Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE CENTRE MISSIONNAIRE DE CARHAIX : UNE OEUVRE PROTESTANTE TOUJOURS FIDÈLE A LA PAROLE DE DIEU...

Blog d'information et de témoignage de nombreux amis du Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB) à Carhaix.

Le blog Chauvel : De bien curieuses méthodes ! Partie 2

Quand les faits donnent les réponses… refusées par l’administrateur du Blog ! (Partie 2)

" Première publication le 05/06/2017 "

 

Notre première partie Le blog Chauvel : De bien curieuses méthodes !  a énormément fait réagir Alain Chauvel : « Le dernier article du CMEB me fait bien rire » écrivait-il… plutôt que le faire rire, notre article l’a  semble-t-il surtout bien dérangé (!) au vu de ses commentaires encore plus absurdes, dont celui-ci notamment : « Leur blog des "amis du CMEB" en réalité écrit et animé par le CMEB lui-même (lien créé sur leur site web) est incompréhensible. » écrivait-t-il sous le coup de l’émotion !

Donc si on suit son raisonnement : publier un lien sur son site, c'est être l'auteur du site publié ? Dans ce cas, le Centre Missionnaire de Carhaix est donc l’auteur (entre nombreux autres), du site internet du CNEF, des journaux Le Télégramme et Ouest-France, etc. De plus en plus absurde…

D’autant plus que, si on suit son raisonnement, le fait qu’il ait publié le lien vers son blog sur sa page Facebook suffirait à prouver qu’il est bien lui-même l’administrateur dudit blog, malgré toutes ses dénégations (mais ça, on le sait déjà, cf. article L'administrateur Dévoilé !) !

Le fait est là, en réalité : Monsieur Chauvel semble à court d’arguments face à la vérité. Déjà qu’il était en manque d’inspiration, en faisant des centaines de copier-coller (cf. Son blog est une imposture !), alors là, c’est le tarissement total ! Centre Missionnaire Carhaix

Bref… dans la première partie, nous avons vu des accusations plus farfelues les unes que les autres et des réponses évidentes que nous pouvions apporter, logiques, qui révèlent le mensonge et la manipulation, la haine et la violence d’A.C et de ses quelques 3-4 acolytes (et non pas des centaines « ex-membres » quoi qu’il en dise !).

Voici donc la suite de notre article comme annoncé précédemment, où nous avons voulu aborder uniquement trois points, trois accusations bien plus méchantes et vicieuses que celles traitées dans la première partie de l’article, mais qui illustrent de la même manière les méthodes biaisées et manipulatrices d’Alain Chauvel et de ses acolytes. Accusations desquelles l’honneur du Centre Missionnaire et la famille Charles devait être lavé !

Mais assez parlé, place aux faits ! Centre Missionnaire Carhaix n'est pas une secte

Neuvième accusation farfelue :

« La famille Charles est la famille du roi : « sa cour royale », ils sont l’élite, ils méprisent les autres et ils se font servir pendant les repas… »

Avant de commencer, nous souhaitons dire que nous avons jamais vu au Centre Missionnaire : la famille Charles qu’AC décrit dans ses lettres nous ne la connaissons pas ! (Rire) ben oui, cette famille qu’AC décrit dans ses lettres, elle n’existe pas, puisqu’elle a été imaginée par Alain.

Ceux qui connaissent bien le Centre, et la vraie famille Charles, notamment les amis et frères et sœurs en Christ, ne pourront qu’affirmer les propos ci-dessous. Centre Missionnaire Carhaix

Tout d’abord, commençons par les repas :

  • Nous voici installés à table, après une prière de reconnaissance pour le repas, voici qu'arrivent les sœurs en Christ pour servir aux tables et si vous observez bien les sœurs, vous apercevriez au milieu d’eux… La famille Charles !!

Étonnant n’est-ce pas ? Les propres filles du pasteur Yvon Charles, ses petits-enfants et belles filles, etc. qui servent aux tables avec les sœurs en Christ.

Elles ne se font pas servir comme le prétendent ces odieuses personnes, bien au contraire !

(Pour ceux qui ne nous croiraient pas, notamment A.C et ses amis, et bien tant pis pour eux, qu’ils prouvent alors par des faits précis et photos, ces mensonges imaginés si c’est possible, Rire)

  • Nous ajoutons que nous avons toujours vu la « cour du roi », « l’élite » (sic) …Mettre la table et débarrasser à la fin des repas, faire la vaisselle, … Toujours dévouée et zélée dans son travail notamment les propres filles du pasteur Yvon Charles, ses petites filles, ses belles filles, … !

Maintenant passons au travail général, car il paraît vraisemblablement (toujours d’après Alain Chauvel) que la famille Charles exploite les personnes du CMEB, pour leur propre satisfaction et utilité :

  • Nous voici devant le Centre quelques jours avant une retraite spirituelle, un groupe de personnes s’affaire et s’organise pour monter trois barnums, et au milieu de ces personnes exploitées et qui souffrent (sic), vous observerez avec étonnement… La famille Charles (fils, gendre, petits fils, …) « les exploiteurs » qui travaillent au même titre si ce n’est plus que les frères en Christ : ensemble !
  • De plus, il y a beaucoup de travail pour accueillir plusieurs centaines de personnes, il faut cuisiner, laver la vaisselle, etc.

Cette famille si « condescendante » envers les autres membres et tellement « orgueilleuse » (sic)… reste pourtant travailler à la fin de la journée, parfois jusqu’à des heures très tardives ! Quelle condescendance pour apporter leur aide, n’est-ce pas ?

Quel exemple nous ont donné et nous donne encore la famille Charles avec les frères et sœurs du Centre Missionnaire : « tous ensemble » !

Voilà ce qu’A.C, veut ignorer et voilà ce qu’A.C veut détruire : « la communion profonde entre tous les frères et sœurs du Centre Missionnaire », il veut faire naître la division et la discorde dans les cœurs des lecteurs de ses lettres nauséabondes, n’est-ce pas l’œuvre du diable ?

Mais continuons, avez-vous remarqué ce qu’il y a écrit au sujet de Mme Charles dans l’un des témoignages sur ce blog, qui montre l’humilité de l’épouse du pasteur Yvon Charles :

  • « Quand nous sommes arrivés la première fois au Centre Missionnaire, … C’est Madame Charles qui nous a accueillis, mais nous ne le savions pas à l’époque, quelle humilité n’estce pas ? C’est l’épouse du fondateur qui nous a reçus avec une grande joie ! »

Ces deux personnes, nous ont rappelé qu’ils étaient arrivés deux jours avant la retraite spirituelle, s’excusant et ils ont dit alors qu’ils allaient descendre à l’hôtel en attendant, tout de suite, Mme Charles leur a dit de ne pas le faire, car ils allaient les accueillir au Centre et qu’elle n’allait pas les laisser dehors ! Quelle bonté et prévenance envers des personnes étrangères.

Alors ? La Famille Charles que nous avons schématiquement décrite ici, est-elle la même que celle décrit sur l’autre blog ? Non ! Bien au contraire.

Avant de finir avec cette accusation farfelue, nous voulons rajouter pour ceux qui diront que la famille Charles travaille que pendant les retraites, qu’il faut venir hors des retraites spirituelles pour les voir réellement, … (ça il fallait le dire avant que nous l’évoquions, c’est trop tard maintenant, rire) mais on anticipe ; donc nous affirmons que :

  • Nous avons toujours vu la famille Charles travailler au Centre avec les frères et sœurs, construire des hangars, poser les tuiles, construire de nouveaux bâtiments, nettoyer les allées, ratisser, passer le souffleur, … Et nettoyer les réfectoires, les salons, faire la vaisselle, débarrasser les tables, laver les vitres, … Et nous oublions beaucoup de choses (pour les personnes qui en douterait notamment A.C est ses « sbires », nous avons des photos et vidéos à l’appuies !)

Voici, ce que nous avons vu, mais qu’en est-il du travail effectué que nous ne voyons pas ? Du temps passé pour le Centre, non-visibles pour certains !

Tout le monde peut d’ailleurs lire, dans le réfectoire, sur un cadre de bois : Au Centre Missionnaire, « nul n’est au service des autres, mais par amour, tous sont au service de chacun ».

Le plus important dans le travail au Centre, ce n’est pas la quantité de travail effectué, mais au-delà, c’est de pouvoir avec une joie immense retrouver les frères et sœurs en Christ, se réunir et travailler ensemble dans la communion fraternelle, sous le regard de Dieu !

Dixième accusation farfelue :

« Le CMEB s'est fait virer des ADD, viré de la FPF, viré du CNEF…Leurs exclusions sont dues aux dérives sectaires de cette église… »

Ah quel fourbe et quel beau menteur, s’il y avait un concours entre les plus grands menteurs de France, AC, les battraient tous sans problème et il gagnerait la coupe du plus grand menteur « professionnel ».

Il travestit les faits, la réalité pour les tourner (s’il le peut) à son profit, mais il parle là de choses qu’il ignore totalement puisqu’il a quitté le Centre en 2009, et certains de ces faits se sont passés après son départ. Mais au passage, ne trouvez-vous pas qu’il y a une étrange ressemblance avec une accusation du même genre en 2011 ? (Nous en parlerons plus précisément dans un prochain article.)

Mais voici donc déjà quelques réponses évidentes qui rétablissent la vérité, qui pourtant ont été déjà lues par ces menteurs professionnels puisque déjà publiées par le Centre missionnaire !

  • Le CNEF :

« Laurence Carluer propage de nouveaux mensonges contre le Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB), faisant croire que celui-ci a été radié du CNEF, à cause des « plaintes » que des « victimes » ont porté contre lui, et à la suite d'une « expertise conduite par le CNEF » à ce sujet.

Or, voici la conclusion que le CNEF lui-même a apportée à l'enquête qu'il a menée, conclusion présentée par son Comité représentatif à l'Assemblée plénière du 22 mai 2012 :

« La commission n'a pu conclure sur le bien-fondé des plaintes, du fait de l'excès de certaines accusations contre le CMEB et de la difficulté d'établir objectivement les abus spirituels évoqués. » (Extrait de la lettre du président du CNEF, le pasteur Etienne Lhermenault, informant officiellement le Centre Missionnaire, le 29 mai 2012).

C'est donc exactement le contraire de ce qu'essaie de faire croire Laurence Carluer et ceux que la famille Carluer animent et manipulent.

Dans la même lettre officielle, en effet, le président du CNEF, au nom du Comité représentatif informe le Centre Missionnaire que son classement dans le « Pôle des œuvres » du CNEF en 2010 relevait d'une erreur administrative, le Centre Missionnaire étant à la fois une église et une œuvre.

« Cette erreur est le fait du CNEF. Nous en sommes navrés », écrit son président, qui précise : « Cette annulation de l'adhésion en tant qu'œuvre n'empêche pas le CMEB d'entamer une démarche pour être affilié au CNEF en tant qu'Église... » (Lettre du président du CNEF au Centre Missionnaire le 29 mai 2012).

L'amalgame sciemment mensonger que Laurence Carluer établit est donc clair : faire passer une erreur et une décision administratives pour le résultat d'une enquête condamnant le Centre Missionnaire à la suite des « plaintes » pour « abus spirituels » qu'elle-même – et quelques personnes que manipulent les Carluer – ont adressées au CNEF (ainsi qu'à la FPF, aux AFP, à la MIVILUDES...).

Les amalgames, manipulations et mensonges sont odieux, particulièrement scandaleux de la part de personnes qui se prétendent chrétiennes, et, comme les précédents, passibles des tribunaux. »

               (cf : association-des-victimes-du-systeme-carluer-j-y.fr)

Loin d’être « viré », c’est donc bien le Centre Missionnaire lui-même qui a décidé de ne pas rentrer à nouveau dans le CNEF (bien que sollicité instamment par une union d’églises pour le faire).

  • La FPF :

Permettez-nous tout d’abord de vous transmettre un fait très important :

Il eut en 1983, une décision qui apportera un tournant dans l’histoire de la Fédération Protestante de France : la régionalisation.

Et savez-vous que la Bretagne a été la toute première région française à concrétiser cette décision de régionalisation ? Le pasteur Yvon Charles a grandement participé à la mise en place de cette régionalisation en Bretagne ! Ensuite, il fut élu avec 4 autres pasteurs pour représenter la Bretagne auprès des pouvoirs publics régionaux et départementaux, les médias, … (nous vous en dirons un peu plus dans un prochain article).

Le Centre Missionnaire a été très présent pendant des décennies dans le cadre de la FPF. Alors, quelques années plus tard, en 1995 comme le Centre Missionnaire s’interrogeait sur sa place nouvelle qu’induisait le changement de statuts de la FPF et envisageait d’en sortir, il reçut un fraternel message du président de la FPF, au nom du bureau et du conseil de la FPF unanimes, qui lui demandait de reconsidérer leur choix et de devenir membres à part entière de la Fédération Protestante de France.

La FPF demandait donc au Centre Missionnaire de bien vouloir rester car l’œuvre particulière du Centre Missionnaire était importante et sa participation à la vie et à l’œuvre fédérative était très appréciée.

Répondant à cet appel, le Centre Missionnaire avait alors choisi de rester membre de la FPF.

Mais voici qu’en 2011, suite à de nouvelles transformations dans la FPF, et de divergences de vues, leurs chemins se séparèrent ce qui n’altéra pas leur relation fraternelle. (cf : Document expérience ; 50 ans après…)

Ce que confirme le rapport de l’assemblée générale de la fédération protestante de France de 2011 :

« Deux membres ont choisi d’exercer leur droit de retrait, comme nos statuts le prévoient (art 3-4) : il s’agit de la Communauté évangélique de Vannes et du Centre missionnaire évangélique de Bretagne (CMEB/Carhaix).) »

(Rapport encore téléchargeable sur le net : rapport sécrétaire général de la FPF 2011 )

Plus récemment d’ailleurs d’autres églises ont aussi fait le choix de quitter la fédération protestante.

Bien d’autres églises et union d’églises ne sont ni membres du CNEF ni de la FPF.

Suffisamment solide et reconnu, le Centre Missionnaire, a choisi de demeurer ainsi au « carrefour » des différents courants religieux, selon sa vocation, qui est une vocation d’ouverture, et non de replis sur soi comme voudraient le faire croire quelques êtres mal intentionnés !

Alors ? Le Centre Missionnaire « viré » ? Il n’y a pas besoin de répondre ! Seulement rajouter que ces accusations viennent de personnes menteuses, remplies de haine et de désirs de nuire à une œuvre appréciée par beaucoup et à son fondateur le pasteur Yvon Charles.

Voilà donc encore un mensonge qui éclate (à nouveau) au grand jour.

Onzième accusation farfelue :

« Les Centre Missionnaire est une œuvre fermée, replié, aucun contact avec l’extérieur, avec les autres dénominations ou associations évangéliques… »

Alors là, ça nous fait bien rire, il faut vraiment être stupide (et manipulateur) pour sortir de telle parole, il dit très bien connaître le Centre Missionnaire ? Après 25 ans ? (Rire) Selon AC :

  • « Le Centre Missionnaire est membre de diverses instances et associations, ou y est affilié au travers de plusieurs associations créées dans le cadre de ses activités, par exemple : la Fédération Nationale des Associations Familiales Protestantes, la European Pentecostal Theological Association (EPTA), l'International Pentecostal Press Association (IPPA)... Le Comité Protestant Evangélique pour la Dignité Humaine (CPDH)...

Ceci peut être lu sur le site web du CMEB ! Ah ça fait bien ... Mais c’est de l'enfumage total... »

Essayons tout de même d’apporter une réponse évidente même si cela serait impossible de démontrer le contraire selon Alain Chauvel :

C’est quand même drôle, en voulant rabaisser le Centre Missionnaire en affirmant que son action ne dépasse pas les frontières bretonnes, Alain Chauvel se contredit tout seul et apporte lui-même les réponses à ces fausses accusations, un grand merci à lui (ironie)…

Car voici ci-dessus, un des commentaires de l’autre blog qui rabaissent les instances et associations dont le Centre Missionnaire est membre à part entière ! Peut-être que ces associations internationales ne correspondent pas aux priorités et valeurs d’Alain Chauvel ? Puisqu’il les trouve nulles et non avenues… Voyons brièvement ensemble ces « insignifiantes » associations qui gênent énormément monsieur Chauvel et qui ne semblent pas être importantes dans notre société française :

  • La Fédération Nationale des Associations Familiales Protestantes :

Les associations Familiales Protestantes sont des organisations d'entraide qui organisent des actions dans le sens d’une entraide mutuelle, morale et matérielle. C’est en effet sans importance ! (Ironie) 

(Cf. : http://www.afp-federation.org/)

  • La European Pentecostal Theological Association (EPTA) :

Est une association internationale qui favorise l'éducation et la réflexion dans le vaste domaine de la théologie pentecôtiste, encore sans intérêt selon Alain Chauvel.

(Cf. : http://www.eptaonline.com/)

  • L'International Pentecostal Press Association (IPPA) :

Est quant à elle une association fondée aux Etats-Unis par le comité consultatif de la communauté mondiale pentecôtiste, qui regroupe depuis 1970, différentes associations qui œuvrent dans le journalisme protestant et pentecôtiste. Bien sûr encore sans importance aux yeux d’A.C.

(Cf. : https://www.uia.org/s/or/en/1100020606)

  •  Le Comité Protestant Evangélique pour la Dignité Humaine (CPDH) :

Le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine (CPDH) a pour objet de promouvoir le respect de la dignité humaine, la défense et la protection des droits de l'enfant, de la femme, et de l'homme d'une manière générale et la protection du droit à la vie de tout être humain, de sa conception jusqu'à sa mort naturelle. Est-ce vraiment sans importance ? A croire que oui à lire Alain Chauvel. 

(Cf. : www.cpdh.org )

Rajoutons que le président du CDPH, un élu (maire d’une commune de seine maritime, porte-parole du Collectif des maires pour l’enfance) du nom de Franck Meyer, entretien des relations très fraternelles avec les représentants de Centre Missionnaire. C’est un lecteur ancien des "Documents Expériences", revue éditée par le Centre Missionnaire.

 

Encore une fois, les faits contredisent les dires d’A.C !

Mais rentrons plus en profondeur, allons faire un tour dans le quotidien du Centre Missionnaire…

Avertissement : les personnes de l’autre blog, qui sont sorties de la « secte » disent ne plus vouloir retourner au CMEB et sur leur blog, ils avertissent toutes les personnes qui les lisent, de ne surtout pas aller au Centre et de pousser la porte, pourquoi ?  

Est-ce donc parce qu’ils savent que tous leurs propos sont des mensonges et que si des personnes visitent le Centre Missionnaire, elles se rendront compte par elles-mêmes que toutes leurs accusations sont des mensonges ? Apparemment oui ! Mais rentrons quand même (rire) pour que cela soit dévoilé, ils auront qu’à fermer les yeux pour ne pas lire ! Comme ils le font déjà pour ne pas voir la vérité :

Nous allons apporter des réponses sur le soi-disant repli sur soi du Centre, mais nous allons prendre que des éléments actuels (car les éléments passés sont dans l'article : Le rayonnement spirituel et l'impact du Centre Missionnaire...) :

  • Le Centre Missionnaire a un stand tous les ans au « Centre évangélique d’information et d’action » à Lognes puis Nogent ; avec de nombreuses rencontres, y compris CNEF et FPF, tout récemment en décembre 2016, voici ce qu’on peut lire sur le site du Centre Missionnaire :

« Jamais les visiteurs n’avaient été aussi nombreux à s’arrêter, parfois longuement, sur le stand du Centre Missionnaire !

Les trois journées nationales du «Centre Évangélique d’Information et d’Action», qui se tenaient cette année à Dammarie-Les-Lys, en région parisienne, ont ainsi donné lieu à de multiples rencontres et échanges, tant avec de très nombreux amis et connaissances du Centre Missionnaire, qu’avec des lecteurs de ses différentes revues ou des chrétiens qui découvraient avec grand intérêt l’œuvre et ses diverses activités.

Organisé autour d’une vaste exposition qui présente des œuvres et associations chrétiennes – quelque 150 cet automne – le CEIA propose également des conférences et débats, temps de réflexion biblique et de culte, aux très nombreux visiteurs, pour la plupart protestants évangéliques, qui viennent de toute la France, et de l’étranger, pour participer à ces journées conviviales et fraternelles. »

(cf : http://www.centremissionnaire.org/8_actualites.html)

Si certain en doute, ne vous invitons à visiter le site du Centre évangélique d’information et de vérifier pas vous-même la participation du Centre Missionnaire parmi la liste des exposants. (Centre Evangelique; Exposants 2016)

  • Le pasteur Samuel Charles fait partie du Conseil d’administration de la fédération nationale des AFP et il est le président de l’association Familiale Protestantes du Centre Bretagne. Le pasteur Samuel Charles a participé à des colloques nationaux et à entre autres, effectué un exposé sur l’histoire des AFP, lors du colloque national des AFP à Paris, le 6 décembre 2014 ; voici un lien si certains veulent le lire :

(Cf. : Association Familiale Protestante du Centre-Bretagne)

  • Il est à noter aussi que deux membres de l’association familiale protestante du Centre-Bretagne (Carhaix, Centre Missionnaire) sont membres du Conseil d’administration de l’UDAF du Finistère, qui regroupe toutes les associations familiales, qu’elles soient confessionnelles ou laïques, et participent régulièrement à ses travaux.

 

  • L’exposition biblique, hôte fidèle des foires et marché du Centre Bretagne

Inaugurée au Centre Missionnaire en 1985, avec la présence du conseiller général et du maire de Carhaix à l’époque.

L’exposition biblique : « Familière des foires et marchés de l’Argoat depuis plusieurs décennies, l’exposition biblique itinérante du Centre Missionnaire a inauguré, avec l’arrivée des beaux jours, une nouvelle saison de déplacements dans notre région, qu’elle va sillonner jusqu’à l’automne.
Des visiteurs intéressés par ses pièces archéologiques, Bible et manuscrits anciens, reproductions et fac-similés (…) ont déjà franchi ses portes à Rostrenen, Guerlesquin, Pleyben, Le Faouët, Gourin, Châteauneuf... Bien des passants s’y arrêtent également pour échanger sur la foi et sur le Livre le plus diffusé au monde : La Bible. Quelque 7900 exemplaires de l’Évangile ont été offerts à ces occasions. »
(Site du Centre Missionnaire)

Tout récemment, le 17 Mai 2017, un article dans le télégramme a été consacré à ce sujet : Le Télégramme ; article sur l'exposition Biblique du CMEB

  • La troupe Scout « Ar-Menez », chaque année fidèle bénévole à la Pierre le Bigaut :

« Les scouts du groupe « Ar Menez » du Centre Missionnaire se sont volontiers mobilisés pour apporter leur concours bénévole aux organisateurs de la P.L.B. (« La Pierre Le Bigaut contre la mucoviscidose »), comme ils le font chaque année depuis quelque 12 ans.

Affectés à divers postes, ils ont en particulier aidé à sécuriser le départ et l'arrivée des milliers de cyclistes qui prennent part à cette grande et belle manifestation de solidarité.

Un bel article leur a été consacré dans la rubrique « portrait de bénévoles » du numéro spécial édité à cette occasion par « Le Télégramme ». » (Site du Centre Missionnaire)

  • La chorale de jeunes : chants dans les maisons de retraites

Voici depuis presque un demi-siècle que la chorale du Centre Missionnaire apporte des chants à Noël dans les maisons de retraites, pour apporter joie aux personnes âgées. La reconnaissance des anciens partout exprimée, touche profondément les jeunes du Centre Missionnaire.

« Près d’un millier de personnes âgées sont venues écouter les cantiques traditionnels de Noël chantés par la chorale des jeunes du Centre Missionnaire entre le 17 et le 30 décembre, dans 21 maisons de retraite et foyers logements.

Les résidents, souvent accompagnés de membres du personnel des établissements, et les jeunes chanteurs bénévoles ont partagé avec beaucoup d’émotion ces moments chaleureux, qui se renouvellent d’année en année depuis près de 50 ans.

Ce sont plus de 45 jeunes qui – consacrant ainsi une partie de leurs vacances scolaires, universitaires ou professionnelles, dans la gratuité totale de leur temps et de leur présence – ont parcouru la Bretagne intérieure pour porter par le chant le message de paix et d’espérance de Noël à des anciens qui leur ont réservé un accueil encore plus enthousiaste et reconnaissant cette année !

Et c’est avec une insistance particulière que les résidents et le personnel de direction ou d’animation ont invité la chorale à revenir pour Noël 2017, plusieurs «rendez-vous» et dates ayant même été fixés. » (Site du Centre Missionnaire)

Photo de Noël 2016 : http://www.ouest-france.fr/bretagne/trebrivan-22340/les-jeunes-de-coatilouarn-chantent-pour-les-aines-4697435

IMPORTANT :

Curieusement ces chants dans les maisons de retraite ont subi une tentative d’arrêt de la part d’AC, en effet il a tout particulièrement envoyé ses lettres d’accusations calomnieuses à toutes les maisons de retraites (!) où la chorale de jeunes apporte leurs chants de noël, en leur demandant de ne plus les recevoir ! (Distribution de lettres dans toutes les EPHAD de la région de Carhaix !)

Heureusement, les responsables des maisons de retraites et leurs résidents connaissent bien le Centre Missionnaire, « les protestants de Carhaix », comme ils les appellent, depuis des décennies ! Ils n’ont donc pas donné foi à ces grossières accusations, et ont prodigué au groupe force encouragements à poursuivre ces visites bénévoles si appréciées !

Alors on le voit, loin d’être un lieu « qui se renferme sur lui-même », le Centre Missionnaire est au contraire un lieu entièrement ouvert sur l’extérieur, par l’activité professionnelle de ses membres, comme par les actions entreprises au niveau local, et plus largement…

Alors une question se pose : Pourquoi ces mensonges ? Pourquoi vouloir faire passer cette œuvre protestante pour « renfermée » ?

Car le message du centre missionnaire les dérange, car « il rend d’eux témoignage que leurs œuvres sont mauvaises » « Ils ne supporteront plus d’entendre… Alors ils se donneront une foule de prédicateurs » … Et « ils veulent me tuer avec leur langue. » est-il écrit dans la Bible

Aujourd’hui, une accusation facile pour essayer de faire taire, de tuer : « secte » Centre Missionnaire Carhaix

Alors ils veulent absolument « faire coller » le Centre aux critères d’une secte… Mais ça ne colle pas !

Alors ils mentent, et ils essaient de « couper » cette ouverture (typique pour les maisons de retraite, AC envoie ses lettres aux maisons de retraites pour que celles-ci ne reçoivent plus le CMEB, il aura beau jeu ensuite de dire : « vous voyez ? ils se renferment ! »).

Mais bien sûr, il y a quelque chose de très gênant (pour les calomniateurs) ; c’est que les faits ne sont pas du tout conformes avec l’image que Alain Chauvel et les Carluer veulent donner du Centre Missionnaire : une œuvre repliée sur elle-même, sans contact avec le monde extérieur !

En effet, ils s’efforcent d’imposer cette idée à tous ceux qu’ils approchent, ou peuvent contacter, au travers par exemple de ces blogs calomniateurs qu’ils ont pu « investir » (en 2011 comme en 2017). Leur but est, par toute sorte de manœuvres, de mettre à l’index, au ban de la société, le Centre Missionnaire et ceux qui le fréquentent.

En effet les mensonges, calomnies, scénarios les plus ahurissants, imaginés puis colportés avec le plus grand zèle, n’ont rien à envier avec ceux dont d’autres croyants, a d’autres époques, ont eu à endurer, avec le même but final, la destruction, l’anéantissement !! Il suffit d’ouvrir les yeux (mais il y a des œillères confessionnelles ou corporatives chez beaucoup), et de considérer cette haine persistante et ses fruits pour aboutir à cet affligeant constat !

Et les manœuvres actuelles de l’administrateur « neutre » du blog d’Alain Chauvel en sont un symbole : il a instauré une modération pour faire taire la voix de la vérité, pour interdire le débat.

Bizarrement, depuis quelque temps, après avoir dans un premier temps fermé tous les commentaires contradicteurs, il laisse paraître sporadiquement quelques commentaires « adverses » sur son blog, qui était pourtant, selon ses mots, « une plateforme aux pauvres « victimes » (imaginaires). Pourquoi ? Centre Missionnaire Carhaix

Ce sont des commentaires (ou parties de commentaires) dans lesquels il décèle qu’une partie pourrait le servir s’il en donne sa propre interprétation.

Exemple :

En laissant paraître un commentaire d’un membre du CMEB, il met tout de suite après une réponse disant : "vous voyez, les amis du CMEB sont en fait du centre missionnaire, ils nous mentent " dont voici quelques commentaires :

  • « Ah, c'est plus les amis du CMEB qui commentent ? Ou du moins maintenant vous avouez enfin que vous vous êtes cachés derrière le groupe "amis du CMEB" ».

Mais quand une rectification a été faite (le pauvre, il ne fallait pas le laisser dans l’erreur) qui disait que ce commentaire ne venait pas d’amis du CMEB mais bien d’un membre de celui-ci, … L’administrateur n’agit pas, il laisse ce commentaire qui insinue une chose fausse et ne fait pas paraître le commentaire rectificatif. (Information aimablement transmise par un membre du CMEB)

Mais, ce n’est pas tout, chers lecteurs, car inversement, quand nous (amis du CMEB) avons posté un commentaire, l’administrateur « neutre » l’a fait paraître et tout de suite après, une réponse arrive : "vous voyez comment parle le CMEB, le CMEB sont en fait les « amis », ils nous mentent".

Voici ces commentaires de l’autre blog :

  • « On reconnaît bien la réponse du CMEB derrière le commentaire "Un ami du CMEB" Comme à leur habitude ils mentent et n'assument rien !!! »

  • « En tout cas c'est bon maintenant plus de doutes, avec les interventions de Samuel Charles, et des 7 membres de la Communauté Missionnaire, vous nous avez prouvés que vos pseudos amis qui intervenaient depuis le départ du blog c'était du gros pipeau.
    Mêmes écrits, mêmes commentaires, mêmes argumentaires, mêmes stratégies, mêmes continuités des messages.... Merci de vous être dévoilés enfin. »

Mais quand, tout de suite après, une rectification a été effectuée, leur certifiant que nous étions nous-mêmes, amis non membres du Centre Missionnaire, les auteurs de ce message… Rien ne se passe, l’administrateur laisse volontairement ce commentaire qui affirme une chose qu’il sait fausse et ne fait pas paraître le commentaire rectificatif.

N’y a-t-il pas ici une manipulation de commentaire ? Pourquoi n’affiche-t-il pas TOUS les commentaires ? Parce que certaines vérités le dérangent énormément et la vérité n’est pas ce que les méchants VEULENT qu’elles soient !

Voici une partie de commentaire posté sur ce présent blog qui définit très bien les agissements d’AC :

  • « Résumons "l'admirable" argumentation circulaire d'A. Chauvel et de son poisson pilote : "Si vous soutenez Y. Charles et le Centre Missionnaire, c'est que vous êtes sous leur influence, car toute personne qui les soutient ne peut être que sous leur influence. Donc, je vous coupe la   parole..."

Dans la Fable de la Fontaine le loup, à bout d'arguments, finit par dire à l'agneau : "Si ce n'est toi, c'est donc ton frère..." A. Chauvel dit, lui : "Si c'est ton frère, c'est donc toi, et même si ce n'est pas toi, c'est toi quand même..." (NDLR : le CMEB ce sont les amis et les amis c’est le CMEB)

Écrire noir sur blanc ce genre "d'argumentation" (manipulation), c'est vraiment prendre ses lecteurs pour des imbéciles ! »

De la même manière, vous aurez noté son argumentaire « béton » pour couper court à tout témoignage :

  • tout membre du Centre Missionnaire est manipulé donc son témoignage ne vaut rien,
  • tout non membre ne peut pas du tout connaitre ce qui s’y passe donc son témoignage ne vaut rien,
  • tout ancien membre encore en bons termes est encore sous influence ou agit par intérêt donc son témoignage ne vaut rien

Ne restent donc comme « témoignage » crédible… que celui qui aurait quitté le Centre Missionnaire fâché… comme Alain Chauvel !

Mais lui ne se gêne pas pour faire intervenir sur son blog de nombreux « faux » (cela fera l’objet d’un autre article » dont... des personnes de la région de Carhaix qui ne connaissent pas le Centre missionnaire mais « se doutent » de quelque chose, un ancien élève africain qui aurait été ramené dans son pays au bout de 48 h… autant de « faux » inventés, mais faux témoins dont le témoignage n’aurait aucune valeur selon les critères qu’il a lui-même fixés !

Alors pourquoi toutes ces manipulations ?

Car la vérité ne l’intéresse pas ! Il veut arriver à ses fins : nuire, faire du mal s’il était possible, mais c’est une cause perdue car il est écrit dans la Bible :

  • « Oh ! Combien est grande ta bonté, Que tu tiens en réserve pour ceux qui te craignent, Que tu témoignes à ceux qui cherchent en toi leur refuge, À la vue des fils de l'homme ! Tu les protèges sous l'abri de ta face contre ceux qui les persécutent, Tu les protèges dans ta tente contre les langues qui les attaquent. »  (Psaume 31)

 

Conclusion :

Mensonges et manipulations, voilà les maîtres mots d’A.C et ses acolytes.

Ils procèdent à des manœuvres plus ridicules les unes que les autres… Du plus abjectes au plus malhonnêtes pour étouffer la vérité, et faire croire par tous les moyens que le Centre Missionnaire serait une « secte ».

Mais voici désormais, dévoilés aux yeux de tous, les mensonges odieux d’Alain Chauvel, ainsi que ses manipulations, la vérité vient d’être rétablis !

Toute personne honnête qui recherche la vérité, verra indéniablement que le blog AC a été créé dans le mensonge et la calomnie, dans un désir haineux de nuire !

Nous pouvons dire au sujet de son blog, comme l’a si bien dit Blaise Pascal :

  • « La vérité est si obscurcie en ce temps, et le mensonge si établi, qu'à moins que d'aimer la vérité on ne saurait la connaître. »

Toutes personnes avec un bon sens, qui aime et qui recherche la vérité sauront reconnaître LA Vérité !

Alain Chauvel prend pour vérité irréfutable, sa « propre » conception des faits, sa « propre » vision des choses, aveuglé par la jalousie et la méchanceté des motivations sombre de son cœur !

Le plus hallucinant, c’est qu’ensuite il voudrait imposer « SA » vérité à toute la ville de Carhaix et à toutes les personnes qui liront ses lettres nauséabondes, ainsi qu’à la justice (voir : Alain le menteur) !

Mais qui est-il pour imposer SON point de vue ?!

Toute personne est libre de se faire elle-même son opinion par sa propre recherche de LA vérité.

La méthode d’Alain Chauvel ne relèverait-elle pas du totalitarisme ? Et son blog d’une dictature ? Pour refuser des commentaires qui n’adhèrent pas à SON point de vue, il y a un refus total de débat et de liberté d’opinion… tien, mais c’est lui le gourou qui a des agissements « sectaires » !

Nous avons été étonnés en rédigeant cet article, de constater qu’il y avait déjà TOUTES les réponses à ses accusations idiotes sur le site du Centre Missionnaire, une simple lecture de la page : « actualités » du Centre Missionnaire répond à elle seule à tout le blog mensonger !

Comment se fait-il alors que ces personnes odieuses continuent à mentir, insulter et vomir leurs accusations fausses ? Si ce n’est, qu’il y a dans leurs cœurs la haine violente et la jalousie et l’absence totale de conscience et de moralité.

  • « La jalousie ne permet jamais de voir les choses telles qu’elles sont. Les jaloux voient le réel à travers un miroir déformant qui grossit les détails insignifiants, transformes les soupçons en vérité. » écrivait Miguel DE CERVANTES…

Nous vous vu avec ces deux articles, les faits réels sur le Centre Missionnaire, et au contraire les mensonges du menteur AC et ses manipulations pour tordre et travestir la vérité.

D’autres articles viendront qui vous en dévoileront encore davantage les magouilles de l'administrateur neutres, les motivations cachées d’AC, car vous ne savez pas encore tout !

Alors en constatant autant de manœuvres louches, de vérités qu’ils tiennent cachées à leur propre sujet, de haine, de violence proférée contre le pasteur Yvon Charles, … Comment croire que la vérité se tient près de ces odieuses personnes dénuées de conscience morale et d’amour et de vie chrétienne ?

Mais en définitive, les personnes qu’AC aura détruites à la fin, ce sera… Lui-même et ses acolytes car celui qui pense : « Je tromperai les autres par un mensonge » se trompe lui-même.

  • « La haine est un ennemi plus cruel pour vous que « l'ennemi » même que vous haïssez. » (Joseph Michel Antoine Servan)

AC devrait en tirer réflexion ! Centre Missionnaire Carhaix

« Je suis seul contre trente mille ? Gardez, vous la cour, vous l’imposture ;

Moi la vérité : c’est toute ma force ; si je la perds, je suis perdu. Je ne manquerai pas d’accusation et de persécution.

Mais j’ai la vérité, et nous verrons qui l’emportera. » 

Blaise PASCAL (1623-1662)

centremissionnairedecarhaix-uneoeuvreprotestante.com

Les Amis du CMEB

#Centre Missionnaire Carhaix, #Centre Missionnaire, #Centre Missionnaire de Carhaix, #Yvon Charles, #Samuel Charles, #Erwann Charles, #Kevin Charles, #Franck Keller, #Annaick Keller, #Gwen-Eric Keller, #Emile Louedin, #Simone Davérat, #Pierre Abat

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.)

Blog d'information et de témoignage de nombreux amis du Centre Missionnaire Évangélique de Bretagne (CMEB) à Carhaix.
Voir le profil de Des amis du Centre-Missionnaire Carhaix (Admin.) sur le portail Overblog

Commenter cet article

GR 14/06/2017 15:38

Tout d'abord, un grand merci aux amis du Centre Missionnaire qui ont ouvert ce blog, afin que la vérité bafouée puisse être rétablie ! Merci pour ce travail remarquable.

Dans quel abîme de méchanceté sont tombés A. Chauvel et ceux qui l'inspirent ! Jusqu'à salir, sur la place publique, par d'odieuses calomnies, la mémoire d'une personne décédée !
Notons qu'Alain Chauvel n'était pas né quand ces faits se seraient déroulés (comme l'a fait remarquer un autre commentateur). Donc qui lui a soufflé ces mensonges ? Suivez mon regard...

Les mots sont trop faibles pour exprimer le dégoût, la révolte que m'inspire le contenu de cet infâme blog et des torchons déposés dans les boîtes à lettres.
N'a-t-il rien de mieux à faire, que de passer des heures tardives à écrire des tissus de mensonges et des invectives vulgaires, ou de battre la campagne pour déposer des chiffons de papier, d'un ridicule... !!! que n'importe quelle personne pourvue d'un élémentaire bon sens va s'empresser de jeter à la poubelle...
Ne vaudrait-il pas mieux qu'il paye à sa femme ce qu'il lui doit – car c'est le refus de le faire, comme chacun sait, sa motivation – et qu'il arrête là ?
Il sait très bien qu'il ment !!!

Le Centre missionnaire une secte ? Le pasteur Yvon Charles un gourou ?
Jamais je ne serais entrée dans une secte, jamais je n'aurais suivi un gourou !
Cela fait maintenant bien des années que j'ai connu l’œuvre fondée par le pasteur Yvon Charles, et ce qui m'a frappée, c'est de voir l'Evangile fidèlement annoncé et vécu. C'est ce à quoi j'aspirais depuis mon enfance. Ce qui m'a également frappée, c'est le désintéressement du pasteur Yvon Charles, qui travaillait pour pourvoir à ses besoins, aider l’œuvre et annoncer gratuitement l'Evangile ; il vivait très modestement alors qu'il jouissait d'une bonne situation. Les appels d'argent n'étaient pas de mise. Est-ce là le comportement d'un gourou ???
Je me suis donc engagée dans cette œuvre du Centre missionnaire, il va de soi, librement. Si j'avais voulu partir personne ne m'aurait retenue, pas plus que ne l'a été Alain Chauvel, quand il a voulu « voir autre chose »..., comme quelques autres.

Il va sans dire que je n'ai jamais regretté mon choix ! J'ajouterai aussi que j'ai été aidée de multiples manières, comme d'autres pourraient aussi le dire... n'est-ce pas ? Mais ils ne connaissent que l'ingratitude ! Et récompensent ceux qui ne leur ont fait que du bien en les traînant dans la boue !
A. Chauvel est libre de faire ce qu'il veut, personne n'ira le chercher, loin s'en faut, mais nous aussi nous sommes libres de suivre le chemin que nous avons choisi... Chacun récoltera les conséquences de ses choix...
Et qu'il n'oublie pas que la vérité finit toujours par triompher !

S. Charles 07/06/2017 19:44

Alain Chauvel tourne en rond et ne sait plus quoi inventer pour tenter d’accréditer sa fiction d’un Centre Missionnaire sectaire.
Sa toute récente lettre N°9 est une « perle » de venimeuse loufoquerie en la matière.

Résumons :
- Le Centre Missionnaire a des toilettes privées… donc c’est une secte.
- Le Centre Missionnaire a un réfectoire pour ses hôtes (comme tous les monastères et tous les diaconats protestants)… donc c’est une secte.
- Le réfectoire communautaire a été insonorisé… donc c’est une secte.
- Le bureau du pasteur a été (un peu) insonorisé… donc c’est un gourou.
- La ferme doit permettre de vivre en autarcie… donc c’est une secte. (Mais c’est faux : la petite ferme est un appoint qui permet de réduire le coût des repas et de donner aux familles pauvres de la région de Carhaix, certainement pas de nourrir des dizaines et dizaines de personnes !)
- Des réserves alimentaires doivent permettre de soutenir un siège… on se demande qui viendrait assiéger le Centre Missionnaire ?! A. Chauvel est parano et regarde trop de films.
… Et le reste est à l’avenant. Se rend-t-il seulement compte du ridicule de pareille « argumentation », bête et méchante ?

A moins que tout ce délire auto suggestif ne transcrive en fait la jalousie viscérale qui animait et anime A. Chauvel, et sa frustration de ne pas avoir réussi à supplanter et à dominer quand il était au Centre Missionnaire.

Sans doute est-ce la raison de son dépit d’avoir vu que la porte du bureau pastoral avait été changée : lui qui « fourrait son nez » partout, bavard indiscret, voyeur et commère, manipulateur indécent, ne pouvait plus espionner quand des fidèles de l’église demandaient au pasteur un entretien privé ?

On voit bien se dessiner ses motivations et les traits de sa personnalité, au fil de ses lettres, quand on analyse les axes autour desquels tournent ses diffamations : la soif d’argent, de pouvoir, de domination, de privilèges… C’est tellement profondément ancré en lui qu’il ne peut concevoir les rapports humains hors de ces registres !

Et tiens, encore un gros mensonge : dans chacune de ses « lettres », il dit avoir été membre de la communauté du Centre Missionnaire pendant 25 ans.
Renseignements pris, c’est faux. Pendant des années, il n’a été qu’un hôte, (de ceux à qui il dénie le droit de parler et la possibilité de connaître le Centre Missionnaire), puis à fait son service militaire. Après en être devenu « membre », il en a été temporairement exclu, pour mensonge et fraude (par exemple : conduite malgré une suspension de permis). Mais A. Chauvel n’est pas à un mensonge près, comme le blog des amis du Centre Missionnaire l’a amplement démontré.

Maël d’Armor 06/06/2017 22:00

Le blog Chauvel… ou le gang des faussaires !...

Bien vu et bien dit, amis du Centre Missionnaire. Rien ne vaut un tel « démontage » de quelques-uns des gros mensonges du triste sieur Chauvel (il n’y a que l’embarras du choix) pour montrer que le reste de son blog est du même tonneau !
En voici un autre exemple.

Mais avant, quelques mots sur l’autocélébration de 007-Chauvel, qui se vante d’avoir élucidé l’identité de plusieurs des auteurs de commentaires postés sur votre blog… Grâce à leurs prénoms ! Quel Sherlock-Holmes : il a su reconnaître des personnes qui témoignent à visage découvert ! Rendez-vous compte, chez amis, quel génie que ce détective !

Malheureusement pour lui, sa performance d’extra-lucide baisse en flèche quand il s’attaque à l’élucidation de signatures par initiales, et elle devient risible quand il s’y essaie avec les pseudos !

En revanche, ses nombreuses manipulations pour faire croire que des dizaines de personnes témoignent sur son blog font « flop » : ce Chauvel multicartes ne parvient toujours pas à déguiser son style. On l’identifie au premier coup d’œil sur plus de 90 % des commentaires.

Une de ses spécialités est l’usurpation d’identité. Plusieurs ont déjà signalé le fait et se sont scandalisés de son imposture. (Amis, n’attendez rien de mieux d’A. Chauvel. Il a tout de la crapule).

Un seul exemple donc :
Il a utilisé le pseudo « pasteur Le Gall » pour un commentaire appelant à la délation contre le Centre Missionnaire…

Un ami membre du Centre Missionnaire m’a dit avoir alors écrit au seul pasteur Le Gall de France (Thierry Le Gall, qui a été pasteur à Saint-Brieuc, et est représentant du CNEF) pour lui demander s’il s’agissait bien de lui.
Sa réponse a été que non seulement il n’avait évidemment rien écrit sur ce blog, mais n’en connaissait même pas l’existence. Puis, il a lui-même demandé à A. Chauvel de lui dire l’identité de ce « pasteur Le Gall », puisqu’il n’en connaissait pas d’autres que lui-même…
Que croyez-vous qu’il advint ?... « Silence radio », et pour cause : ce pseudo« pasteur Le Gall » et Chauvel le faussaire ne font qu’un !

Mais celui-ci a poussé l’imposture jusqu’à remettre un commentaire sous ce pseudo…

Voilà comment A. Chauvel essaie de faire croire qu’une armée d’opposants s’est levée contre le Centre Missionnaire… Une armée composée de « trois tondus et deux pelés »… diraient certains, moins un tondu et un pelé, pour être plus numériquement exact.

Amis, au besoin, n’oubliez pas que l’usurpation d’identité est un délit qui peut faire l’objet de poursuites judiciaires.

R. Falco 06/06/2017 22:50

Et que dire de cet autre « Fake » d’A. Chauvel, qui fait « intervenir » un africain sous pseudo « Anonyme » pour dire qu’il avait été renvoyé du Centre Missionnaire 48 heures après son arrivée sans savoir pourquoi !

Chauvel est de plus en plus grotesque et tire des ficelles de plus en plus grosses :

1 – Jamais aucun stagiaire venu d’Afrique n‘est reparti du centre Missionnaire 48 heures après son arrivée

2 – même si le Centre Missionnaire l’avait voulu, cela aurait été matériellement impossible : billets de train et d’avion à acheter, réservations de vols, démarches administratives en cours à boucler…

3 – Quand à ne pas savoir pourquoi il aurait été renvoyé… sans commentaire !

Dans quel monde imaginaire vit A. Chauvel ? Celui de ses gros mensonges ! …

Curieux d’ailleurs, cette fixation et tous ces fantasmes de persécution autour des africains.
Nouveau transfert psy ? Ou fond de racisme inavouable ?

H. Deloes 06/06/2017 09:56

Merci aux « amis » pour ce long travail, si utile et éclairant.
Il est évident que les animateurs du Blog Diffamateur (BD) ne s’intéressent pas à la vérité. Ce Qu’il vise, c’est salir et détruire ! et tous les moyens, fussent-ils les plus abjects, semblent bon !
Hier, lundi 5 juin, j’ai envoyé un message, en réponse à « l’analyse » d’un des animateurs de ce BD.
Il devait trouver que ce BD tournait en rond en répétant sans cesse les mêmes imprécations contre le CMEB et son fondateur. A. Chauvel a force de courir après l’audimat, ou plutôt de la « référenciation » google, passait bien du temps à écrire des commentaires sous des pseudos différents, mais manquait totalement d’imagination ! Alors un « ex membre CMEB» a pris son temps et sa plume (et peut être, s’identifiant à Sherlock Holmes, sa pipe et sa casquette !) , mais lui aussi tourne en rond, dans l’autre sens comme le renard qui essaie de mordre sa queue ! L’avantage de cet exercice, c’est que le loup est sorti du bois !
Un administrateur « neutre » et « objectif » aurait du passer mon commentaire sans état d’ame, sans aucun problème… C’eut été un échange, un dialogue normal dans le fonctionnement normal d’un blog…
Mais voilà, l’administrateur du BD prouve une fois encore qu’il n’est ni « neutre » ni « objectif », au contraire, il démontre qu’il est partie prenante dans cette entreprise de tentative de destruction d’une œuvre protestante évangélique qui rayonne bien au delà de sa région (que n’ai-je pas dit là, c’est tout ce que le BD ne supporte pas !!). Voici donc mon commentaire « censuré » :


Surprise ! le 05.06.2017 17h.05
Ah, enfin une note qui se tient ! Il y en avait marre des diatribes de caniveau. Merci à « l’ex » (allias « tous ensemble », « Jean 22 »…) de nous montrer qu’il est toujours très actif sur ce BD. Donc enfin une note qui a l’apparence d’être construite et sérieuse… Mais qui reste en fait d’une loufoquerie rare !
En effet, dans ce BD, les intervenants extérieurs au Centre missionnaire se font sévèrement rabrouer (« tu n’y connais rien », « tu n’as pas à intervenir », « tais toi »…), et maintenant, c’est ceux qui sont au Centre Missionnaire qui se font montrer du doigt ! D’un côté le couple Chauvel/Carluer demande aux équipiers du CMEB de répondre à leurs interrogations, et de l’autre il refuse qu’ils puissent s’exprimer !!
Quoi que les membres ou les amis du CMEB fassent, il y a matière à dénoncer le Centre Missionnaire !
C’était bien exactement la manière de faire des pharisiens que Jésus dénonçait :
« Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : il a un démon. Le fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : c’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie » (Matthieu 11 v.18).
Mais au sujet de ces pharisiens, dont il disait qu’ils avaient « le Diable pour père » ( Satan étant bien le « père du mensonge » Jean 8 v. 44 ), Jésus a également dit :
« Vous courrez la mer et la terre pour faire un prosélyte, et quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous », « vous fermez aux hommes le royaume des cieux, VOUS N’Y ENTREZ PAS VOUS-MEME, et vous ne laissez pas entrer ceux qui veulent entrer) (Matthieu 23).