerait que ceux d’en face (du blog opposé) n’ont pas l’air d’avoir tout à fait compris :

1)- Tout d’abord, nos articles sur ce blog et ceux à venir sont entièrement réalisés et effectués par des « amateurs » (que nous sommes), en effet, nous ne sommes pas des journalistes professionnels, et n’avons donc pas l’habitude d’écrire des articles et n’avons surtout pas toute la logistique que possède le Centre Missionnaire de Carhaix… Il est donc énormément gentil de votre part de nous comparer à la plume du pasteur Yvon Charles ou du comité de rédaction, merci pour vos encouragements… (ironie)

2)- Ensuite, vous semblez vous soucier sur la quantité des commentaires sur notre blog, le Centre Missionnaire a tellement d’amis que c’est vraiment long de reconstituer ce réseau ! Ça montre surtout, pour l’instant, que toutes vos calomnies sont restées confidentielles, puisque la plupart des amis du CMEB ne sont pas encore au courant… Croyez-vous qu’il suffit d’appuyer sur une touche et voilà que débarquent les commentaires ? Ah oui c’est vrai, vous vous faites que des copier-coller pour faire croire qu’un grand nombre laisse des commentaires sur votre blog !!
« Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier, elle met plus de temps mais ne t'inquiète pas, elle finit toujours par arriver. » (Anonyme) Il est bien ce proverbe hein ?
Mais ne vous inquiétez pas, il y aura donc une montée en puissance dans les prochains jours et sachez pour votre parfaite information, que nous allons demander au Centre Missionnaire de bien vouloir ajouter notre référence blog sur leur site internet officiel ! Vous vous inquiétez tellement que nous trouvons utile de vous en informer.

Contrairement à votre copain J-Y Carluer - qui lui, a contacté tous ceux qui sont partis du CMEB pour leur dire de venir mettre des commentaires sur votre blog (son blog à deux mains serait plus approprié) - nous ne gardons pas les adresses mails périmées de nos amis ! « Comment le savez-vous ? » vous nous demandez peut-être ? C’est facile, le CMEB a même des amis parmi ceux qui sont partis du Centre Missionnaire !!...

3)- Enfin, relisez donc cette présente page de présentation, nous n’avons jamais dit que les membres du Centre Missionnaire n’avaient pas le droit de laisser des commentaires, au contraire ! D’ailleurs, on va même leur demander d’autres témoignages et les publier sur ce blog ! C’est même vous qui nous avez permis de trouver cette idée, merci encore pour cette aide.

Pour finir, nous remercions tous ceux et celles qui prennent la peine de nous informer de leur identité quand ils laissent un commentaire, et nous voulons rajouter pour ceux qui l’oublient, de soit indiquer leur adresse mail sur le formulaire de commentaire, soit nous indiquer par le contact administrateur qui ils sont… Vous comprendrez bien sûr que nous voulons que ce blog soit un blog sérieux et fiable…

À titre indicatif, puisque notre cher admin. blog aime bien les statistiques, nous comptabilisons 501 visiteurs uniques et 1697 pages vues depuis la création de notre blog, soit pour même pas 15 jours.

Bonne journée à tous.

ELB 11/05/2017 19:23

Je souhaite témoigner de mon indignation face aux accusations portées récemment à l’encontre du Centre Missionnaire dans un blog englobant un certain nombre de personnes aigries, jalouses, mauvaises, sans éducation à en lire les commentaires haineux, vulgaires et mensongers...

Je ne suis pas du Centre Missionnaire, mais je fais partie des centaines de personnes qui y passent régulièrement, qui reconnaissent la valeur de cette œuvre et qui lisent les revues éditées.

J'ai passé quelques années au Centre Missionnaire de Bretagne. J’ai beaucoup apprécié ces années passées au contact du Centre Missionnaire, sans être étonné ou choqué par de quelconques comportements sectaires. Je peux même dire que mon départ du Centre après ces années a été un peu difficile, tant ces années furent riches et belles !

Accueilli fraternellement au sein de la communauté missionnaire, j’ai pu observer, interroger, et comprendre les buts de cette œuvre, ces objectifs, son fonctionnement, et en être impressionné.

J’ai été marqué par l’importance donnée à la cellule familiale, base de la société : union des couples, éducation saine des enfants, équilibre de la vie de famille …

Pendant ces années, j’ai été très surpris de l’impact du Centre Missionnaire notamment dans la vie locale. Tous les mois, la revue « Regards d’Esperance » rédigée et éditée par les membres du Centre missionnaire, est distribuée en grand nombre (plus de 8 000 exemplaires) en Centre Bretagne : Mairies, commerces, particuliers, bibliothèque… Le Centre Missionnaire est connu et apprécié : J'ai pu le constater par moi même !

Ce que j’ai ainsi pu observer, vivre, découvrir pendant ces années, m’ont conforté dans ces idées : le Centre Missionnaire est une œuvre solide, ancrée dans le tissu local, ouverte sur la société, fidèle à l’Evangile du Christ, exemple pour beaucoup… mais jamais, je n’ai observé un comportement, une parole, une réflexion emprunts d’un esprit borné ou sectaire.

Le Pasteur Yvon Charles, fondateur de cette œuvre, est un homme cultivé, tant sur le plan littéraire que politique ou même sportif ! Je trouve scandaleux de l’interpeller de la sorte, sans aucun respect, le tutoyant, l'insultant.
Qui sont ces gens orgueilleux, sans éducation qui n'oseraient pas parler ainsi à leur propres parents ou grands-parents ?! Le Pasteur Yvon Charles a bientôt 80 ans, est respectable, avec des qualités de savoirs-vivre en société bien loin de ces individus grossiers et mal-élevés.

LAISSEZ-LES TRANQUILLES, vivre leur foi à leur manière : Où est le pays des libertés, le pays des droits de l'homme ?
Chacun est libre de vivre ou non dans ce centre missionnaire, de vivre sa foi ou sa non-foi, chacun est libre, EUX AUSSI !!

COURAGE A VOUS pasteurs et membres du CMEB !

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) 08/05/2017 20:27

Bonjour à toutes et à tous,

L’administrateur du blog opposé a découvert, hier soir dans la nuit, la création du présent blog : « Le blog des amis du CMEB » !
Comme nous nous en doutions, cette initiative le dérange énormément, au vu des commentaires à la file : 00h31, 00h40, 00h46, 01h18…

Ajouté à cela, l’administrateur « neutre » a pris la peine d’écrire son premier article, ou plutôt sa 9° lettre composée de copier-coller ! (Il semblerait que ce soit son activité favorite en ce moment ! Pour ceux qui ne comprendraient pas, un article sera posté très prochainement intitulé : « L’administrateur Dévoilé ! »)

Nous avons bien fait de signaler qu’aucun membre du Centre Missionnaire et bien évidemment le pasteur Yvon Charles ne sont pas les créateurs de ce blog… Nous n’y reviendrons pas !
Permettez-nous d’ajouter un autre point important : Ni les pasteurs et membres de l’église de Vannes ne sont également pas les créateurs et les instigateurs de cette initiative… Personnes n’étaient au courant !

Lui semble-t-il si étonnant et absurde que cela que le Centre Missionnaire de Carhaix soit soutenu et défendu par des personnes d’autre région ? « Rayonnement spirituel égal à 0 » ? Ce blog prouve le contraire…

Quelle étonnante réaction de sa part pour quelqu’un soi-disant neutre ! Il dit être « neutre » et ne pas connaître le CMEB ? Mais comment se fait-il alors qu’il dise : « pour ceux qui connaissent bien Yvon Charles, on y reconnaît bien sa plume, et sa façon de parler. » ? Haha, s’il savait au moins qui on est ! Il ne se permettrait pas une telle comparaison !

Merci de nous confirmer de manière magistrale, administrateur, qu’Alain Chauvel et vous-même êtes en fait qu’une seule et même personne ! Auriez-vous des remords pour aider ainsi ce blog à vous dévoiler ?

Alain Chauvel pourrait nous dire : « mais non ce n’est pas l'administrateur qui a écrit cet article le pauvre » ! Ah bon ? Alors pourquoi Alain Chauvel dirait à la fin de cet article, lui qui ne serait pas l’administrateur : « Ce blog restera maintenant une plateforme dédiée donc aux victimes du CMEB. » ?

La vérité sera dévoilée aux yeux de tous sur le blog opposé, sur l’administrateur neutre, sur Alain Chauvel, etc. et le témoignage de l’œuvre du Centre-Missionnaire, du pasteur Yvon Charles et des membres du CMEB seront rétablies sans équivoque et toutes vos tentatives prochaines et futures n’y pourront rien !

Bonne journée à tous !